Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyMar 8 Avr - 20:34


Akemi n'avait pas revu Emma depuis deux semaines. Il resta gravé de cette idée qui lui disait qu'elle était partie simplement pour ne plus avoir à l'endurer. Ainsi, profondément blessé, il avait cessé de s'acharner à la chercher. Pourquoi? Simplement parce qu'il se disait qu'il n'avait pas le droit de l'obliger à rester avec lui, même s'il ne pouvait même pas la considérer comme une "amie". C'était toujours la même chose. Il avait du mal à s'attacher, mais lorsqu'une personne x attirait son attention, que celle-ci venait par se faire apprécier du général, il abusait. Il s'attachait bien trop rapidement, et ce, même si cette personne était parfaitement capable de lui cracher les pires insultes au visage. Comme le faisait si bien Emma, d'ailleurs.

Pour cesser de s'en faire, une soirée il décida d'aller au bar. Draguer un peu, boire, ramener une demoiselle à la maison. Pourquoi pas? Ça lui remonterait le moral, lui qui avait été de mauvaise humeur toute la semaine.

Il se rendit à la taverne où il était reconnu comme habitué. Deux semaines sans Akemi, le gérant devait avoir bien fait quelques pertes, côté bénéfices et profits. De toute manière, il n'avait pas sorti du camp depuis cette soirée, où il avait cherché Emma...

Il entra au bar. Ses yeux étaient déjà à la recherche d'une demoiselle bien faite. Assise au comptoir, il vit une jolie rouquine, seule. Le genre qu'il aimait bien : chiquement habillée, une robe la mettant bien en valeur mais sans pour autant la faire passer pour une salope, très peu de maquillage, calme. Sans se presser, il alla la voir et sans même lui demander, il s'assit au banc à côté de celle-ci. Elle se retourna vers lui, tout en esquissant un petit sourire à celui-ci. Ce regard bleuté, ses cheveux roux, ce magnifique visage d'ange, ce si joli sourire... Il en sourit lui aussi, séduit par la beauté de cette femme. Ça n'allait être qu'une histoire d'un soir, mais le meilleur remède contre tous les maux, ce sont les demoiselles. Et franchement, celle-ci était une très belle prise. De plus, Akemi semblait bien lui plaire à elle aussi, vu ce beau sourire qui avait naquit sur ses lèvres!

Il en oublia même un peu Emma.

Ils discutèrent, rigolèrent un peu, puis la bonne ambiance qui régnait entre ces deux célibataires fut brisée d'un coup, par la faute de l'attitude du jeune homme. Quelqu'un vint leur demander ce qu'ils voulaient boire. Ce quelqu'un, c'était la personne en cause des tourments d'Akemi. Devant cette fille qui l'avait fui pour une raison encore bien obscure, il n'osa pas réagir. Il n'en fut que malaisé. Le soldat n'osa pas la saluer. Il ne fit que commander l'alcool pour lui-même et la rousse, évitant de regarder Emma.

—Deux verres de whisky.

Akemi avait peur qu'elle lui fasse quelconque remarque. Probablement qu'elle s'était remise de l'agression sexuelle qu'elle avait subie, puis qu'elle avait retrouvé son caractère incorrigible. Qu'elle allait se débrouiller pour lui faire péter un plomb, encore, puis par la suite briser toutes ses chances avec cette splendide créature en le ridiculisant, l'insultant. Ce qui n'était pas si mal en soi, puisque cela signifierait qu'elle irait mieux. Cependant, Asaki voulait simplement passer une bonne soirée, et par le plus grand des malheurs, il s'était retrouvé devant la personne qu'il voulait le moins revoir. N'empêche, elle non plus ne voulait sans doute pas lui reparler non plus... Elle avait quitté le camp de l'Unité Spéciale pour faire un travail de barmaid, qui payait d'ailleurs beaucoup moins que soldate, après tout.

Même si le haut-gradé ne voulait pas parler à l'ex-soldate, ce dernier restait conscient que la présence de celle-ci au camp lui manquait affreusement...


Dernière édition par Akemi Asaki le Mer 16 Avr - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl cruel
Emma Hokori
Owl cruel
Emma Hokori
Messages : 164
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 23
Localisation : Sûrement entrain de faire péter un plomb à Akemi ! ~

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyMer 9 Avr - 15:43

Je servais une petite famille des boissons qu'ils avaient commandé. Par la suite je retournais derrière la bar pour nettoyer quelques verres et préparer d'autres boissons. Ma vie avaient bien changé en deux semaines. Je n'étais plus soldate mais travaillais dans un bar à temps partiel, et le reste du temps je retournais à ma vie de fille pauvre et seule.
J'étais devenue beaucoup plus discrète après l'incident qui, pour sur, avait changé ma vie et m'avais encore plus éloigner des hommes. Cela dit j'adressais quand même la parole aux personnes étant du sexe opposé au mien.

