Présentation d'Akemi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Présentation d'Akemi. Empty
MessageSujet: Présentation d'Akemi. Présentation d'Akemi. EmptyVen 27 Déc - 21:58



Prénom & Nom

Présentation d'Akemi. 420994akemichou
 

Information personnage

Nom(s) :: Asaki
Prénom(s) :: Akemi
Surnom(s) :: Le connard blond, oui chef!, Monsieur Asaki
Âge :: 26 ans
Sexe :: Homme
Orientation sexuelle :: Hétérosexuel (mais ça ne lui dérangerait pas vraiment non plus de coucher avec un autre homme...)
Groupe désiré :: Unité Spéciale
Avis sur la situation de Wonderland :: Sincèrement, j'ai un peu été embarqué dans tout cela sans même le vouloir. À vrai dire, je m'en fiche un peu, je ne suis pas touché par tout cela. De plus, étant donné que je suis assez haut-placé dans l'armée, je suis un peu au-dessus de tout cela, ça ne me regarde pas tant que ça : je m'occupe uniquement d'aider à faire des plans de stratégie et à engueuler les soldats tout en les entraînant.

Autre

Comment as-tu découvert le forum :: DC de Dawson
Personnage de l'avatar + le manga d'où il vient :: C'est un OC, donc pas de personnage manga en tant que tel, bien que j'utilise parfois Riddle, de Undertaker Riddle, pour le représenter!

Physique
Physique - 250 mots minimum
Akemi est grand, il a fier allure dans son uniforme de général, qui est un veston noir par-dessus une chemise blanche avec une cravate noire, sans oublier les dorures et les armoiries de Wonderland. Il est toujours très soigné, le voir décoiffé ou habillé avec des vêtements avec des plis semble chose impossible. Son air, quant à lui, est très souvent froid.

Il a également de beaux et longs cheveux blonds qui renderaient certaines filles jalouses. Lorsqu'il travaille, il les attache en une queue de cheval basse afin de ne pas avoir la vue obstruée. Sa chevelure lui arrive environ au milieu des omoplates. Il a souvent quelques mèches de cheveux devant les yeux, lorsque ceux-ci ne sont pas attachés.

Ses yeux sont d'une couleur différente l'une de l'autre. Son oeil droit est d'un bleu foncé et royal alors que celui de gauche est gris, bien qu'on puisse voir plutôt bien sa pupille. À travers son oeil gauche, justement, il voit plus ou moins bien, comme s'il était mi-aveugle de cet oeil.

Son visage a des traits assez fins, mais son visage reste assez masculin. Il a la peau plutôt pâle, ne mangeant peut-être pas suffisamment, avec l'excuse qu'il n'a pas faim.

Lorsqu'il ne travaille pas, le général porte une simple chemise grise, mal attachée avec une cravate mal nouée dans les tons de gris également. Pour ses pantalons, c'est tout simplement des jeans noirs. Comme on peut le constater, Akemi ne porte pas beaucoup de couleurs. Le gris, le noir, le bleu et le blanc sont ses couleurs favorites.

Contrairement à ce que l'on peut croire, dû à leurs noms de familles similaires, Akemi et le roi ne sont pas parents directs. Ils ont quelques ressemblences au niveau du visage et des cheveux. Peut-être qu'ils ont des parents communs un peu plus loin dans leur arbre généalogique...ou pas.
Caractère
Caractère - 250 mots minimum
Akemi est du genre sérieux, il n'aime pas spécialement être joyeux ou ce genre de choses. À vrai dire, la joie de vivre semble être l'opposé total de ce qu'il est. Il est donc assez rare de le voir avec un sourire au visage, son air étant souvent dur, froid.

C'est malgré tout quelqu'un d'assez ventard et imbu de lui-même. À ses yeux, il est la meilleure personne qui existe. Prendre de haut les autres, c'est carrément son passe-temps favori. Et puis quiconque ose le contredire (à propos de cela ou n'importe quel autre sujet), il sera remis bien à sa place!

Sans oublier son côté beaucoup plus mauvais. Il aime bien voir les gens souffrir et ne se gêne pas pour faire travailler trop ses soldats afin de les voir se surmener, sans qu'ils puissent dire un mot. Cependant, il ne fera jamais quoi que ce soit de gratuit, comme se promener en ville et frapper les gens. Il préfère que ce soit mérité, ou alors que personne ne puisse se plaindre contre ça. Akemi n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de "sadique", mais il en est proche et aime beaucoup le pouvoir.

N'oublions pas de parler de son côté qui change un peu trop rapidement d'émotions. Du genre à se vexer très facilement, c'est ce qui lui fait passer d'une émotion à l'autre. C'est donc pour ça que lorsqu'on lui parle, il faut bien peser ses mots lorsqu'on ne veut pas se le mettre à dos! En particulier parce que lorsqu'Akemi n'est pas content, il peut devenir assez violent...

