Une journée pour se retrouver [PV : Kazu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Police passive
Alexi Miller
Police passive
Alexi Miller
Messages : 253
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Dans un endroit calme

Dossier civil
Âge: 22 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyVen 25 Avr - 18:24

Une journée pour se retrouver
Alexi Miller & Kazu A. Saito

Alexi avait décidé de sortir un peu, pour se dégourdir les jambes. Il avait passé la journée d'avant à rester dans les égouts à ne rien faire, sauf dormir dans un coin isolé où personne ne pourrait le trouver. Pourquoi n'aillait-il pas dans les dortoirs ? Il était beaucoup trop loin pour y aller quand le sommeil avait pris le dessus sur cet homme.

Donc, sous se début de journée plutôt fraîche, due à l'averse tomber la nuit dernière, le rebelle sortis des égouts sans que personne ne voit et il alla se balader dans les rues de la place central, sans vraiment aller quelque part en particulier. 

Certaines personnes, en le voyant, lui auraient demandé s'il n'avait pas froid : en simple chemise blanche à manche courte, un Tee-Shirt marron sous la chemise, une cravate rouge autour du cou non nouer, un pantalon noir simple avec une ceinture argentée-gris sur le fermoir et des baskets noirs simple. Moi, il me donne froid à ça place ! Passons.

Pour ne pas mentir, le blond voulait simplement se balader et pas forcément chercher des ennuis ou acheter quelques choses. Il voulait respirer l'air frais d'une mâtinée à la fois nuageuse et ensoleiller sous la rosée du matin. Quoi de mieux qu'un temps pareil, de plus, presque personne ne se trouvait dans les rues où lui se était.

Sous cette belle journée, pour monsieur, il pensa que rien ne pourrait gâcher sa petite balade matinale, n'aillant pas vue de soldats aux alentours. Surtout que l'endroit où il se trouvait était très peu traverser par les civils et les soldats. Malheureusement, son instinct lui joua des tours ce jour-là.

En regardant le ciel en ne regardant pas où il marchait ni vers où, étant le seul civil à passer dans la rue où il était, un garde vint interpeller. Et merde, pensa le blond, dire que je voulais éviter de m'attirer des ennuis ! C'est raté !

En arrivant devant le soldat, il se stoppait, le membre de l'Unité spéciale lui demanda ce qu'il fît ici et si tôt de bon matin. Il est vrai qu'à sept heures du matin sous un début de journée assez fraîche, peu de gens mettent leur nez dehors. Sauf Alexi bien sûr, lui, il sans contre-fiche du temps qu'il fait. Il a froid qu'en dessous de zéro degré et il a chaud qu'à partir de trente-cinq degrés. La chance non ? Et oui, c'est dommage, nos corps à nous ne son pas forcément si bien que lui. Enfin bref.

Le rebelle avait dit la vérité simple, qu'il voulait se balader. Le garde, croyant que monsieur se moquait de lui, lui demanda ces papiers. Bien sûr, le blond n'accepta pas, disant qu'il disait vraiment la vérité. En voyant que l'homme qui se tenait devant lui appela son coéquipier, notre touriste du matin donna ses papiers au soldat devant lui en voyant son coéquipier arriver au loin. Le voilà dans de beaux draps ! De plus, il avait crié sur l'homme de l'Unité Spéciale devant lui ce que le coéquipier avait sûrement dû entendre plus loin. Quel dommage pour Alexi, qui lui, espère ne pas avoir de problème et de pouvoir partir de plus vite de devant ses deux soldats.