Mon patron m'avait appeler, comme une merde à son habitude et m'avait dit qu'un client régulier venait de rentrer dans la salle et que je devais m'en occuper en priorité. Je me dirigeais donc vers la table indiqué et vis mon ex supérieur. Accompagné d'un superbe fille rousse, qu'il voulait probablement sauter. Voir ceci me désespérée, cet homme si il le désirait et y mettait un peu du sien pouvait probablement avec une relation stable et durable.
Je ne le regardais pas et pris leurs commande, du Whisky comme à son habitude.

Préparant les alcools demandés je le regardais au loin, et pensais avec nostalgie au camp comme si cela faisait 10 ans que je n'y avais pas mis les pieds. Mais d'un côté ma vie ne me permettait plus d'y retourner, bien que l'occasion ne se représenterait jamais. Parfois, il m'arrivait de croiser des soldats de l'unité qui se permettaient de me critiquer ou de faire des remarques en rapport à mon départ prématuré et les faits assez flou s'étant passés avant celui-ci.
Je pris le plateau et déposa les deux verres à son bord avant de les porter aux deux personnes concernées. Le voir avec cette fille, en sachant que ce n'était que pour le sexe, et inversement me dégoûta légèrement, peut-être cela s'était affiché sur mon visage mais je déposai les verres et partie. Sans un mot.

Après avoir débarrassé les tables, ranger les chaises et nettoyer les verres, je servais d'autre clients et finissais d'autre tâches. Ce que l'on pouvait dire c'était que le boulot au bar était nettement moins fatiguant que celui à l'unité. Puis je leurs ramassais leurs verres voyant qu'ils avaient fini et à l'instant où l'un d'entre eux allait payer (sûrement Akemi en parfait gentleman) je le regardais assez timidement, ne sachant où regarder, ses yeux me mettant mal à l'aise.

-Laissez, c'est moi qui offre.

C'était con de dire ça, absurde même. Mais j'avais un dette envers cette homme. Et payer indirectement un coup à boire à l'homme qui m'avait aidé ce jour là était la moindre des choses non ?
Puis je pris les verres, en retournant au bar.

_________________
Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi 469700whywontyoufightbackbyshilind7dci0e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyMer 9 Avr - 20:16


La serveuse n'adressa aucun commentaire désobligeant à l'égard d'Akemi. Celui-ci en fut bien heureux, d'ailleurs. Heureux aussi qu'elle n'ait pas tenté d'initier la discussion. De toute manière, pourquoi l'aurait-elle fait? Cette connasse ne voulait plus voir Akemi, puisqu'elle avait décidé de dégager du camp, alors qu'il l'avait sauvée de ce porc qui avait semblé un peu trop « fasciné » par le corps de celle-ci. Emma ne fit que comme si de rien n'était, qu'ils ne se connaissaient pas du tout.

La jeune femme lui lâcha un petit "Ça va?" auquel le général répondit avec un sourire séducteur et lui disant que, bien évidemment que ça allait bien, puisqu'il était en compagnie d'une si jolie femme. L'autre en sourit aussi en retour, flattée. Les femmes sont si simples. Donnez-leur un compliment et elles vous offrent leur corps. Couvrez-les de bijoux précieux et de bouquets de fleurs, puis c'est leur coeur qu'elles vous donnent. Malgré l'océan de mystères que pouvait bien être le coeur d'une demoiselle, il suffisait de garder ces concepts en tête et naviguer dans cette dite mer (effrayante et bien compliquée...) tel un marin vous le pourriez. Toutes les mêmes; toutes aussi superficielles les unes que les autres. Du moins, selon ses expériences personnelles. Sauf qu'il y avait... certaines exceptions. Le genre qui préfère les jeans aux robes, s'amusent à trimballer un sabre, s'enrôlent dans l'armée sous recommandation d'un général et osent tenir tête à ce dernier, par exemple! Le genre inaccessible aussi, pour faire court.

Emma revint ensuite, apportant les boissons réclamées. Un certain air de dégoût était affiché dans son visage. Asaki la regarda bien cette fois-ci, comme pour en déceler la raison. Elle n'était pas sans savoir que son ex-supérieur aimait bien se prendre une femme au hasard et la ramener à un hôtel pour la baiser toute la nuit, après tout. De toute manière, il s'en fichait bien que cette ancienne soldate soit dégoûtée par ses actes et lui-même. Du moins, ça c'était la version officielle. En bref, aussi authentique que la cause du décès officielle qu'on avait attribué à ce Steven, soit "Tué par un rebelle ayant réussi à pénétrer dans le camp de l'Unité Spéciale". Mais franchement, cela n'était en aucun point une raison de changer ses plans pour cette nuit. Il allait fourrer cette rouquine, sans même se préoccuper ni d'Emma ni de la place vide qu'elle comblait auparavant, dans ses rangs.

Le verre de cette délicieuse et forte boisson lui fit cependant changer légèrement sa perception des choses. Le soldat ne fit malgré tout pas ce qu'il avait en tête. Il ne fit continuer d'écouter parler cette magnifique femme, buvant ses paroles sans intérêt à propos du beau temps, du mauvais temps, de Wonderland et de ses boutiques de vêtements. En plus d'être belle comme une déesse, elle avait une voix douce qui charmait le dragueur. Malheureusement, nous ne pouvions pas parler d'amour. Ce n'était que de l'attirance. De toute manière, les femmes étaient toutes, en plus d'être superficielles, lâches : s'il avait été amoureux de la rousse et que c'était réciproque, celle-ci se serait tôt ou tard lassée de lui. Personne ne pouvait endurer Akemi plus longtemps que deux ou trois mois après tout.

