Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyJeu 2 Jan - 12:22


Aujourd'hui, j'avais décidé de sortir. Rien que pour draguer un peu, boire un coup, m'amuser. Étant général de l'armée, je savais bien que je ne pouvais pas me permettre cela. De un, si l'un des rebelles me reconnaissent et se décide à m'abattre. De deux, j'ai des choses bien plus constructives à faire que cela. De trois, s'il y a un problème au camp et que je suis trop loin, les soldats et les autres hauts-gradés seront dans de beaux draps. Mais je me disais tout simplement qu'en cette belle soirée un peu fraîche, parfaite pour la chasse aux demoiselles, ils n'allaient pas avoir besoin de moi. Je m'étais donc permis une petite escapade nocturne!

J'avais enfilé une chemise blanche, toute simple, un jean foncé ainsi qu'une cravate grise un peu lâche. Je n'avais ni l'air ni trop soigné, ni trop chic. Parfait pour ce genre de sortie. Si jamais je croisais un rebelle, il n'allait probablement pas me reconnaître. Afin de ne pas avoir les cheveux trop dans le visage, j'attachai mes cheveux en une couette assez basse. J'étais désormais prêt à partir à la chasse!

J'allai donc me promener en ville. La populace était déjà un peu moins présente, les rues étaient moins achalandées que tôt en après-midi. De plus, le soleil était sur le point de se coucher, mais ses rayons n'étaient pas encore orangés. Cela n'allait, malgré tout, probablement pas tarder. À la recherche d'une jolie femme à séduire, je n'en avais trouvé aucune de mon goût, aucune d'elles ne convenaient.

La chasse étant non-fructueuse, j'allais probablement aller casser la croute au restaurant en demandant à n'importe quelle femme de m'accompagner, afin de m'éviter la honte de passer pour un célibataire. Ce que j'étais d'ailleurs, mais par choix, afin de ne pas devoir être fidèle à une seule femme. Depuis la disparition de mon ex, de toute manière, je n'avais jamais eu envie de m'engager à nouveau dans une relation sérieuse. Draguer un peu n'importe qui, tant que le visage et le corps me plaisent, si possible avoir une petite aventure d'une nuit, puis recommencer. Encore et encore, c'est un cycle : je fais cela depuis que j'ai 23 ans, soit cinq années après la mort de mon ex.

Je décidai donc de me rendre à la route pour aller au restaurant, jusqu'à ce que je croise une jolie demoiselle qui accrocha mon regard. Cheveux noirs, grands yeux rouges. Impeccable créature, je vous voulais dès maintenant, nous devions passer un peu de temps ensemble pour apprendre à se connaître! Je saisis doucement son poignet, comme si elle était si fragile que rien que mon toucher pourrait la faire voler en éclat. Je lui adressai un doux sourire, tendre, gentil, un peu charmeur. Rien à voir avec celui que je lançais à mes soldats en les faisant travailler d'arrache. Je lui donnais 18 ou 19 ans. La cible parfaite.

—Bonjour, mademoiselle. Voudriez-vous venir prendre le repas du soir à mes côtés? Cela me ferait très plaisir...

J'avais l'air irréprochable, encore plus que d'habitude. L'air d'un parfait gentleman, elle n'allait tout simplement pas pouvoir résister à mon charme, j'en étais certain.


Dernière édition par Akemi Asaki le Sam 31 Mai - 20:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyJeu 2 Jan - 15:24

Je sortais du marché . Il commençait à faire frais et je traînais un peu dans les rues qui devenaient peu à peu obscure . J'aimais bien me promener dehors à ce moment de la journée . Le ciel s'enflammait au fur et à mesure que la lumière s'en allait jusqu'à ce qu'il ne reste plus que l'obscurité , transpercée de milliers éclats lumineux .

Cela me faisait penser à l'état d'esprit dans lequel j'étais en ce moment : maintenant que tout ce qui était chère à mes yeux était partis en cendre comme dans un incendie, je me retrouvais dans un profond trou noir , et même si plusieurs lueurs d'espoirs brillaient autour de moi , elles restaient et resteraient toujours si loin et inaccessibles .