_________________
Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] 991075MiyajiRyunosukefull876794
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blablaland.com/site/membres.php?p=811013
avatar
Invité
Invité

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyLun 28 Avr - 17:12

Le soleil se couchait et se levait comme toujours. Voilà une nouvelle journée qui s'annonce pour notre soldat. A peine les premiers rayons du soleil venait toucher sa peau blanchâtre, que notre beau brun ouvrit ses yeux. Comme toujours, Kazu se réveillait, bien avant ces coéquipiers, qui eux sommeillaient encore dans leur lit douillé. Il soupirait comme tout les matins. Il se demandait comment tout ces crétins pouvaient faire partit de l'Unité spéciale, alors qu'ils n'étaient même pas capable de se lever par eux même.
Comme à son habitude le jeune soldat se dirigea vers les douches, pour se préparer.
Il se regardait dans la glace, l'air songeur. Il pensait à sa journée. Peut être allait elle être comme toutes les autres, banal.
Il s'ébouriffa les cheveux, et prit le peigne qui se trouvait sur le rebord du lavabo, et commença a se peigner. Il grimaçait. Cela n'était pas dans ses habitudes, en général se tirer les cheveux ou s'arrachait quelque mèche ne le faisait pas se crisper comme cela. Se pourrait il que notre cher Kazu se soit lever du mauvais pied se matin ?

Il retourna au dortoir où dorment encore ses compagnons, et pris ses affaires qui étaient en boules par terre. Il les frotta vivement, et on pouvait distinguer une légère poussière qui s'évapora. Il commença par boutonner sa chemise tout en prenant bien soin de ne pas trop la froisser, ensuite il prit son pantalon noir. On voyait que celui était "d'une autre époque", le bouton se décollait et la fermeture éclair semblait rouillait. Par la suite, il prit sa cravate et la mit autour de son cou en la nouant parfaitement, il mit son veston noir et ses chaussures. Une fois presque près, il commença à mettre son chapeau quand soudain la porte s'ouvrit. Ce n'était surement pas le général. Celui-ci devait encore dormir. Kazu reconnaissait la silhouette.
Il s'agissait là de son coéquipier du jour. Ce dernier se stoppa devant Kazu les yeux encore à moitié endormit puis il  lui dit d'une faible voix, que tous deux devaient faire une ronde dans les rues de la Place Central. Il acquiesça du regard devant son compagnon, et quand celui se retourna pour se redirigea vers la porte, Kazu ne put s'empêcher de rouler des yeux. Pas, parce que sortir de beau matin l’embêter, tout simplement parce que notre soldat ne voulait pas avoir de discutions avec son coéquipier.

Une fois dans les rues de la place central, nos deux acolyte scrutaient les lieux. A son grand étonnement, Kazu ne reçu aucune question venant de son camarade. Un lourd silence pesait entre nos deux jeunes soldat. Mais malheureusement, il se trompa. Son compagnon avait à peine ouvert la bouche pour dire un mot, que Kazu ralenti sa marche.

- Continue sans moi, je te rattraperais. J'ai besoins de repos quelques secondes.

Evidemment il mentait, Kazu se sentait parfaitement bien. Enfin plus au moins. Son moral lui était au plus bas comme toujours, mais il avait prit l'habitude.
Son camarade lui obéit, et continua son chemin, sans dire un seul mot.
Notre soldat finit alors par se décider, et reprendre son chemin, à son rythme et quand il redressa son regard, il aperçu un blond, avec son coéquipier. Ils parlaient, mais leurs conversations semblaient tendu. Il se rapprocha doucement pour essayer de mieux distinguer le visage du blondinet, quand tout les deux commencèrent à se hurler dessus.
Kazu se rapprocha d'un pas déterminée et entra dans la conversation, alors qu'il n'y était même pas invité.

- Excusez moi, jeune homme ! Veuillez baisser d'un ton. Vous vous adressez là à un soldat de l'Unité spéciale. Il est très peu patient et moi encore moins, il serait donc bête de vous attirez des ennuies de beau matin ! Vous ne croyez pas ?

Kazu, fixait le blond, ce qui d'ailleurs n'était pas commun car il n'avait encore jusque là fixait quelqu'un de tel manière. Puis son regard se pencha vers la main de son ami. Celui-ci tenait là un bout de papier, avec des inscriptions gravé à la plume dessus. Il prit d'un geste adroit, et commença à la lire à voix hautes.