Histoire
Histoire - 300 mots minimum
Depuis qu'il a 16 ans, Akemi fait partie de l'armée. Lorsqu'il avait cet âge, l'unité spéciale n'était pas mise en place et l'armée ne faisait pas que détruire son propre pays. En réalité, Akemi s'était enrôlé parce qu'il était un véritable bon à rien. Il avait un certain talent, celui d'écrire de la poésie. S'il serait né une centaine d'années auparavant, il serait probablement l'un des plus riches écrivains. Sauf qu'aujourd'hui, plus personne ne lisait de la poésie. Un talent gâché pour rien. Il avait bien essayé d'aller à l'académie, mais ses notes, au lieu de monter en flèche, descendaient la catastrophiquement la pente, de façon apic. C'est ce qui lui fit lâcher l'école.

Après cela, il tenta de se trouver un travail. Il accumulait les refus et les erreurs qui lui causaient le remerciement à chaque fois. Certains de ses patrons avaient pitié de lui, mais Akemi n'aimait pas spécialement se faire prendre en pitié. De toute manière, il finissait renvoyé au final. Il décida donc d'abandonner. Il avait tellement d'orgueil qu'il ne voulait pas retourner à l'académie, avec tout ces jeunes qui se moqueraient de lui probablement à son retour.

Ses propres parents lui conseillèrent d'essayer de se faire enrôler dans l'armée, puisqu'il ne voulait même plus s'essayer dans n'importe quel autre domaine. Akemi ne faisait que rester à la maison, dans sa chambre, sans y sortir. Il tenta alors de s'y enrôler. On refusa. Il était trop chétif, pas assez fort. On dit qu'il faut avoir de la détermination dans la vie, sauf qu'Akemi avait beaucoup de mal à tenir les projets à long terme et se décourageait facilement. C'était surtout ce qui l'avait mené jusque là.

Il réessaya donc. L'armée était la meilleure solution à ses yeux : ça ne demandait qu'un peu de muscle et savoir manier une arme. Il s'entraîna donc, durement. Ses journées qu'il passait toujours dans sa chambre devenèrent peu à peu des journées à s'entraîner à l'arme blanche, ayant volé un couteau de cuisine à ses parents, à s'entraîner à viser avec un arc à flèches fait maison et à essayer de devenir un peu plus fort.

Après quelques mois, il avait réussi à se faire enrôler. Sauf qu'il regretta dès la première journée. Se faire hurler dessus. S'entraîner encore plus durement que ce qu'il avait fait. Dormir dans un dortoir pas très comode. Finalement, il s'était dit qu'il n'aurait jamais dû faire ce choix. Malgré tout, c'était fait et il avait un contrat de trois ans avec eux.

Mais peu à peu, Akemi s'habitua rapidement aux conditions de vie de l'armée. Il regrettait son choix, mais il s'était dit que c'était mieux que de passer ses journées entouré de quatre murs. Il avait même laissé un peu de côté son habitude de toujours bien se coiffer, être élégant pour être plus apte à son travail. C'était presque devenu l'un des meilleurs soldats de son unité.

Les ans passèrent, la routine qui s'était instauré chez l'adolescent se poursuivit, jusqu'à ce qu'il atteigne sa majorité, soit 18 ans. Le roi était mort, le prince avait prit sa place. C'était là que tout avait changé. Ce roi était un peu fou sur les bords. Ça se voyait très bien dans les décisions qu'il prenait, bien qu'il n'avait pas encore fait quoi que ce soit de mal. Jusqu'au jour où son petit ami disparut, comme ça, sans aucune raison. Ce fut dur pour lui de s'en remettre. Le problème dans tout cela, c'était que le fait qu'il soit disparu était bien louche, étant donné que Wonderland n'était pas au sein d'un conflit armé.

Un an plus tard, on le monta en grade pour son dévouement et son talent en tant que soldat (et surtout, bien des traitements de faveur). Et on ne l'avait pas gradé qu'un peu : il était désormais le général de l'armée. L'ancien général étant mort, il fallait bien quelqu'un pour le succéder... Donner des ordres, gérer toute l'unité, ça lui plaisait vraiment. Il aimait beaucoup se sentir respecté et important. C'était bien mieux que d'être général que de n'être qu'un vulgaire fantassin.

Une autre année passée, la vérité à propos des étranges disparitions éclata au grand jour. Toute personne qui était un peu ou beaucoup différente de la majorité avait été exécutée, soit disant pour instaurer une utopie, une société qui se voulait parfaite. C'était révoltant, mais Akemi se tut à propos de tout cela. Une révolte débuta, du côté des habitants. Une partie de l'armée fut déportée dans une nouvelle unité qui fut créée, on l'appelait l'unité spéciale. Akemi fut également déplacé dans cette unité, conservant son titre. Ce fut un choc lorsqu'il apprit que cette unité ne servait qu'à exterminer les rebelles, mais malgré tout, il décida de se taire et de ne pas se révolter. C'était peut-être lâche de sa part, mais au moins il conservait son poste qui était bien payant et qu'il aimait bien...

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'Akemi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: Autre-