Une fois qu'ils eurent terminé de boire, l'autre, qui s'appelait Shirley W. Wexler d'après ce qu'elle avait dit, était complètement saoule. Elle ne tenait pas bien l'alcool, ça se voyait. L'homme pour sa part, ne voyait pas encore double, mais sa gorge lui brûlait un peu et ses pensées n'étaient pas aussi claires qu'à la normale. Il aurait bien prit un deuxième verre, mais mademoiselle ne tiendrait pas le coup. Elle lui disait qu'elle voulait rentrer. Rentrer avec lui, bien évidemment, mais c'était sous-entendu.

Emma revint pour ramasser les verres. Le blond sortit son portefeuille pour payer, ayant en tête de ne même pas lui donner une pièce en pourboire, mais la serveuse lui dit qu'elle offrait les deux verres. Pour les faire partir au plus vite, oui! Akemi le prit mal. Il se leva et regarda la demoiselle ivre avec un doux sourire au visage.

—Et si tu m'attendais à l'extérieur? Je te rejoins dans peu de temps, ma belle~ J'ai un truc à régler avec cette connasse.

Sans demander explications à propos de l'insulte qui avait semblé gratuite envers la barmaid qui les avaient servis, elle partit l'attendre dehors.

Ensuite, monsieur se tourna vers l'autre, son air ayant définitivement changé. Ses yeux exprimaient clairement qu'il lui en voulait. L'alcool lui avait donné le courage qui lui manquait, lorsqu'il l'avait vu pour la première fois cette soirée. Il n'avait plus vraiment peur des réactions de l'autre. Et puis franchement, que pouvait-elle lui faire, dans cette taverne, au milieu de tous ces gens? ...Malheureusement ceci s'appliquait autant pour l'un que pour l'autre, puisque jamais Asaki aurait osé frapper une femme devant autant de gens. C'était très mauvais pour la réputation!

—Alors, pauvre sous-merde? Ça te plaît tant que ça de quitter l'armée auquelle tu t'étais engagée?

Il insista sur le mot « engagée ». S'enrôler dans l'armée n'était pas quelque chose que l'on faisait pour ensuite décider de déserter après à peine quelques mois, comme elle l'avait fait.

Toujours aussi provocateur, il reprit le fil de ses propos un peu haineux.
—Tu te disais la meilleure soldate de l'unité, et pourtant, les meilleurs soldats, eux, ils sont capables de passer par-dessus le fait que leur général est un enculé qu'ils ne sont pas capables d'endurer. Je me fiche complètement que tu n'arrives pas à me blairer, mais t'as pas le droit de quitter comme ça, alors que t'as même pas fait cinq années de service militaire! Tu crois quoi, qu'on peut entrer là et ensuite partir en coup de vent comme ça, qu'il se passera rien?! Désolé ma grande, mais on appelle ça un acte de lâcheté, de désertion! Ça peut être puni par l'exécution si JE le décide, t'es au courant?!

Ses dernières phrases, prononcées plus agressivement, avaient fait tourner les têtes des curieux. Maintenant, leur conversation allaient être épiée, mais il n'en avait rien à foutre.
Revenir en haut Aller en bas
Owl cruel
Emma Hokori
Owl cruel
Emma Hokori
Messages : 164
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 23
Localisation : Sûrement entrain de faire péter un plomb à Akemi ! ~

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyJeu 10 Avr - 15:49

Ses mots "avec cette connasse" raisonnèrent pendant un instant dans ma tête, je ne compris rien, rien à ce qu m’arrivait, cet homme était imprévisible et je n'aurais jamais deviner ce qui allait se passer.
Son visage ainsi que se regard était posé sur ma personne, ce regard si dur, remplis de haine tel que je n'en avais jamais vu venant de se part. Mon coeur se serra, était-ce si mal de lui offrir le verre qu'il venait de boire ? Totalement perdue je le regardais, mon regard beaucoup moin haineux que le siens, voir même victimisé face à ses yeux.

Il me dévisagea un court instant, je savais ce qu'il allait dire. Encore une de ses répliques qui allait faire sortir une vérité à mon sujet que je ne voulais pas entendre. Encore une chose réel que je ne voulais pas assumer. Puis il prit la parole, beaucoup plus énervé qu'à l'habitude de nos petites altercations où j'arrivais facilement à pousser le blond hors de lui. "Sous-merde" me fit un haut le coeur, pourquoi était-il si méchant ? Il me reprocha que cela me plaisait d'avoir quitter l'armée dans laquelle IL m'avait engagé plutôt ! En temps normal, avant l'incident, mon poing aurait atteint son visage, tout en me fracturant une phalange, mais à cet instant sous le choc, je ne pus rien dire, rien articuler, je ne fis qu'attendre sa prochaine réplique.