- Vous êtes... Alexi Miller ! Et vous avez ... 21 ans ?

Kazu releva le regard, et fixa de haut en bas Alexi. Il lâcha le bout de papier, et prit le col de se dernier et l’entraîna dans une ruelle tout en clamant à son coéquipier de continuer sans lui, et qu'il allait s'occuper de celui-ci.
Notre soldat plaqua le pauvre blond contre le mur et mis ces bras au dessus pour que celui ci ne s’échappe pas.

- Je savais bien que ta tête mettais familière Alex.

Sur le visage de Kazu apparut une étrange expression, une expression que Kazu n'avait plus connue depuis longtemps. La joie ? Ou bien la haine ? Voilà une surprise qui n'allait pas rester indifférente au près de notre cher Soldat.


Dernière édition par Kazu A. Saito le Mer 30 Avr - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Alexi Miller
Police passive
Alexi Miller
Messages : 253
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Dans un endroit calme

Dossier civil
Âge: 22 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyMar 29 Avr - 14:59

Le coéquipier du soldat avait demandé à notre blond de baisser d'un ton, car, tout deux n'était pas patient et que cela serait bête de s'attirer des ennuis de beau matin. Il est vrai qu'Alexi voulait tout, sauf des problèmes. Il avait arrêté de parler très rapidement.

Le garde qui venait d'arriver fixait le rebelle. Quoi ? J'ai quelque chose qui ne va pas ? Je ne suis pas mal habillé aujourd'hui et puis je n'ai rien mangé donc je n'ai pas pu me tâcher... Pensa-t-il sur le moment. Puis, en regardant d'un peu plus près, il crut le connaître, mais il s'enleva son idée de l'identité de cette personne et le blond se contentait de regarder ce qu'il se passait, d'un air ennuyer.

Le deuxième soldat, regardait le nom du rebelle en prenant le bout de papier que son coéquipier avait déjà en main. Il dit tout haut que c'était Alexi Miller et qu'il avait vingt-et-un ans. Sur le coup, le concerner trouva fort impoli de dire son identité tout haut. Mais, encore une fois, il ne dit rien.

D'un instant à l'autre, le garde attrapa le blond par le col et l'entraîna dans une ruelle en disant à son coéquipier de continuer sans lui. L'événement allait trop vite, et le promeneur nu pas le temps de réagir qu'il fut déjà plaqué contre un mur et bloquer pour éviter de partir.

Les mots de son ''agresseur'' disait que la tête d'Alexi lui était familière. Mais, il l'avait appelé Alex, le surnom que ses amis lui donnent. Comment savait-il son surnom ? Le blond fixa le soldat, plusieurs secondes avant de reconnaître l'ami d'enfance qui lui était si chère à ses yeux.

D'un geste et un élan presque surprenant, il attrapa le brun en le serrant dans ses bras, le sourire aux lèvres :

-Kazu ! C'est toi ?! Je suis trop content de te voir ! Je ne savais pas que tu t'étais engagé dans l'Unité Spéciale ! Tu n'as pas changé, je trouve ! Tu as le même âge que moi maintenant, c'est ça ? C'est trop cool !

Le rebelle continua de poser des questions plus idiotes que les autres, sur le coup de l'émotion. Il était tellement heureux d'avoir retrouvé un ancien ami et de plus, il sait très bien qu'il ne lui fera pas de mal ou ne l'abandonnera pas. Pas comme ses autres amis qui l'on complètement rejeter.

Le soldat du nom de Kazu était un ancien ami d'Alexi. Quand celui-ci était encore à l'école, il restait le plus souvent avec lui et jouait avec lui. On aurait dit qu'il était inséparable ! Mais le tragique événement les a faits se séparer après un an chez les rebelles. Je ne vais pas vous dire qu'il n'a pas souffert de cette séparation amicale, cela serait vous mentir. La première année sans lui avait été dur pour le blond, une petite dépression l'avait envahi et la solitude se faisait plus présente. Il voulait le retrouver, mais quelque chose l'empêchait. Sans vraiment trouver quoi. Après quelques années, il avait même essayé de le retrouver, en vain. Cette retrouvaille lui donnait une joie immense !

