Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Police passive
Brooke Wilson
Police passive
Brooke Wilson
Messages : 114
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 22
Localisation : Rawr ! (C'est en langage dragon, à toi de traduire :3 )

Dossier civil
Âge: 21 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptySam 12 Juil - 1:37

Brooke se tenait devant les portes du bar qu'elle avait aperçu quelques jours plus tôt. La blonde posa sa main sur la porte, hésitant à l'ouvrir, elle n'avait jamais pensé y entrer jusqu'à ce jour. Elle avait désespérément besoin d'un verre et elle ne souhaitait pas que les autres gens de l'Unité Spéciale la voient avec les facultés affaiblies. En fait, ce terme n'était pas du tout approprié vu que la dernière fois qu'elle avait bu remontait à quelques années. Autant dire qu'il ne lui faudrait pas beaucoup d'alcool avant de tomber en totale dépravation. Elle le savait, mais elle avait BESOIN de boire quelque chose. Les conséquences lui importaient peu à cet instant précis.

Ce matin-là, elle s'était levée du mauvais pied après un rêve où elle voyait son frère, Seth, disparaître sans lui dire au revoir. La blonde s'était dirigée vers la cafétéria, le regard vide. Il était vrai qu'elle était dans ce camp depuis quelques temps. Or, elle n'avait pas trouvé une seule piste pouvant lui indiquer ce qui était arrivé à son frère. C'était son but premier lorsqu'elle était entrée dans l'Unité Spéciale. Il fallait croire que c'était voué à l'échec.

Si Brooke croyait que sa journée s'améliorerait, elle se trompait. L'entraînement avait été plus que catastrophique. Elle qui ne ratait jamais sa cible lorsqu'elle lançait sa dague, elle avait trouvé le moyen de la manquer d'au moins trois pieds. Lors de la course d'endurance, elle avait trébuché... Deux fois de suite. Et, comme si ce n'était pas assez, elle avait encaissé une défaite cuisante en combat singulier. Quelle belle journée, non ? Voilà d'où venait son envie de boire.

Brooke inspira profondément et ouvrit la porte. L'odeur de l'alcool l'enveloppa. Elle se dirigea vers une table près d'une scène sans vraiment faire attention au décor. Elle commanda à boire. Alors qu'elle buvait un autre verre, commençant à ressentir les effets de la boisson, de la musique se mit à jouer. Quelques hommes peu vêtus arrivèrent sur l'estrade. C'est quand ils se mirent à danser sensuellement que Brooke s'étrangla avec sa boisson. Bon sang ! De tous les bars dans la ville, il fallait qu'elle tombe sur un bar de danseurs !

La blonde se mit à tousser violemment. L'un des danseurs la remarqua et descendit de la scène pour s'approcher d'elle. Brooke le regarda pendant qu'il faisait sa danse. Elle ne pouvait s'empêcher de rougir et souhaitait vraiment partir loin de là. Malheureusement, le danseur était trop près d'elle pour qu'elle puisse se lever. La musique s'arrêta tranquillement et il se pencha vers elle, capturant son menton.

« Ça va, chérie ? lui dit-il.
- Oui, oui ! répondit-elle. Ça va. »

La jeune femme se leva, souhaitant quitter ce bar - et accessoirement ce danseur plus que louche- à tout prix. Elle chancela un peu et s'accota sur le dossier de sa chaise. Qu'est-ce qui lui avait prit de boire autant ? La musique se remit en marche et le danseur se mouva contre elle. Merde. Merde. Merde. Merde... Non, non, non, non ! Ne t'approche pas... Hé bordel... Ne me touche pas alo- BORDEL !

Brooke se tendit, mal à l'aise. Mais qu'est-ce qu'il avait à la toucher comme ça ? Non mais ! Est-ce qu'elle ressemblait tant que ça à une fille facile ? La blonde se dégagea vivement du danseur.