J'étais debout , la tête levée vers le ciel pour admirer ce spectacle que j'ai plaisir à voir jour après jour. Je n'écoutait rien , je ne voyais rien d'autre que ce ciel qui allait s'embraser d'un moment à l'autre puis je sentis une mains glisser le long de mon poignet ce qui me fit revenir sur la terre ferme . J'eu immédiatement un mouvement de recule , et levais les yeux vers la personne qui m'avais pris la main . C'était un homme . Il affichait un sourire , un sourire de célibataire qui cherche à trouver une conquête .

—Bonjour, mademoiselle. Voudriez-vous venir prendre le repas du soir à mes côtés? Cela me ferait très plaisir...

Je le fixais droit dans les yeux .

-Pour commencer , auriez-vous l'obligeance de lâcher ma main ?

D'un geste brusque , je ramenai ma main contre moi et le faisait lâcher. Je pris un instant pour l'observer , n'affichant aucune expression sur mon visage. Il était grand . Assez bien vêtu . Et je reconnais que ses yeux me plaisaient . Mais à son allure , il devait surement être un bourgeois à la botte de notre tyran ... Ceci dit , je ne voyais rien sur lui qui puisse représenter un quelconque danger et je n'avais rien avalé depuis hier. Autant profiter de cette invitation ... Et puis qui sait, si il était vraiment à la botte du roi , il pourrait me fournir des informations précieuses .  

-J'accepte votre invitation monsieur . Mais puis-je au moins savoir votre nom ?

Je me mit alors à afficher un sourire timide . Puisque je devrais le supporter toute la soirée , autant lui faire croire que sa compagnie me plaisait .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyJeu 2 Jan - 19:24


Sa réaction vis-à-vis de mon invitation était un peu... excessive? Elle avait été brusque avec moi alors que j'étais aimable avec cette dernière. Trop, peut-être même. Je n'avais pas envie de rester en la présence d'une garce dans son genre. J'avais perdu ma bonne humeur. Au final, j'aurais dû rester au camp, si c'était pour finir ainsi. Je n'avais pas envie de me faire traiter comme un chien. J'avais tout simplement envie d'une femme, ou qui que ce soit d'autre, s'intéressait un peu à moi. C'était raté pour ce coup-là.

Elle me dit qu'elle acceptait mon invitation, mais malheureusement, j'avais déjà perdu mon sourire. Malgré tout, j'allais accepter de lui payer le repas, discuter avec elle. En gros, apprendre un peu à la connaître, même si elle n'avait pas l'air très sympathique. J'ouvrai la porte du petit restaurant devant lequel nous nous trouvions, l'invitant à entrer. C'était facile de me faire perdre le sourire. C'était difficile pour moi de le retrouver par la suite. Cette imbécile avait un peu gâché le plaisir que je prenais à me prendre une journée de congé, ce soir. Je n'avais pas envie qu'elle connaisse mon vrai nom. Si c'était une rebelle, elle allait probablement reconnaître mon prénom.

—Erwan Ackermann. Enchanté. Puis-je me permettre de vous demander votre nom également?

"Erwan Ackermann". C'était le pseudonyme que j'utilisais, quand je sortais en ville en tant qu'habitant de la ville et non en tant que général de l'armée. En utilisant un faux nom, j'avais non seulement plus de chance de ne pas me faire attaquer par des rebelles, mais en plus, si mes conquêtes avaient envie de me retrouver, elles n'avaient que peu de chance d'y arriver.

J'avais déjà envie de déguerpir. Elle était désagréable, mais au moins elle avait un beau visage. Je savais que je n'avais aucune chance avec elle. C'était surtout pour cela que j'avais envie de partir : je ne voulais pas essuyer d'échecs, n'ayant que des victoires à mon actif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyVen 3 Jan - 16:36

Son sourire de charmeur avait disparut de sa figure , rendant son visage assez dur et sérieux ... Et pour mon plus grand malheur , je le trouvais assez séduisant comme ça  , notamment ses yeux . Mais l'apparence m'importe peu , aussi beau soit-il , je refuse d'avoir une quelconque affinité avec qui que ce soit . D'autant plus que c'était surement un fidèle : raison de plus pour ne pas vouloir nouer de lien .