Le blond avait gardé le soldat dans ses bras, toujours en continuant de lui demander des choses absurdes. Il était impossible pour lui de le lâcher, il avait trop peur qu'il parte à nouveau... Le laissant seul encore pendant des années, même si c'était en partie la faute du rebelle qu'il s'était retrouvé seul, il ne pouvait sans prendre qu'à lui.

_________________
Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] 991075MiyajiRyunosukefull876794
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blablaland.com/site/membres.php?p=811013
avatar
Invité
Invité

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyMer 30 Avr - 19:19

Notre soldat regardait le jeune blondinet droit dans les yeux, avec toujours la même expression totalement inconnue, sur son visage. On le voyait, ses yeux pétillaient, son regard n'était pas le même qu'avec les autres. Mais est-ce que son cœur avait le même ressentiment ?

Kazu attendait une réponse toute simple, il s'attendait même à ce que Alexi ne le reconnais-ce pas et le rejette, mais ce qui se passa là, notre soldat ne s'y attendait vraiment pas. En un instant leurs corps chaud se retrouvèrent collés. Il sentait la respiration de Alexi contre son torse, son parfum qu'il adorait tant, et son coeur qui battait, tout cela arrivait à faire chavirer le sien.

Alexi commença à lui poser des questions sur ce qu'il était devenu. Après de longue année, elle avait changer, sa voix, c'était celle d'un homme. Il avait gardé en mémoire, la jeune voix de ce garçon, de cette ami d'enfance à qui il avait promit de rester fidèle, de n'être dévoué cas lui, de l'honorer. Mais pourtant, malgré ces nombreuses promesses, ils avaient finis par se quitter. Ces deux jeunes enfants qui avaient passé toute leurs enfances ensemble, sans jamais se quitter, ils avaient grandit ensemble, joué ensemble et partagé tellement de chose, que Kazu n'était pas sur le point d'oublier. Le caractère d'Alexi n'avait absolument pas changé malgré qu'il soit devenu une personne plus mure, quant à Kazu, quelque chose n'était pas comme d'habitude. Toute les questions que Alexi avait posé, même si elles étaient banal, et plus bêtes les unes que les autres, Kazu n'avait répondu à aucune d'entre elles. Au fond de lui même il voulait lui répondre, il voulait rattrapait tout le temps perdu, mais quelque chose l'en empéchait. Etais-ce le fait qu'il soit coller l'un à l'autre ? Cela ne déplaisait pas Kazu, au contraire il en voulait plus. Il resserra l'étreinte, et ses mains se baladèrent dans les cheveux du blondinet. Le parfum se propageait dans l'air, jusqu'à entrer dans les narines du soldat. Un parfum, avec une telle douceur, il ne piquait pas, il ne sentait pas mauvais, c'était même tout le contraire. Cette odeur, faisait voyager notre soldat.

- Alex, tu sens bon des cheveux.

Pendant un moment, Kazu s'arrêta de respirer, il voulait savourer se moment de pure plaisir.
La seul chose qu'il souhaitait c'était de pouvoir passer , chaque seconde, chaque sensation, depuis qu'il avait retrouvé son ami, en sa présence, et les enfermer à double tour dans son cœur, car la vérité est  qu'il ne savait pas s'il aurait eu l'occasion un jour de recommencer.

Il avait poser sa tête sur la chevelure d'Alexi, et fermé ses yeux.
Ces mains elles, vinrent doucement se poser sur les hanches de Alexi. D'ailleurs, quelque chose fit grimacer notre soldat. Le corps de son ami avait changé. Mangeait il à sa faim ? Ou vivait il maintenant ? Avait il un boulot ?
Kazu sentit le même sentiment qu'Alexi, celui de vouloir tout savoir sur l'autre. Mais maintenant qu'ils étaient de nouveau réunis, ils avaient tout le temps de mieux réapprendre à se connaitre.