« Pardonnez-moi, s'excusa-t-elle. »

Sans plus tarder, elle prit la direction des toilettes, contente de s'être sortie de cette merde. À peine eut-elle le temps de souffler qu'une main s'abattit sur sa bouche et que quelqu'un l'emmena vers la sortie arrière du bar. Elle tenta de se débattre en vain. L'alcool rendait ses mouvements trop lents. Une fois dehors, on la plaqua brusquement contre le mur de briques de l'immeuble. Quatre hommes se trouvaient devant elle. L'un d'eux était le fameux danseur.

« Elle est dans l'Unité Spéciale, les gars, dit-il. J'vous la laisse, vous savez quoi faire avec, non ? »

Brooke le regarda, perplexe. Comment avait-il su ? Elle avait prit soin de se changer et même de camoufler ses dagues dans sa veste, car sa robe était un peu trop serrée pour y cacher quoi que ce soit. Le danseur vit son expression et lui sourit.

« Tu crois que les Rebelles ne font pas de repérage près de votre camp ? Je pourrais reconnaître un soldat dans n'importe quelle foule, surtout s'il a un aussi joli visage que le tien. »

Par réflexe, la blonde porta sa main à ses poches dans le but de sortir ses dagues, mais ses mains ne touchèrent que sa robe. Merde ! Sa veste était restée dans le bar. Elle était donc sans aucune défense devant ces types. Sous l'influence de l'alcool, elle n'avait aucune chance. Un cri résonna dans la ruelle. C'était le sien, mais il fut rapidement étouffé par une main. Elle était dans la merde et c'était vrai. Sa tête commença à tourner et ses genoux faiblirent. Une seule pensée lui vint à l'esprit.
Quelqu'un, aidez-moi !

_________________
N'oublie jamais que seul un mort ne te plante pas un couteau dans le dos
- Brooke Wilson / Dragon Brooke


Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Untitl10        Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Leila310       Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi 38f51f10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptySam 12 Juil - 11:15


Ma première impression à la vue de ce bar où celle que je suivais allait entrer? « Câlisse, tu me f’ras pas rentrer là, c’est certain… »

De tous les bars qu’offrait Wonderland, il avait fallu que Brooke choisisse celui-là en particulier. Rien que par l’enseigne, je devinai que c’était le genre de bars où des hommes presque entièrement dénudés se dandinaient sur une scène, pour le plaisir des yeux des demoiselles. Franchement, elle n’aurait pas pu choisir un de ces bars de gentlemen au moins? J’aurais pu la rejoindre. Mais non, il fallait bien évidemment que mademoiselle préfère se rincer l’oeil avec des jeunes hommes plutôt…!

J’avais remarqué que Brooke semblait plus ou moins dans son assiette ces derniers temps. Ainsi, cherchant pourquoi son humeur semblait se dégrader peu à peu, j’avais décidé de la suivre pour pouvoir lui en parler, découvrir ce qui n’allait pas. Derrière mes grands airs indifférents envers sa personne que je me donnais, au final, je lui portais une attention toute particulière : après tout, cette jeune femme n’était ni plus ni moins que la soeur d’un ancien ami que je n’avais plus jamais revu après une certaine mission. Quelque chose me poussait à vouloir la protéger et me débrouiller pour qu’elle retrouve le sourire, mais jamais au grand jamais cela n’allait me pousser à mettre un pied dans ce genre d’endroit. Entre ma dignité et son bonheur, je choisissais à coup sûr le premier choix. Surtout que si quelqu’un me voyait dans un tel bar, ma réputation n’allait pas être épargnée…

Ce ne fut pourtant pas ce qui me fit lâcher prise. J’étais bien plus têtu que cela. Me postant un peu plus loin, mais toujours de façon à avoir une vue sur l’entrée pour pouvoir apercevoir Brooke, lorsqu’elle sortirait de ce bar. J’étais cependant suffisamment loin pour ne pas passer pour un pervers qui essayait de voir un peu ce qui se passait derrière ces vitres teintées. Je soupirai, prévoyant que l’attente allait être spécialement longue et ennuyeuse. Avec un peu de chances, j’allais m’endormir sur place et ne pas voir le temps passer… J’aurais dû rester couché, franchement, me dis-je, regrettant légèrement d’avoir voulu jusque là pour essayer de savoir ce qui n’allait pas. C’est ce que ça donne d’être trop gentil, sombre idiot! m’insultai-je.