Cependant , j'avais bien compris que c'était ma réaction qui l'avait fait se refermer ainsi . Je ne risquais pas de lui sous-tiré une seule information si je ne me montrais  pas plus aimable... Tant pis pour la fierté . Je devais essayé d'être moins distante si je voulais avoir une chance .

—Erwan Ackermann. Enchanté. Puis-je me permettre de vous demander votre nom également?
— Gabrielle . Et je vous prie m'excuser pour ma réaction brusque... , lui disais-je calmement en m'inclinant  légèrement. Mais je n'ai pas l'habitude de me faire aborder de façon aussi directe...

J'espérais que ces excuses suffirait à un peu faire pardonner ma réaction d'il y a un instant. J'avais déjà eu de la chance qu'il ne se désiste pas et renonce à m'inviter . J'avais encore du temps pour me rattraper ... J'espérais seulement que je ne faisais pas ces efforts pour rien et que j'arriverais au moins à obtenir une minuscule information .Mais ce n'était pas gagné .

Puis il ouvrit la porte du restaurant devant lequel nous nous trouvions et m'invita à entrer . Je pénétrais dans le bâtiment et le suivait à une table . J'étais un peu gênée et priais pour que ça ne se voit pas trop . Ce genre d'endroit ne me mettais pas du tout à l'aise... Même si je ne suis pas du genre à me soucier du regard des gens , il fallait avouer que je n'avais pas vraiment ma place dans cette endroit un peu trop chic pour moi ...

Comparée aux autre femmes qui portais de belles robes colorées et soignées , je ne portais qu'une vieille robe sombre , un peu usée et peu élégante . D'ailleurs j'étais loin d'avoir d'aussi bonnes manières que les gens qui m'entouraient . On ne m'avait pas élevée comme une jeune fille noble qui doit apprendre à se tenir droite et faire chaque geste avec élégance . Ce restaurant illustrait bien la différence entre les classes bourgeoises et moi, la fille qui sort des égouts et qui a passé son enfance dans les quartiers pauvres .  

Je faisais ce que je pouvais pour ne rien laisser paraître de cette gêne ,même si je savais que c'étais vain ... Je m'asseyais a une table avec lui et gardait les yeux baissés sans dire un mot . Je gardais à l'esprit mon objectif principal : récupérer des informations peut importe ce que je dois faire pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 4 Jan - 16:06


J'adorais ce Erwan Ackermann que j'incarnais, à vrai dire. C'était amusant de voir les gens qui me prenaient pour leur égal, qui ne me regardaient pas du bas de l'échelle sociale. À leurs yeux, je n'étais qu'un vulgaire habitant, un peu plus riche que la moyenne, venu pour simplement passer le temps, draguer quelques jolies filles, etc. J'aurais peut-être préféré cette vie à celle que je mène maintenant.

Nous allâmes nous asseoir à une table, en tête-à-tête. Je n'avais pas regagné mon sourire, je n'allais probablement pas le regagner avant la fin de la soirée. Peut-être que c'était mieux ainsi, au final, bien que je savais que beaucoup de femmes préféraient les hommes qui souriaient. Surtout s'ils faisaient tout ce qu'elles désiraient, sans que l'on ne se fasse pas prier. Elles sont toutes pareilles.

Et dire que j'allais payer le repas à cette femme et passer une partie de la soirée avec celle-ci, d'ailleurs. Quoi qu'il en était, j'allais me montrer sympathique, mais sans avoir l'air trop heureux. Gabrielle semblait être plus douce avec moi lorsque j'étais ainsi, de toute manière. Au moins, elle s'était excusée et s'était expliquée, donc j'allais faire comme si cela me suffisait. Je n'étais pas si simplet que cela, mais j'allais faire comme si c'était le cas.