Kazu ne pu s’empêcher de resserrais encore l'étreinte. Depuis le début il se retenait de pleurer. Depuis que Kazu n'a plus revu son ami, il c'est retenu de pleurer. Aujourd'hui il n'arrivait plus à se retenir. Il ne voulait plus le laisser partir !

- Alex ... Tu m'as tellement manqué... Tellement

A ces mots, les mains du soldat vinrent ébouriffés encore les cheveux d'Alex.
Pourquoi ce préoccupait il autant de son ami, pourquoi avait-il envie de pleurer lorsqu'il le serrait dans ses bras ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien éprouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Alexi Miller
Police passive
Alexi Miller
Messages : 253
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Dans un endroit calme

Dossier civil
Âge: 22 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyJeu 1 Mai - 5:43

Kazu n'avait répondu à aucune question que notre cher blond lui avait posé. Celui-ci était un peu déçu, il voulait vraiment en savoir de nouveau plus sur son ami qu'il venait de retrouver depuis de longues années de séparation.

Le brun resserra l'étreinte que le rebelle avait déjà crée, puis, ses mains se baladèrent dans les cheveux d'Alexi et il les sentit même. Les paroles que notre promeneur entendit, le rendaient un peu gênées. Ce n'est pas qu'il n'aime pas qu'on lui touche les cheveux ou même qu'on les sent, mais, le fait que ça soit son ami d'enfance qu'il le faisait, cela le gênait un peu. Bien évidemment, il ne le dira pas au soldat.

Le blond était heureux d'être enfin avec son ami, il voulut lui répondre, mais il ne dit rien. Ne voulant pas briser l'atmosphère de bonheur qui était présente entre eux. Mais, quelque chose vain le gêner encore plus. Le brun avait déposé doucement ses mains sur les hanches du rebelle. Qui celui-ci, rougissait un peu. Pourquoi ? Je vous rappelle que notre petit garçon est attiré par les hommes, même si Kazu est son ami d'enfance, il ne reste pas insensible aux attentions qu'on lui porte.

D'ailleurs, il allait demander au soldat d'arrêter, mais quand il le vit grimacer, il si renonça. Pourquoi grimaçai-t-il ? Il y avait un problème sur le corps du promeneur ? C'est normal que le corps d'Alexi change, il est devenu adulte et, il est vrai, qu'il mange de temps à autre, soit par ses propres moyens, soit au réfectoire des rebelles, mais il mange bien ! Il ne se plaint pas, vu qu'il peut manger. Il faut aussi dire que son corps tout chétif de petit garçon avait bien évolué. Il était devenu un peu plus robuste grâce à l'entraînement et on pouvait sentir qu'il avait du muscle. Pas autant que le général qu'il avait dû affronter lors de son arrestation, mais il en avait assez pour se défendre.
Passons.

Le brun resserra encore une fois l'étreinte. Le blond était vraiment proche de lui, quasiment collé comme deux bandes de sparadrap ! Mais cela ne le dérangeait pas vraiment, ce n'est qu'un câlin amical, rien de plus, n'est-ce pas ?
Le rebelle écoutait son ami qui lui disait qu'il lui avait tellement manqué. Alexi lui répondit avec un large sourire d'on, il en a le secret depuis des années :

-Toi aussi, tu m'as manqué... Maintenant qu'on s'est retrouvé, je vais te mettre un collier pour plus te perdre ! Je t'ai cherché longtemps, tu sais ? Je ne t'ai pas retrouvé... Alors, j'ai fait une dépression. Ce n'est pas gentil d'avoir disparu de la circulation comme ça ! Bon, c'est vrai que c'est ma faute sur ce coup-là... Je m'en veux d'avoir fait ça... Si tu n'arrives pas à me pardonner, tu sais, ce n'est pas grave. Je comprendrais.