Des dizaines de minutes qui me parurent interminables s’égrenèrent. Je fixais mes chaussures, faillissant à ma seule et unique tâche, celle de fixer mon attention sur cette porte sans pour autant paraître trop suspect. Soit j’avais de sérieux problèmes d’attention, ce qui ne m’aurait pas étonné venant de moi, soit j’étais trop fatigué pour accomplir quoi que ce soit de bien.

Puis, brisant le silence, un cri se fit entendre. Aussitôt, dans ce dernier je reconnus la voix de celle que j’attendais bêtement comme un poteau. Percevant la détresse dans ce cri, j’accourus vers où le son parvenait.

Lorsque j’arrivai, la première chose que je remarquai c’était Brooke qui, visiblement s’était faite prendre au piège. Et j’allais fort probablement devoir la défendre d’ailleurs… Après, elle allait sans doute se demander d’où je sortais pour pouvoir apparaître comme ça, sans prévenir.

J’étais en civil certes, mais j’avais pris la peine d’emmener un revolver, me disant que comme il faisait nuit, personne n’allait le remarquer. Et maintenant, je ne regrettais absolument cette simple précaution…

Les quatre hommes me remarquèrent, l’un se jeta vers moi pour me donner des coups. Je sortis rapidement mon arme à feu et lui tira dans le ventre. Puis, les poules mouillées qu’ils étaient décidèrent de prendre leurs jambes à leur cou, libérant Brooke. Il fallait le dire, je jouais souvent le rôle de chevalier sauvant les jeunes femmes en détresse… C’était déjà la troisième fois qu’une chose de ce genre arrivait.

—Ça va? Ils t’ont pas fait trop mal? Pas que ça m’intéresse, mais bon…

Enfin, si, ça m’intéressait, mais j’étais censé être froid et distant envers elle, donc je me disais autant jouer le jeu jusqu’au bout. J’allais mettre ça sur le dos de la politesse et des principes moraux, tout simplement. Je n’avais pas envie de tomber dans le piège, comme je l’avais fait pour Seth. L’envie de l’assaillir de questions et de railleries à propos de sa présence dans un tel endroit me vint, mais je la repoussai aussitôt, ne cherchant pas à paraître très amical avec elle. Probablement était-ce parce que si c’était son frère qui se serait retrouvé dans une telle situation, je me serais moqué de lui sans ménagement.
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Brooke Wilson
Police passive
Brooke Wilson
Messages : 114
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 22
Localisation : Rawr ! (C'est en langage dragon, à toi de traduire :3 )

Dossier civil
Âge: 21 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyDim 13 Juil - 23:19

Brooke sursauta lorsqu'un coup de feu retentit tout près d'elle. Ses oreilles cillèrent douloureusement pendant quelques secondes, puis le silence retomba. La blonde put alors constater que ses quatre agresseurs avaient prit la fuite. Sage décision car, en levant les yeux vers son sauveur, elle découvrit que le possesseur de l'arme à feu n'était nul autre que le général Akemi Asaki. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien faire dans cet endroit ? La question lui passa par la tête une fraction de seconde et fut bien vite chassée par le soulagement de voir un visage familier. Ce soulagement ne dura pas, car la crainte commença à s'installer dans l'esprit de la blonde. Oh merde... Ça y est, je suis morte. Il va me crier dessus en me faisant la morale ou, pire, il va carrément me renvoyer de l'Unité ! Adieu la vie de soldat... Dire que je n'ai encore rien trouvé à propos de mon frère...

Brooke s'accota au mur derrière elle afin de garder son équilibre. Elle ne voulait pas qu'on puisse remarquer qu'elle avait consommé beaucoup plus que ce que son corps pouvait supporter. Elle regarda Akemi quelques instants, se préparant mentalement au dictionnaire de reproches qui sortirait bientôt de la bouche de l'homme. Pourtant, quand ce dernier rompit enfin le silence, ce ne fut que pour s'informer de sa condition.

La jeune femme fut surprise par sa question qui était vraiment inattendue. C'est alors qu'elle répondit d'une voix qu'elle aurait espérée ferme, mais qui était légèrement tremblante en réalité.