J'avais quitté l'armée; certes c'était un fait que je partageais avec lui. Mais pour lui j'avais carrément déserter, selon Monsieur le général je ne pouvait pas me l'encadrer, pas me le blairer, ce qui avant tout ça était réel. Mais non, à présent ce n'était plus le cas, je pensais même avoir trouvé une once de compassion en lui, une raison de croire qu'il n'était pas si imbus de lui-même, juste perdu dans une vie qui le dépassait parfois, un peu comme moi. Mais il venait de foirer toutes les chances qu'il avait que le considère comme une personne bien. Il était pourri et vraiment con !
IL m'avait virer de l'unité, Il voulait que je dégage de ses rangs, IL avait voulu tout ça et ensuite ceci aurait été de MA faute ? Non mais sûrement pas. Tout ce que j'avais fait c'était obéir aux ordres. Et en plus de me prendre pour une traîtresse il me prenait également pour une déserteuse.

Il pouvait en effet m’exécuter, mais qu'il le fasse, cet homme qui, il y a deux semaines m'avait protéger quand j'étais au plus mal l'aurait fait pour par la suite me tuer sans remords. Non je n'étais pas ce qu'il prétendait.
Cette conversation, avec le haut débit que donnait son narrateur suscitait l’intérêt de beaucoup de personnes présente. Qu'il se taise mon Dieu ! Si mon patron arrivait j'allais avoir de gros ennuis. Je baissais la tête, incapable de le regarder dans les yeux ou d'élever ma voix au même niveau que la sienne.
Cet homme était réellement tordu, mais grâce à son acte, la culpabilité que j'avais à l'avoir écouté en quittant le camp s'était évaporée.

Je balbutiais des choses incompréhensible suite au choc que je ressentais face à ses mots. Il avait faux sur toute la ligne ce connard.

-Vous ... Vous avez voulu que je partes, c'était votre choix. Alors si je suis partie vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous-même. Si il vous manque une personne à tabasser ou à engueuler désolée mais je ne suis plus là, à cause de vous. Certes je me pensais la meilleure mais j'avais bien tord. Certes je suis partie mais sur vos ordres.

Et sans que je m'en rendre compte, ma voix faiblis à ma dernière phrase.

-Certes vous n'étiez pas comme un ami, mais je vous appréciais. Ce soir, je me rend compte que vous êtes pire que ce que je pensais. Vous êtes un monstre sans scrupule. Vous voulez me tuer ? Et bien allez-y c'est tellement facile d'avoir le droit de vie ou de mort sur ses "ex" soldats. Tellement facile de ne pas reconnaître ses actes.

Mes paroles, je ne les regrettais pas, elles étaient bien vrais pour ma part. Je pensais parfois à cet homme, j'en avais garder une image positive et à qui je devais quelque chose. Mais il n'était qu'un chien, qui baisait à droite à gauche. Mais cette fois-ci c'était moi qu'il avait baisé, en osant me laisser croire qu'il y avait du bon en lui.
Je gardais les yeux baissés, voulait que cette situation cesse et qu'il parte, baiser sa nouvelle conquête.

_________________
Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi 469700whywontyoufightbackbyshilind7dci0e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyJeu 10 Avr - 22:05


Emma lui répliqua, mais d'une voix qui ne lui ressemblait pas du tout. Comme il lui avait fait bien des fois, Akemi n'écouta que le timbre de sa voix, sans se fier vraiment aux paroles qu'elle eut dites. Cette faiblesse qu'il y avait décelée l'avait dérouté, il n'avait donc pas su prêter oreille attentive aux mots de l'ex-soldate. Où était passée cette force qui l'animait habituellement? Le général se calma immédiatement, légèrement alarmé. Le blond n'aimait pas cette réponse, ce n'était pas Emma, la Emma qu'il avait connue, prête à lui foutre son poing au visage dès qu'il en avait réellement de besoin. La haine qui voilait son regard s'estompa. Il avala nerveusement sa salive tout en détournant le regard, croyant avoir fait encore quelque chose de mal.

Il en fit même une déduction, qui était probablement tout sauf farfelue. Ces réactions spontanées qu'il avait de s'énerver à la moindre chose qui ne lui plaisait pas : voilà ce qui avait dû la pousser à partir et qui l'énervait au plus haut point. Même si en réalité, ce n'était qu'un simple malentendu de leurs parts; Akemi avait eu beau déchiqueter les papiers de renvoi, mais il n'avait pas eu le temps de dire à Emma qu'il la voulait encore au camp, donc cette dernière croyait que son supérieur ne voulait toujours pas d'elle dans ses rangs.

Le gradé leva le regard vers celui de son interlocutrice. Pas aussi sûr que lorsqu'il avait commencé à scander ces réprimandes, mais tout de même un peu plus que lorsque l'autre avait commencé à elle parler.

Il l'écouta cette fois-ci. Chose qu'il regretta aussitôt.