Que ce blond est vraiment idiot. Si son ami a réagi ainsi, c'est qu'il l'a pardonné, du moins, je pense.

Le rebelle fini par arrêter de prends dans ses bras sont ami, mais il continuait de lui sourire. Ne sachant pas quoi dire ni quoi faire, puis, il se souvient alors du coéquipier que Kazu avait avec lui.

-Kazu, tu devrais retourner travailler non ? Ton coéquipier va se demander ce que tu fais...

En réalité, Alexi ne voulait pas que le brun part, il voulait rester avec lui pour se promener dans les rues et se réapprendre à se connaître encore, plus que ce qu'il connaissait déjà. D'ailleurs, le soldat pouvait le remarquer que se n'était pas ce que voulait le rebelle, car, dans sa voix, il y avait une pointe de tristesse. Comme s'il suppliait, en quelque sorte, qu'il reste. Après tout, c'est tout à fait normal, ils ne se sont pas vus depuis des années !

_________________
Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] 991075MiyajiRyunosukefull876794
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blablaland.com/site/membres.php?p=811013
avatar
Invité
Invité

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyLun 23 Juin - 12:05

Alexi ne bougeait pas, il restait sagement dans les bras de notre soldat, le doux parfum du blond berçait Kazu. Et bien plus encore, car pour le brun ce n'était pas n'importe qu'elle parfum, il rentrait dans les narines du soldat et faisait ressusciter en lui tout les vieux souvenirs des deux jeunes garçons. Alexi sentait toujours pareil, la Vanille. Jamais Kazu n'aurait put oublier cette odeur qui le fasait toujours autant frissoner de plaisir. Mais Kazu restait pacifiste et ne montrait guère tout ce gène quant au blond, lui ne semblait pas indifférent. Alexi ne cessait de frissoner au contact des mains du soldat qui s'amusait à se balader le long de ses hanches. Cela amusait le brun intérieurement, pas d'un rire moqueur, bien au contraire, il trouvait Alexi tellement mignon. Le brun était comblé, alors que jusqu'à maintenant, notre soldat se lassait de ses journées. Pour lui elle n'avait plus aucun intérêt. Il se levait le matin, car il devait le faire, il devait s'entrainer car il devait le faire...
Il se lassait de cette vie pitoyable sans couleur, qui n'arrivait à faire qu'une chose, déprimer et nuire le jeune soldat. Mais aujourd'hui était un nouveau départ pour Kazu, aujourd'hui il ferait ce qu'il lui plait, et ce qu'il voulait par dessus tout c'était être avec le Blondinet.

Les deux jeunes garçons étaient bien collés l'un contre, il n'y avait même plus assez de place, pour que l'air puisse passer entre les deux, comme ci plus rien n'allait les séparés, et c'est bien ce que Kazu avait en tête, ne plus jamais le quitter.
Kazu restait silencieux et écouter la respiration de son ami d'enfance, et parfois il se contentait de parler mais seulement pour dire à quel point son absence lui avait était néfaste.
Mais Alexi décida de briser le silence. Celui ci était en train de dévoiler toutes les épreuves qu'il avait put traverser après le départ de Kazu pour l'Unité Spéciale. La gorge de Kazu vint se nouer, elle lui faisait mal, et il avait envie de pleurer. Ce gamin avait fait une dépression pour Kazu, il l'avait cherché pendant longtemps, et Kazu qu'est-ce qu'il avait fait lui ?
Rien, il avait suivit la destiné qu'on lui avait donné, il pensait souvent à Alexi mais il ne savait pas qu'il habitait toujours à Broken Wonderland, donc il ne l'avait jamais cherché...

Alexi finit par lacher son ami, et il avait bien fait, le corps de Kazu bouillait de Haine. Pas pour Alexi, mais pour lui même... Ces points se serrèrent. S'en était fini. Kazu prit de colère frappa dans le mur de toute ses forces et y laissa un trou assez imposant.
Kazu n’osait même plus regarder son ami en face tellement il se sentait minable.