« Ç-ça va ! J'vais bien... »

Le silence retomba pendant un moment. La blonde détourna le regard pour ne pas qu'Akemi remarque sa gêne. Si elle venait de perdre sa crédibilité lors de l'affrontement, elle n'en restait pas moins très fière. Cependant, même en étant fière, elle devait avouer qu'elle n'aurait pas pu s'en sortir sans le général.

« Merci pour ton aide, bafouilla-t-elle. »

Un peu honteuse, elle baissa la tête et se décida enfin à replacer ses vêtements. Tout à coup, l'absence de ses dagues la frappa. Elles étaient encore à l'intérieur ! Elle ne pouvait pas abandonner ses armes de prédilection ! Son coeur se mit à battre plus fort et sa respiration s'accéléra. Elle ne voulait pas retourner à l'intérieur de ce bar. Pas après ce qui venait de se passer. Pourtant, il le fallait. Son regard se posa sur la porte close à côté d'elle, puis sur Akemi. La jeune femme prit timidement la parole, craignant un peu la réaction de son interlocuteur.

« Akemi... Mes dagues sont encore à l'intérieur... »

_________________
N'oublie jamais que seul un mort ne te plante pas un couteau dans le dos
- Brooke Wilson / Dragon Brooke


Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Untitl10        Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Leila310       Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi 38f51f10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyMar 15 Juil - 20:09


Après m’avoir informé de sa condition d’une voix qui ne lui ressemblait pas du tout, un silence s’immisça entre nous. Alors que Brooke tentait d’éviter mon regard, moi, j’essayais de croiser le sien, en vain. Probablement que sa fierté l’empêchait de regarder dans les yeux celui qui l’avait sorti de cette impasse, chose que je comprenais entièrement.

Cette fierté, ou devrais-je dire cet orgueil, ne l’empêcha pas pour autant de me remercier comme il se devait. Et, bien évidemment, ce simple merci avait suffi amplement à nourrir mon égo sur-dimensionné.

Après avoir baissé la tête honteusement, d’une timidité si inhabituel de sa part que j’en fus légèrement choqué, elle me balança que ses dagues étaient dans ce bar. Ce ton qu’elle avait pris… J’aurais juré que derrière ses paroles se cachait cette intention de me pousser à poser un pied dans l’endroit qui ruinerait en un simple claquement de doigt ma réputation. Et puis, si cela arrivait aux oreilles de ma copine, je n’avais surtout pas envie qu’elle se bâtisse une nouvelle opinion à mon propos et qu’elle veuille me laisser pour ça… Probablement que je m’inquiétais un peu trop pour tout ça, que personne n’allait me reconnaître et que ce serait comme si je n’y avais jamais mis les pieds, mais aussi faibles qu’étaient les probabilités, je ne voulais rien risquer.

J’étais d’ailleurs plutôt furieux contre elle. Sûrement que Brooke avait tout planifié : tenter de m’amadouer avec des remerciements qui m’étaient destinés, chose me paraissant normalement impossible venant d’elle, question de mieux me convaincre et de mieux m’entraîner dans sa connerie.

Je lui criai donc avec le même ton courroucé que j’employais lorsqu’un de mes soldats faisaient une bêtise :

—Tu crois quoi, que je vais aller les chercher pour toi?! Ça ne m’intéresse pas de voir des hommes presque nus, moi! Va les chercher toi-même, tes foutues dagues!

Quelques secondes de silence défilèrent à la suite de cela, la culpabilité m'envahissant peu à peu. Je la regardai, dans l’espoir d’obtenir une réaction de sa part, une réponse me rassurant que je n’allais pas avoir à entrer dans ce bar de danseurs. Je n’eus malheureusement droit à rien de cela. La seule chose à laquelle j’eus droit fut bien évidemment un silence.