"Monstre". Ce fut ce mot qui le frappa de plein fouet. À force de tenter de se convaincre qu'on n'est pas un raté, comme on se le faisait si souvent répéter, jeune, ni un de ces dits monstres, comme on se le faisait si souvent répéter aujourd'hui, ce genre de commentaires n'était pas très agréable. Asaki garda la tête haute, trahissant, une fois de plus, ses ressentiments. Une expression froide avait masqué ce visage qui avait exprimé une pointe de culpabilité, il y avait peu. Se refermant, se blindant de nouveau à toutes les autres remarques d'Emma et les futures à venir. Voilà, monsieur la regardait de nouveau de haut. Retour à la case départ, pour faire court.

—Monstre? Tu dis ça à l'homme qui t'as sauvée de ce type qui allait te violer?

Il serra les poings, cherchant déjà ce qu'il allait lui cracher au visage pour poursuivre, question de l'atteindre autant qu'elle l'avait fait pour lui. L'atteindre autant que cette femme avait pu lui faire en lui faisant croire pendant ces quatorze horribles journées qu'il lui tombait sur les nerfs, en plus de ce qu'elle lui avait dit il y avait peu.

Franchement, elle pouvait être bien fière d'elle, elle avait réussi là où bien d'autres enculés avaient échoué. Percer un trou dans cette carapace pour mieux le mettre à genoux! Au lieu de continuer à frapper sans cesse sur une paroi infracturable, elle avait trouvé une ouverture et avait touché directement la "petite" bête fragile qui s'y cachait.

—Tu fais bien, de toute façon! J'en avais rien à foutre, qu'il te viole ou pas. Qui sait, je lui ai peut-être même mis la puce à l'oreille qu'il te plaisait bien? Je l'ai peut-être moi-même convaincu de tenter le coup, de te prendre en otage pour balader ses mains sur ton corps, partout où il en avait envie. Je l'ai peut-être fait rien que pour te voir enfin perdre le contrôle sur toi-même, voir la réelle panique dans tes yeux. J'aurais très bien pu le faire moi-même crois-moi, mais je tenais à te voir t'accrocher désespérément à moi, à la personne que tu hais le plus au monde. À celui que tu voudrais voir crever à ce moment, je me trompe? Bouffonne. Je voulais te voir affligée à un tel point, j'ai bien réussi, heh? Laisse-moi deviner, tu ne t'en es pas encore remise, hm?

Asaki aurait voulu revenir dans le temps à il y avait à peine dix minutes, rien que pour que tout cela se passe différemment. Les conséquences de ses gestes allaient le faire sentir mal pendant longtemps, mais tant pis, se disait-il. Que cette pauvre conne paie aussi, dans ce cas!

—"Monstre" ne me va pas bien. Je ne me repais que de ta douleur, ta souffrance et tes peurs, celles des autres ne m'intéressent en aucun point, je ne suis pas un sadique. Je t'écraserai telle une vulgaire mouche, que tu sois dans mes rangs ou pas. À moins bien évidemment que tu te soumettes et que tu déclares forfait, ma grande.

Ses propres mots le dégoûtaient lui-même, même s'ils étaient faux du début jusqu'à la fin. Tant que le masque indifférent qu'il avait décidé de porter après CE mot qui l'avait atteint glissait peu à peu, révélant une mince bribe de ce que cachait cette méchanceté. Ses insultes n'avaient jamais été aussi loin que ça. C'était tout simplement horriblement méchant, rien à voir avec ces "connard" et "bâtard" qu'il lançait de temps en temps aux gens qu'il n'appréciait pas.

On blesse les autres pour se venger ou pour se protéger. Parfois aussi, c'est ces deux raisons-là en même temps : c'était le cas pour Akemi.

Pour se rassurer, il se répéta une formule toute faite, qu'il espérait vraie : « Emma est forte, elle a vu bien pire. Ce n'est pas moi qui réussira à l'atteindre, après tout ». Même si au fond, le général savait que ce qu'il lui avait dit n'était qu'une erreur à ajouter en plus dans sa -longue- liste de conneries et autres débilités qu'il avait faites dans toute sa vie entière.

« C'est pas vrai, Emma, je dis n'importe quoi! Excuse-moi, comprends-moi, je t'en supplie... J'suis qu'un connard! Un pauvre con qui comprend rien à la vie, j'fais jamais rien comme il faut, j'arrive pas à m'attacher aux gens qu'il faudrait, et ceux auxquels je m'accroche, ils en ont rien à cirer de ce que je suis réellement et de ce que j'aurais réellement envie d'être. Fuis-moi. Fuis-moi le plus possible, je ne veux plus te revoir, même si j'aurais envie qu'on s'entende mieux, d'être le genre de type avec qui t'aurais envie de discuter, rigoler un peu et cetera... Un ami, quoi. Mais c'est juste impossible. Personne ne sait m'endurer, voilà pourquoi! J'arrive pas à être gentil.. Mais sache que je ne suis pas aussi horrible que je veux te le faire croire, s'il te plait... » Voilà ce qu'il aurait eu envie de dire suite à tout cela, quitte à se ridiculiser devant elle. Comme l'une des nombreuses pensées qu'il réprimait si souvent, cela n'allait rester qu'un vulgaire secret qu'il garderait pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Owl cruel
Emma Hokori
Owl cruel
Emma Hokori
Messages : 164
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 23
Localisation : Sûrement entrain de faire péter un plomb à Akemi ! ~