- Tu as subit tout ça à cause de moi, et tu dis que c'est ta faute ...

Un rire sournois sortis de la bouche du jeune Soldat. Son regard portait vers le bas, il essuya ses yeux d'un coup de revers du bras. Kazu avait laisser s'échaper quelques larmes, mais il ne voulait pas que son ami le voit. Le jeune soldat reprit ses esprits et redressa son regard vers Alexi.


- Crétin ... Va falloir qu'on s'attache ensemble pour plus ce quitter.


A ces mots, Kazu ne put s’empêcher ébouriffer les cheveux d'Alexi, comme s'il s'agissait d'un enfant.
Décidément quelque chose n'allait pas chez le brun, il se comportait de façon étrange. Et ça, le soldat l'avait remarqué car cela faisait des années qu'il n'avait pas pleurer.

Alexi restait planté comme un crétin, il ne savait plus quoi faire, cela se voyait dans sa manière de faire. Il finit alors par parler, mais la discution ne plaisait pas à notre soldat, et encore moins à Alexi. Et Kazu le remarqua très vite car le ton d'Alexi avait changé. Celui ci demandait au brun s'il comptait retourner travailler. Kazu prit alors les mains d'Alexi et vint les joindres aux siennes.

- Je te quitte plus bonhome pigé ? Aujourd'hui je fais ce que je veux, je veux pas voir mon crétin de coéquipier, mais toi. Je te veux toi Alex ! Avec moi toute la journée, et même toute la vie s'il le faut !

Kazu traîna alors Alexi hors de cette ruelle sordide, sans l'ombre d'un rayon de soleil. Oui, parce qu'avec tout les événements qui venait de se passer le soleil était bien haut dans le ciel.
Kazu tenait toujours Alexi par les mains, et il n'était pas près de le lâcher ! Le sourire au lèvre, les joues rose Kazu se sentait revivre au près de son ami. Mais Kazu n'était pas très fort pour parler ... Il préférait directement passer à l'action. Alors il regarda les mains toujours soudées, et sortit la première question qui lui venait à l'esprit.

- Tu as une femme maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Police passive
Alexi Miller
Police passive
Alexi Miller
Messages : 253
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Dans un endroit calme

Dossier civil
Âge: 22 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] EmptyLun 23 Juin - 13:05

Après avoir lâché Kazu, celui-ci sera les poings et tapa dans le mur, laissant une trace de sa force. Tout cela surpris Alexi qui ne savait vraiment quoi faire. Il avait dit quelque chose de mal ? Et quelle force il avait !! Depuis qu'ils se sont quittés, le blond avait oublié que le brun avait une assez grande force physique, contrairement à lui. De plus, son ami ne le regardait plus et il parlait enfin. Il disait que le rebelle avait subi tout cela à cause de lui et que le débile disait que c'était sa faute. Mais c'est vrai ! C'est lui qui est parti sans prévenir ! C'est lui qui l'a laissé seul pendant un an avant de retourner le chercher ! C'est lui qui à fait mal au pauvre cœur d'adolescent de Kazu ! Lui et personne d'autre, et même si le soldat faisait tout pour dire le contraire, Miller ne lâcherait pas l'affaire et rejettera la faute sur lui-même.

Passons.

Avec un regard surpris, toujours sous le choc de la force développée par son ami, le blondinet entendit un rire sournois puis, il s'essuya les yeux du revers du bras. Hein ? Il pleure ? Attend... Mais... Qu'est-ce que j'ai fait ? Pensa-t-il tout affoler. Bien évidemment, Alexi avait remarqué que son ami pleurait, il est peut-être con, mais pas au point de ne pas remarquer quand quelqu'un pleure, mais, il fit comme si, il n'avait rien vu, pour éviter que son ami se sent honteux.