Puis, je craquai, finalement. Je savais que j’allais avoir du mal à lui refuser quoi que ce soit : avec elle comme avec son frère, je n’arrivais pas à leur dire non. C’était désormais à mon tour de marcher sur ma fierté… Il me fallut quelques secondes supplémentaires avant de trouver le courage de reparler. J’employai un ton beaucoup plus doux cette fois-ci

—…Désolé, Brooke, je ne voulais pas te crier dessus comme ça. Tu veux que j’aille récupérer tes dagues? Très bien, mais tu iras avec moi, c'est certain… Hors de question que je m’aventure dans cet endroit seul, franchement, ça pourrait porter atteinte à ma réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Brooke Wilson
Police passive
Brooke Wilson
Messages : 114
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 22
Localisation : Rawr ! (C'est en langage dragon, à toi de traduire :3 )

Dossier civil
Âge: 21 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyJeu 17 Juil - 23:53

La réaction du général ne se fit pas attendre lorsque Brooke lui dit qu'elle n'avait pas ses armes. L'homme se mit en colère contre elle et lui cria d'aller les chercher elle-même. Son ton sévère effraya Brooke qui ne trouva pas le courage de lui répondre. La pauvre était déjà assez ébranlée comme ça, elle avait tout sauf envie de s'engueuler avec quelqu'un. Surtout si ce quelqu'un était Akemi. La jeune femme avait remarqué rapidement que ce dernier pouvait être méchant lors de certains débats. Elle ne croyait pas que c'était volontaire, loin de là ! Après tout, elle aussi pouvait se montrer blessante lorsqu'elle s'énervait, chose plutôt rare, mais possible.

Ainsi, Brooke se mura dans un silence des plus complets. Elle ne souhaitait pas retourner dans ce bar ignoble, mais ses dagues étaient tout de même ses biens les plus précieux. Elle serait allée les chercher même si l'édifice avait été en feu. Brooke prit quelques secondes pour se remettre de ses émotions. C'était décidé ! Elle allait entrer dans ce bar, prendre ses dagues et en ressortir immédiatement. D'ailleurs, elle était sur le point de le faire quand Akemi brisa le silence et s'excusa de s'être emporté. Surprise, la demoiselle leva son regard vers lui et le laissa parler. Elle fut soulagée qu'il lui propose d'aller à l'intérieur avec elle. Aussi s'empressa-t-elle d'accepter.

« D'accord. »

Sur ce, Brooke ouvrit la porte arrière du bar. Elle se tourna vers son compagnon une fraction de seconde, hésitant à entrer. Faisant fi de ses craintes, elle pénétra une seconde fois dans le bar, rassurée par le présence d'Akemi. La blonde marcha rapidement jusqu'à sa table près de la scène et reprit sa veste. Heureusement, ses armes y étaient encore.

Brooke se tourna et prit le chemin vers la sortie quand, soudainement, un danseur apparut dans son champ de vision. Il semblait décidé à l'aborder alors qu'elle était décidée à s'enfuir. Craintive, elle n'eut d'autre choix que de se cacher derrière Akemi. Ses mains tremblaient un peu sous l'adrénaline. Elle ne réfléchissait plus comme avant à cause de la peur et de l'alcool. Faites qu'il comprenne le message et ne s'approche pa- Bordwel ! Pourquoi est-ce que ça ne se passe jamais comme je veux ?! Si c'est comme ça, j'aurai pas d'autre choix que de m'enfuir. Plan B in coming !

Sans tarder, la blonde poussa Akemi sur le danseur et courut vers la sortie. Elle passa les portes à la vitesse de la lumière -façon de parler puisque c'était tout le contraire, la demoiselle ressemblait plus à un escargot lorsqu'elle avait quelques verres dans le nez. La jeune femme tenta de s'éloigner le plus qu'elle pouvait de ce bar. Son coeur battait la chamade et ses jambes étaient aussi solides que des guimauves. C'est pourquoi elle dû s'arrêter non loin de là. Elle n'avait pas assez d'énergie pour continuer. Le seul fait de respirer lui semblait pénible et, encore là, sa respiration était tremblante. Elle avait eut peur, pendant un moment.

L'adrénaline tomba et la fatigue s'empara d'elle. Brooke tenta de reprendre le chemin vers l'Unité Spéciale. Elle avança avec peine, zigzaguant un peu dans la rue. S'il était commun de voir des gens saouls dans la rue à cette heure avancée de la nuit, il était très rare que ce soit une jeune femme sans accompagnement telle que Brooke.
La blonde était malheureusement inconsciente des regards qu'elle attirait sur elle.
Comme une brebis innocente entourée de loups voraces.