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyVen 11 Avr - 17:02

Vous savez ce que l'on ressent quand l'on apprend une nouvelle qui nous touche profondément ? Nos oreilles sifflent, notre voie disparaît et notre cerveaux cesse de fonctionner. C'était exactement ce qu'il se passait. Lui, sa faute, à cause de son esprit plus que détraquer j'avais failli me faire violer, il ne l'avait pas fait car son attention était que je m'attache à lui. Mon pire ennemi, ma souffrance le rendait heureux.
Tombée dans le panneau, comme une conne, comme si une personne pouvait se préoccuper de ce que je pensais. J'aurais voulu lui sauter dessus, lui envoyer avec mes poings toute la rage présente en mon esprit à cet instant.

Je serrais les poings, je ne le pensais pas aussi ignoble, du dégoût, de la haine, du mépris, voilà tout ce que représentait cet homme pour moi désormais. Je n'avais plus aucunes dettes envers lui désormais, qu'il crève cet enculé.
A croire que Steven méritait la vie plus que lui.

Voyant que je froissais les feuilles présente dans le calepin des commandes, j'allais le poser au bar. De toutes manières, mon service était fini et à cause du remue-ménage fait dans le bar, je risquai de me retrouver sans rien le lendemain. Je le regardais et il se croyait supérieur. Parce qu'il savait, il savait au fond de lui que je n'avais pas oublié, que j'en cauchemardé toute les nuits, que je ne m'en était pas remise.

Je contenais ma colère, impossible de l'exprimer, de la faire sortir, impossible d’extérioriser ma colère envers les hommes. J'étais comme une conne, face à cet homme, sans être capable de répliquer quoi que se soit. J'étais bien pitoyable en cet instant.
Tout ce que je trouvais à faire était d'enlever mon tablier, lever doucement la tête et lui dire calmement :

-Je pense que tu devrais y aller. Sinon ton coup d'un soir va se lasser.

_________________
Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi 469700whywontyoufightbackbyshilind7dci0e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptySam 12 Avr - 19:40


Emma froissa quelques feuilles de son calepin. Elle n'en croyait pas ses yeux. Akemi s'en sentit aussitôt très mal, voyant sa réaction. Il se mit à la fixer, analysant tous ses faits et gestes, à la recherche d'un quelconque signe qui lui indiquerait qu'elle allait bien, qu'elle avait encaissé le coup sans aucun mal.

Hokori s'éloigna ensuite pour aller derrière le comptoir. Même s'il avait réussi à la désarmer avec ces répliques cinglantes, il ne ressentit en aucun cas un sentiment de fierté. Bien au contraire, d'ailleurs. Normalement, avoir réussi à la mettre dans un tel état l'aurait fait sentir puissant, mais... Akemi se sentait vulnérable lui-même, maintenant. Encore une fois, il avait ouvert sa gueule sur un coup de tête. Le général avait perdu son indifférence feinte.

D'une voix calme qui ne lui ressemblait pas du tout, la barmaid lui dit qu'il devrait partir, que sa compagne d'un soir allait s'impatienter. Il n'osa pas lui répondre, il ne lâcha qu'un simple petit "Emma..." empli de remords. Probablement que la faiblesse qu'il exprimait, elle allait trouver un moyen de le retourner contre lui, mais tant pis.

Traînant les pieds, il se rapprocha de nouveau d'elle, allant juste devant le comptoir derrière lequel elle se tenait. Il gardait son regard au sol, reconnaissant que c'était une grave erreur, d'avoir dit de telles choses. On aurait dit un gamin qui savait très bien qu'il était en faute, mais qui ne savait pas comment se faire pardonner... À la seule différence, c'était que jamais un môme n'aurait dit quelque chose d'aussi horrible.

Le haut-gradé releva le regard, tentant de croiser celui de la demoiselle.

—Emma... Je suis désolé... J'ai dis n'importe quoi! Tu n'es pas sans savoir que je suis débile et que j'agis sous l'impulsion du moment, sans même réfléchir... Je me suis senti attaqué, j'ai pas su garder mon sang-froid. Pardonne-moi... Je regrette! C'est pas vrai ce que je t'ai dis, je te le promets. J'ai jamais adressé la parole à Steven et je ne t'ai pas sauvée pour l'une de ces intentions perfides, promis...

Comme si ces mots allaient pouvoir la convaincre! Le semblant de confiance qui s'était instauré peu à peu entre eux s'était effondré. Aussi franc qu'il aurait pu l'être, ça n'aurait rien changé, sans doute. Même si c'était la première fois qu'il s'excusait auprès d'elle, ça n'allait rien changer! Il osa donc tenter autre chose, au cas où ça ne fonctionnerait pas...

—Tu peux te venger sur moi, si tu veux, fais n'importe quoi, mais crois-moi et excuse-moi... J'peux même me mettre à genoux et te supplier devant tous ces gens, si c'est c'que tu veux! ...J'ai pas envie que tu m'en veuilles à ce point, dis-moi ce que tu veux que je fasse pour obtenir ton pardon...