J'avais bien remarqué qu'elle n'était pas à l'aise dans un endroit comme celui-ci. Probablement qu'elle ne faisait pas partie de la riche noblesse. Après, vu ce qu'elle portait, ce n'était pas très étonnant. Restait qu'elle était jolie et cela me suffisait, même si l'idée de devoir prendre le repas du soir ne m'était pas très agréable. Je lui avais malgré tout proposé et elle avait accepté, il était de mise désormais à ce que je ne revienne pas sur cela en la rembarrant.

—Et si vous me parliez un peu de vous, Gabrielle?

Je n'avais l'air ni fâché, ni heureux. C'était mon expression faciale habituelle : aucun sourire, un peu froid. Idem pour mon ton de voix : neutre, ne laissant percer aucune émotion.


Dernière édition par Akemi Asaki le Sam 31 Mai - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 4 Jan - 17:14

Je sentais bien qu'il était toujours aussi distant et qu'il n'avait qu'une envie, celle de déguerpir. Je devais trouver un moyen ... Une attitude ... Un geste ... Une phrase qui inverserait la situation , car là, elle n'était pas du tout à mon avantage . Qu'est-ce qu'un homme comme lui , un coureur de jupon , pourrait aimer chez moi et lui donner envie de m'en dire plus sur lui et donc de me faire confiance pour que je puisse parvenir à mes fins ? Je me  creusais la tête et guettais le moindre de ses gestes ou attitude ,le visage neutre quand il m'adressa la parole .

—Et si vous me parliez un peu de vous, Gabrielle?

La question piège . Qu'est-ce que je devrais répondre à ça hein ? Je ne peux pas dire que je suis une rebelle qui rêve d'assassiner le roi et ses unités spéciales. Et je refuse de me faire passer pour une fidèle... Je devais me contenter de dire le minimum .

- Ma famille est morte... Tuée par des rebelles . Je n'ai plus d'endroit où habiter et je me débrouille pour trouver de l'argent et de quoi manger ...  

J'avais eu un léger silence avant de dire que c'était des rebelles qui avaient tué ma famille et dire que je n'avais plus de logis alors que c'était ces mêmes rebelles qui me fournissait un lit où dormir , même si c'était dans les égouts . Dire ça ... Alors que ce sont les chiens du roi qui m'ont pris mes proches ... La colère que provoquait en moi ce mensonge me faisait monter les larmes aux yeux . Mais c'était un mensonge nécessaire ... D'un coup je sentis quelque chose glisser sur ma joue... Une larme... Une larme ?! Non mince !

-Ha ! Excusez moi ! Je suis un peu émotive et ... parler de ce genre de souvenir me fait toujours un peu d'effet .

J'essuyai d'un geste mes joues avec ma manches et ravalait mes larmes . Tss ... Moi émotive ? Décidément aujourd'hui , les mensonges que je racontais étaient tous plus gros les un que les autres . Heureusement que je suis une excellente menteuse . Mais cette larme n'avait rien d'une larme de tristesse. Je ne pleurais jamais quand j'étais triste , plus depuis le décès de ma familles . En revanche , pleurer de rage ou de fatigue , cela m'arrivait assez souvent , sauf qu'en général quand ça m'arrivait j'étais seule . Là je devais me ressaisir ! Et vite ! C'étais pas le moment de craquer ou de se laisser aller...

Je laissai passer quelques secondes avant de lui retourner la question qu'il m'avait posé auparavant .

- Et vous monsieur Ackermann ? Pourriez-vous m'en dire plus à votre sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 4 Jan - 18:05


Gabrielle me raconta les mauvais côtés de sa vie. Ce genre de choses qui me rendent mal à l'aise, pour faire plus court. Pas que ça m'atteignait, bien au contraire, je m'en contre-fichais qu'elle ait vécue cela. Je ne me sentais pas spécialement mal pour elle, je ne ressentais pas spécialement de pitié à son égard. C'était simplement que son malheur me faisait réaliser que j'étais bien chanceux, d'avoir les fesses au chaud dans une chambre de luxe au quartier général, que j'étais pleins aux as, en sécurité sans rien à craindre et que mon passé n'était pas si terrible que ça, si l'on oublie la phase où j'étais un peu plus triste et seul qu'à l'habitude. Malgré tout, j'arrivais souvent à trouver des façons de me plaindre. C'était terrible.