_________________
N'oublie jamais que seul un mort ne te plante pas un couteau dans le dos
- Brooke Wilson / Dragon Brooke


Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Untitl10        Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Leila310       Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi 38f51f10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyLun 21 Juil - 4:00


Brooke accepta ma proposition, à mon plus grand désespoir. J'aurais préféré qu'elle me dise qu'elle ne voulait pas y retourner, avec ou sans moi. Si tel avait été le cas, j'aurais simplement tourné les talons sans avoir eu le moindre remord, la laissant se débrouiller seule. Mais maintenant, je me sentais presque obligé de l'aider. Et je lui avais proposé mon aide, je ne pouvais pas non plus revenir sur ma décision… Une fois de plus, j'avais parlé sans penser à ce qui allait en résulter!

Sans même me laisser le temps de me préparer mentalement au fait que j'allais entrer dans une taverne où des hommes presque nus étaient payés pour danser et rincer l'oeil des demoiselles, Wilson se dirigea vers la porte arrière et l'ouvrit, avant de me jeter un petit regard incertain. L'envie de déguerpir dès qu'elle se retournerait à nouveau me vint, mais plutôt que de suivre mes propres envies, je décidai de lui faire un petit sourire rassurant pour tenter de lui donner au moins un peu de courage.

Elle entra finalement. Je la suivis, ne pouvant me résigner à l'idée de déserter rien que parce que je ne voulais pas faire face à la situation qui s'offrait à moi. Même si, ironiquement, j'avais pris l'habitude de fuir le moindre obstacle se dressant devant moi.

Dès que je mis le premier pied dans ce bar, je regrettai d'avoir voulu faire ça pour cette fille qui n'en valait même pas la peine : elle n'était pas Seth, elle n'était que sa soeur. Qu'avais-je espéré en faisant cela pour elle? Mes convictions avaient été ébranlées lorsque mon regard avait croisé celui d'un des danseurs. Mes yeux s'étaient posés honteusement au sol, bien décidés à ne plus se relever. J'avais envie de me cacher derrière Brooke, même si j'étais bien plus grand qu'elle, tellement j'étais mal à l'aise. Jamais auparavant je ne m'étais senti aussi honteux.

Aller, on prend ces dagues et on dégage ensuite… C'est fini après. Fais-le pour elle, même si je te gage 10$ qu'elle se fichera du fait que tu l'aies aidée, tentai-je de me convaincre, en vain.

Je suivis Brooke jusqu'à la table où se trouvait sa veste, le regard toujours aussi rivé au sol, de peur de voir autre chose que je ne voulais pas voir ou de me faire reconnaître. J'avais hâte qu'on en finisse, si hâte que je lui avais demandé de se dépêcher d'une voix si faible et réservée que cela ne me ressemblait guère.

Ensuite, nous nous dirigeâmes vers la sortie. Mes pas se firent bien plus grands et bien plus rapides, question de sortir le plus rapidement possible de cet endroit où plus jamais je n'allais poser un pied. Brooke s'était cachée derrière moi, mais je n'y faisais plus attention : mon seul et unique objectif était de sortir, pas de m'assurer qu'elle allait bien et qu'elle me suivait.

Nous allions bientôt sortir, jusqu'à ce que… je serve de distraction à un des danseurs, par la faute de Brooke. Au moment où je m'en attendais le moins, elle en avait profité pour me pousser contre un homme.. qui aurait dû porter plus de vêtements qu'un simple slip. La seule chose que je vis par la suite fut cette même soldate s'enfuir à pleine jambe. Cette dernière s'était servie de moi et j'étais désormais rouge de honte. Je repoussai brutalement ce type avant de me mettre à courir le plus rapidement possible pour rattraper cette… Ma p'tite tabarnak, j'vais tellement te le faire payer! Tu vas regretter c'te backstab que tu m'as fait, je te le garantis! me répétai-je dans ma tête, serrant les dents de rage comme jamais.