Désespéré à ce point, il était réellement prêt à le faire, quitte à y laisser une bonne partie de sa fierté. Ça ne lui ressemblait pas du tout, d'après l'image qu'il laissait voir. Le soldat ne voulait pas avoir tout ça sur la conscience, et encore moins la haine encore plus intense qu'habituellement de son ex-soldate. C'était à un point où il en était devenu pitoyable, minable.
Revenir en haut Aller en bas
Owl cruel
Emma Hokori
Owl cruel
Emma Hokori
Messages : 164
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 23
Localisation : Sûrement entrain de faire péter un plomb à Akemi ! ~

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyDim 13 Avr - 17:48

Il m'avait même proposé de se mettre à genoux devant moi. Non. Je ne reconnaissais point là mon général, le vrai Akemi que je connaissais ne se serais jamais soumis comme ceci. Sauf si ce qu'il disait était réel. Avait-il eu un quelconque lien avec Steven avant l'acte qui avait changé ma vie ou bien avait il dit cela uniquement dans le seul but de me déstabiliser ?
Je ne comprenais décidemment plus rien. Je ne savais quoi faire mais je savais que je ne lui faisais plus confiance et aussi, au plus profond de moi je ne le pensais pas capable d'un tel acte. Lui, gentleman avec les femmes ne pouvait pas avoir planifié un tel acte contre sa morale.

J'enfilais ma veste en jean, bien évidemment trouée et lui tournais le dos. Je ne voulais plus entendre parler de cet homme.

- C'est moi qui m'excuse. Je m'excuse de t'avoir suivi ce jour-là. Je m'excuse d'avoir était irréprochable apres notre première altercation. Je m'excuse d'avoir torturer mon ami sous tes ordres mais surtout je m'excuse d'être revenue pour que tu me reprenne. Je suis désolée que cette arme n'est pas était chargée ce soir là pour te loger une balle dans le crane. Je m'excuse d'avoir dormi dans ton lit le soir ou je n'allais pas bien. La pitié et les excuses ne te vont décidemment pas, alors ta pitié tu peux te la garder Asaki. Mais avant tout je m'excuse de t'avoir fait rentré, toi et l'unité dans ma vie.

Mon ton était froid et sans appel, je ne voulais plus le voir, jamais. J'aurais voulu que rien de tout cela ne se soit passer. Qu'Akemi ne soit jamais venu a moi. Je ne voulais plus le regarder car je ne pensais pas certaines choses que je disais. Mais cela me soulageais. Et c'était le principal car depuis deux longues semaines je me priver de vivre me demandant comment il allait.
Je n'aimais pas le voir faible comme cela. Inconsciemment je préférais le voir jouer ce rôle qu'il se donnait jusqu'au bout. Je voulais qu'il me prouve que l'on pouvait vivre sans sentiments comme je me tuais a le faire depuis que ma soeur était morte.
Je traversais la salle apres que mon gérant m'ai hurlé que je ne bosserais plus ici apres l'importune que j'avais causer a son plus gros client. Je pris mes affaires et voulais passer la porte.

-Tu m'as virer. Tu m'as jeter de tes rangs. Tu n'as pas su gérer mon caractère, tu n'avais pas compris que si tu arrivais a me canaliser en tant que bon général que tu es j'aurais pu être fidèle a ta personne et tuer Alexi si il le fallait. Tout ça, tu ne l'as jamais compris. Alors tu peux remplir ton papier d'exécution si tu le désire, je ne veux pas rejoindre les rebelles, je ne veux pas rester pauvre et me battre pour vivre. Je ne veux pas non plus être serviteur du roi.

Je me retournais, ayant mal au Coeur suite aux paroles prononcée et celles qui allait suivre.

- Mais tu peux me tuer, car je ne reviendrais pas. J'ai trop a perdre à être dans tes rangs. Les filles, les hommes et les autres de ce camp me haïssent trop pour les supporter. Je me disais être la meilleure que n'es jamais vu et c'était vrai. Cela aurait été possible si tu m'avais conduit, m'avais guider. Tout cela a la dure, je ne suis pas masochiste, il me faut juste des règles plus strict que les autres. Mais a présent, signes la ta feuille. Je n'ai rien a perdre.

Je baissais la tête. Et commençais a tourner la poignée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyLun 14 Avr - 21:47


Emma mit sa veste en jean, lui tournant encore le dos. Le général sentit son coeur se serrer. Elle était restée de glace face à un Akemi complètement désabusé, se fichant complètement de ses excuses sincères. Il n'aurait aucune chance de la revoir dans ses rangs, il en était certain... Mais ce n'était pas pour autant que ce dernier allait la laisser lui glisser entre les doigts. Des deux comme elle, ça n'existait pas. Même si au final, Emma était peut-être bien banale, comme toutes les autres... C'était peut-être simplement son côté inaccessible qui le faisait autant embellir les choses, après tout.