D'ailleurs, le concerner releva la tête et regarda notre attardée avant de dire qu'il était un crétin et qu'il fallait que tout deux s'attache pour plus se quitter. Sur ses mots, le rebelle offrait un si grand sourire qui aurait déboîté la mâchoire de n'importe qui, mais lui, étant habité à sourire, cela ne lui faisait même pas mal. Juste après avoir parlé, Kazu ébouriffait les cheveux du blond, celui-ci rigolait. Il aimait bien qu'on lui ébouriffe les cheveux, ne me demander pas pourquoi, je ne le sais pas.
Comme l'homme juste avant, le crétin restait planter là, comme un poteau ou un légume après avoir dit à son ami de retourner avec son équipier, sans vraiment vouloir lui dire ça bien évidemment.

Par ça plus grande surprise, Kazu avait prit les mains d'Alexi et les avaient joints avant de dire qu'il ne le quittait plus, en disant qu'il faisait ce qu'il voulait et qu'il ne voulait que le blond, toute la journée et toute la vie s'il le faut. Miller ne put s'empêcher de rire un moment intérieurement, pour éviter de vexer son ami, on aurait dit une déclaration d'amour ! Comme s'il l'aimait, halala.

Le soldat, en tenant une main du rebelle, partis de la ruelle sombre et se baladait avec le blond. Celui-ci remarquait qu'il avait un peu prit plus de couleurs qu'avant et que le soleil était déjà bien haut dans le ciel. Il ni avait encore presque personne dans les rues, mais cela gênait le blondinet que le brun lui tienne la main ainsi. Il l'avait dit bien avant, il n'était pas sensible aux contacts homme-homme. Pour l'instant, il décidait de garder la main de Kazu sans rien dire.

D'ailleurs, lui avait parlé en demandant si Alexi avait une femme maintenant. Le concerner de cette question regarda, assez surpris, son ami et il lui répondit après un petit temps de silence :

-Euh... Kazu.. En fait... Je n'aurai jamais de femme... Tu vois ce que je veux dire ?

Il était vraiment surpris que son ami n'eût pas remarqué son homosexualité. Après tout, quand il était petit, à part le brun, le rebelle traînait souvent avec des filles dans la classe en parlant un peu de modes et de rumeurs féminin. Bon, après tout un homme peut parler de cela sans être gay, mais avec Alexi, cela se voyait quand même un peu.

Bref, le blond regardait son ami avant de dire à son tour :

-Et toi ? Tu fais quoi maintenant ? Tu t'es fait de nouveaux amis ?

Il s'arrêta à ses trois questions pour éviter de trop lui demander de choses et le rendre mal à l'aise.

Tout deux arrivaient dans une rue où il y avait un peu de monde, le blond lâcha la main du brun et la mit dans sa poche, pour éviter qu'il la reprenne. Le blond réagissait vraiment bizarrement, il avait envie de rougir comme pas possible, mais il ne fit pas, car, il ne comprenait pas pourquoi il voulait rougir.

En marchant dans la rue, il évitait tout regard vers Kazu, mais gardait son sourire. Il avait un peu honte. Pas honte d'être avec le brun, mais honte de lui-même. Après tout, il était si gentil avec lui alors qu'il l'avait abandonné... Oui, Alexi n'arrivait pas à se retirer passer. Pourtant, il devrait le faire, car, maintenant, il vit une vie plutôt normale et qui est assez belle. De plus, il s'était de nouveaux amis et il avait trouvé des gens à protéger et maintenant, il avait retrouvé son ami d'enfance. Alors, pourquoi se focaliser dans le passé ? Je ne sais pas, je ne peux pas vous le dire, moi-même, je ne comprends pas.

_________________
Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] 991075MiyajiRyunosukefull876794
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blablaland.com/site/membres.php?p=811013
Contenu sponsorisé

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty
MessageSujet: Re: Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Une journée pour se retrouver [PV : Kazu] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une journée pour se retrouver [PV : Kazu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs abandonnés-