J'atteignis enfin l'extérieur, non sans avoir bousculé quelques personnes dans ma course folle. Je voyais désormais cette femme qui, à mes yeux, suintait l'hypocrisie. Elle avait abusé de ma gentillesse et s'était servie de moi comme d'un vulgaire appât. Le fait qu'elle soit ivre comme probablement jamais elle ne l'avait été dans sa vie, au point de tituber et de ne pas arriver à marcher droit, ne l'innocentait en aucun point. Ce fantassin venait de perdre toute ma confiance, en plus d'avoir gagné l'honneur de subir ma vengeance, qui allait être terrible. Des gens autour la regardait bizarrement, mais je ne m'en occupais pas. J'étais encore trop occupé à gérer toute cette rage et cette honte en moi. Je décidai néanmoins de me diriger vers elle et de marcher quelques secondes à ses côtés, non pas pour la rammener au camp, mais plutôt pour lui sacrer une bonne claque sur la gueule.

—Eh. Eh, Brooke.

Dès qu'elle se retourna vers moi et que j'avais réussi à attirer son attention, je la giflai avec force, puis j'accélérai ensuite le pas, question qu'elle ne puisse pas me rattraper. Cette baffle, ce n'était rien de toute façon comparativement à ce que j'allais lui faire pour que nous soyons quittes… Mais pour ce soir, tout ce que je voulais c'était d'aller me coucher dans mon lit et d'oublier TOUT ce qui venait de se passer en cette soirée où je n'avais jamais autant voulu m'enfouir sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Brooke Wilson
Police passive
Brooke Wilson
Messages : 114
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 22
Localisation : Rawr ! (C'est en langage dragon, à toi de traduire :3 )

Dossier civil
Âge: 21 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyLun 21 Juil - 19:41

SHLACK !

Le bruit sec de la gifle qu'Akemi avait assénée à Brooke retentit dans la rue. Les gens s'étaient arrêtés de parler pour les regarder et un silence pesant avait prit place autour d'eux. Brooke s'était arrêtée brusquement, la tête toujours sur le côté à cause de la force de la gifle. La jeune femme plaça sa main sur sa joue désormais engourdie. Bien que le général y avait mit toutes ses forces, elle n'avait pas vraiment mal. En fait, elle était tellement sous le choc -et sous l'influence de l'alcool aussi- qu'elle ne sentait que sa joue qui se réchauffait à cause de l'impact. Probablement qu'une trace rouge s'était déjà formée sur sa joue, mais le manque de lumière ne permettait pas de le confirmer. Enfin, ce n'était pas important. La gifle avait eu l'effet d'une douche froide sur la blonde. Elle avait finalement reprit ses esprits.

Akemi avait accéléré le pas pour pouvoir la semer. La jeune femme comprit qu'elle avait dépassé les bornes lorsqu'elle avait paniqué et l'avait poussé sur le danseur. Les regrets vinrent bien assez vite. Mais qu'est-ce qu'elle avait fait ? Maintenant elle venait vraiment de se mettre le général à dos. Si avant elle se doutait qu'il ne l'appréciait guère, à ce moment précis il devait la détester ! Bien sûr, elle avait vraiment besoin de ça ! Sa journée ne pouvait pas être pire et elle le savait. Une expression amère prit place sur son visage alors que toutes sortes de pensées défilaient dans sa tête. Elle n'aurait jamais dû aller dans ce bar. Elle n'aurait jamais dû quitter le camp. Elle n'aurait jamais dû s'enrôler et...

« Je n'aurais jamais dû chercher à retrouver Seth... »

Brooke ne se rendit pas compte qu'elle avait prononcé sa phrase à voix haute, suffisamment fort pour qu'Akemi l'entende de là où il était. La jeune femme avait toujours eu la mauvaise habitude de se parler toute seule lorsqu'elle était en colère contre elle-même. Elle ne s'en rendait même plus compte. Ainsi, elle continua sur sa lancée.