Hokori parla. D'un silence attentif, il fixait son dos, tout en l'écoutant. Les mots de la demoiselle lui paraissaient bien trop lourds pour qu'il puisse les écouter sans sourciller. Il ne fit que serrer les poings et baisser le regard, conscient qu'elle le détestait de tout son être, alors que lui l'aimait bien. Putains de relations humaines, pourquoi ne pouvait-elles pas être réciproques à chaque fois?

Par la suite, l'ex-soldate traversa la salle, se dirigeant vers la porte pour quitter cet endroit où ils avaient foutu un beau bordel. Le haut-placé resta en place, se retournant pour pouvoir la regarder, non sans se sentir encore plus abattu. La seule chose qu'il trouva à dire, ce fut un petit "Emma..." presque inaudible.

Elle lui lâcha d'autres mots, ne le regardant toujours pas. Ces paroles lui faisaient l'effet de kilos de plombs qu'elle mettait un à un sur son dos : bientôt, Asaki s'écroulerait sous le poids de tout ça. Ce qui faisait le plus mal, c'était d'entendre dire qu'il avait si mal fait son travail.

Prenant son courage à deux mains, le blond fit quelques pas en direction de celle qui tentait de retenir, en vain.

La légère assurance qui l'avait animé pendant quelques instants fut effondrée en moins de deux. Ce que disait Emma avait bel et bien ce pouvoir sur lui. Malgré tout, il avança encore vers celle-ci, l'écoutant toujours parler, dire à quel point elle ne voulait plus du tout revenir au camp.

Une fois qu'elle eut terminé, il tenta encore sa chance, n'attendant pas réellement le résultat voulu. C'était simplement... pour dire ce qu'il pensait et avait sur le coeur.

—Emma... J'arrive plus à imaginer l'Unité Spéciale sans toi. Ces deux semaines sans toi... ça a été horrible, il manquait quelque chose... Je t'ai cherchée, la journée où tu es partie. J'ai été surpris par la pluie et malgré tout, je n'avais pas décidé de rentrer pour autant. Du moins, jusqu'à ce que je devine la véritable cause de ton départ... Et là, je te revois, ici, presque en pleine forme. Ça me rassure, certes, mais ça ne m'apaise pas pour autant... Laisse-moi une dernière chance. Je ferai de mon mieux pour te gérer comme il faut, juré! On m'a formé pour entraîner des moins que rien, pas des gens comme... Toi. Toi qui est si.. unique et spéciale, si je puis dire. Emma... C'est dur à expliquer, mais essais au moins de comprendre! J'ai pas envie que ça se termine comme ça... Laisse-moi une chance, je serai un bon général... Je t'en supplie, Emma, reviens au camp...
Revenir en haut Aller en bas
Owl cruel
Emma Hokori
Owl cruel
Emma Hokori
Messages : 164
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 23
Localisation : Sûrement entrain de faire péter un plomb à Akemi ! ~

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi EmptyMer 16 Avr - 15:36

La poignée commençais à s'abaisser, ma main commençait à ouvrir la porte qui me mènerais loin de cet abruti. Je ne l'écoutais pas, je ne l'écoutais plus. Mes dernières paroles sonnaient la fin de la discussion de mon point de vue. Je ne l'avais même pas regarder sachant que je trahirais à coup sur mon assurance.
Ce ne fut que le mot "supplie" qui fit stopper mon action, ce ne pouvait être réel. Il ne pouvait pas m'avoir dit cela, le grand général fier et dur ne pouvait se retrouver à quatre pattes devant une chienne telle que moi comme il aimait si souvent me le rappeler.

Je me tournais vers lui, il était totalement différent, plus le même. Son assurance envolée, sa vantardise disparu, qui était en face de moi à cet instant là ? Je ne le saurais jamais. Il était sincère, il pensait ce qu'il disait et je n'en revenais pas. Où était cet homme qui aurait mit toutes son énergie à me faire craquer, à me soumettre ? Pour le moment il était plus en mauvaise posture que moi.
Pensait-il réellement à moi ou savait-il qu'il passerait un mauvais quart d'heure si il me laissait quitter l'armée, après tout, les hauts placés voulaient m'avoir dans leurs rangs, pas lui.

Je commençais à trembler et le regardais sans voix, que pouvais-je dire ? Que devais-dire ?
Ma vie, ma destinée se jouait à présent, déjà, il ne me prenait plus pour une rebelle. Je restais froide et je savais à présent qu'il n'avait rien à voir avec mon accident avec la participation de ce déglinguer qu'était Steven.
Je lui en devais belle et bien une, cela courrait dans ma tête, je devais payer ma dette, je le regardais et lui lança froidement.

-Je t'en dois une. A demain.

Je revenais, non avec plaisir car je savais que le retour serait pire que la situation que je possédait avant mon départ, toutes ses garces, tout ces cons. J'allais devoir revivre tout ça. Je ne voulais pas. Et je ne me plierais pas à lui, je ne voulais aucunes faveurs venant de sa personne.
Sur ce, je sortais dans la nuit, retrouvant mon bidonville nonchalant.

_________________
Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi 469700whywontyoufightbackbyshilind7dci0e
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi Empty

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs terminés-