« Bravo, Brooke ! Tu n'as rien trouvé à propos de Seth depuis que tu es entrée dans cette foutue Unité. Quelle soeur incapable ! À ce rythme là, tu ne le retrouveras jamais. Ça fait déjà dix ans et il est peut-être même... »

La blonde sentit sa gorge se serrer et ses yeux s'embuèrent. Elle savait très bien ce qui arriverait ensuite. Si elle ne se maîtrisait pas, elle éclaterait en sanglots devant tout ce monde qui la regardait. Brooke détala dans les rues, prenant un chemin au hasard qui la mena dans un cul-de-sac. Sa vision était encore embrouillée et elle cligna des yeux pour retenir ses larmes. Il était hors de question qu'elle pleure ! La demoiselle se massa les tempes pour reprendre son calme.

« Azzuen avait raison, je ne suis pas faite pour cette vie-là. Je devrais quitter l'armée pour être médecin. C'est bien la seule chose que je sais faire, soigner les gens. Là, au moins je serai utile... »

Brooke s'accota sur un mur de briques et se laissa glisser jusqu'au sol, ramenant ses genoux sur sa poitrine. Elle y posa sa tête et ferma les yeux. Sa respiration saccadée reprit un rythme normal, mais la blonde avait toujours de la difficulté à respirer. Elle avait l'impression de revenir dix ans en arrière, lorsqu'elle avait apprit la disparition de son frère. Peu de temps après, elle fuyait son quartier, dévoré par les flammes, avec son amie. Cette même amie qui l'avait trahie quelques années plus tard... Tous ses proches l'avaient abandonnée un à un.

« ... J'aurais dû rester dans ma maison le soir de l'attaque... Je n'aurais manqué à personne... »

_________________
N'oublie jamais que seul un mort ne te plante pas un couteau dans le dos
- Brooke Wilson / Dragon Brooke


Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Untitl10        Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Leila310       Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi 38f51f10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi EmptyVen 25 Juil - 17:59


Akemi sentait des regards autour de lui le transpercer, suite à cette gifle qu'il avait portée à Brooke sans avoir le moindre remord. Comme fuyant ces yeux rivés sur lui ainsi que les jugements peu flatteurs à son propos qui devaient se forger dans la tête de ceux qui avait assister à la scène, le blond marchait à grandes enjambées. Son seul et unique désir était de rentrer à sa chambre où il retrouverait sa chérie, qui était probablement déjà emportée par le sommeil.

Soudainement, une voix se fit entendre : celle de Brooke. Son pas ralentit un peu, toujours énervé, mais tout de même intéressé. Il l'écouta d'une seule oreille, jusqu'à ce qu'elle prononce le nom de son ami. Le monologue de la blonde fut aussitôt plus intéressant, tant qu'Asaki fut tout de suite porté à se montrer plus attentif.

Elle se morfondait et se plaignait, tout cela parce qu'elle n'avait pas pu obtenir la moindre information sur son fraternel porté disparu. Le général réalisa que le désir de s'enrôler dans l'armée de cette soldate n'avait probablement été qu'alimenté par l'envie de retrouver son frère, ni plus ni moins. Le haut-gradé ne lui en voulait pas le moindre du monde. Seulement, il était déçu de voir une Brooke dans un état aussi pathétique : alors qu'elle ressemblait presque en tout point à Seth, Akemi avait réalisé qu'elle était bien plus faible et fragile que lui. Cela ne lui plaisait pas du tout. Après tout, à quoi s'attendait-il? Alors qu'il avait voulu une copie conforme de son ancien meilleur ami, il avait eu.. ça. Le soldat se décida finalement à continuer son chemin, serrant encore les poings. Les lamentations de cette imbécile ne l'intéressaient pas.

De toute manière, Akemi était certain qu'elle allait revenir par elle-même. Brooke était le genre de personne à qui il pouvait tenir, mais pas le genre devant qui il pourrait s'agenouiller pour supplier de rester. Et puis la seule chose dont il avait besoin, maintenant, c'était de rentrer pour prendre un peu de temps pour lui, parce que ce n'était pas de sitôt qu'il allait la pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi Empty

Revenir en haut Aller en bas

Qui aurait cru qu'un bar nous aurait mené là ? ▬ Brooke & Akemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs terminés-