Et c'est là qu'il y eut un moment encore pire à surmonter. Je vis une larme descendre sur le long de la joue de Gabrielle. Je me sentais affreusement mal à l'aise. Je n'aurais pas dû lui poser cette question. Probablement que nous aurions été tous les deux plus à l'aise. Heureusement que la vie que je m'étais inventé pour Erwan Ackermann était un peu plus joyeuse. Malgré tout, je ne savais pas du tout comment j'allais pouvoir continuer ou même de commencer un sujet de conversation, avec ce qu'elle venait de me dire.

Il y eut un long silence. Je ne savais plus quoi dire et elle semblait reprendre le dessus sur ses émotions, sans qu'elle ne puisse poursuivre. J'avalai nerveusement ma salive, comme si cela pouvait faire passer mon embarras. La soirée allait être encore plus ratée que je ne le pensais. Il fallait que je trouve absolument quelque chose à dire. N'importe quoi. Que ce soit drôle pour la faire rire, même en sachant que j'ai un humour merdique et que cela se limite à des blagues à connotation pas très catholique. Que ce soit de lui dire que tout ira bien, pour la rassurer. N'importe quoi aurait pu faire l'affaire.

Puis elle brisa la glace. À mon plus grand bonheur. Elle me proposa de parler d'Erwan.

—Et bien... Je n'ai rien de vraiment exceptionnel. Une soeur et un frère, famille heureuse et plutôt aisée, vous voyez le genre, j'imagine. J'aimerais bien être un peu plus spécial, rien que pour vous plaire ne serait-ce rien qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 4 Jan - 19:31

-Et bien... Je n'ai rien de vraiment exceptionnel. Une soeur et un frère, famille heureuse et plutôt aisée, vous voyez le genre, j'imagine. J'aimerais bien être un peu plus spécial, rien que pour vous plaire ne serait-ce rien qu'un peu.

- Et bien moi j'aimerai être un peu moins speciale pour ne pas vous ennuyer d'avantages . Je vois bien savez ... que depuis que vous m'avez abordez et depuis que j'ai eu ma reaction brutale ,que je regrette d'ailleurs ,vous vous faites plus distants monsieur Ackermann . Mais ... Permettez-moi d'être sincère avec vous . Vous m'avez l'air d'un homme tout à fait charmant et ... j'aime la duretė de votre visage ainsi que vos yeux plus que le sourire charmeur que vous affichiez tout a l'heure. Car comme vous l'avez remarquer je ne suis pas une fille semblable aux autres . Je n'aime pas les hommes trop souriant . Je n'apprecie pas qu'on se plie a mes quatres volontės . Ce que j'aime ce sont les hommes durs . Autoritaires . Et un peu sensibles ... Et voilà que je recommence a surement vous ennuyer en monopolisant la parole et en vous racontant des choses qui je pense ne vous interesse pas . Mais ... s'il vous plait monsieur ... j'aimerais que nous repartions depuis le debut laissez moi encore une chance pour vous plaire ... car ... j'aimerai vraiment que nous terminions cette soirée ensemble et ... j'aimerai beaucoup être votre amie ... ou plus .

Je rougissais un peu a la fin de ma longue tirade et priais pour qu'il accepte de me laisser une autre chance . Je le regardais droit dans led yeux avec un regard sincère . J'avais compris maintenant que si je voulais obtenir quoi que ce soit de lui il fallait que soit plus ouverte . Et meme prete a tomber dans ses bras le temps d'une nuit . Je devais faire mon maximum pour obtenir des informations ! Tant pis ce qu'il m'en coutait . Dans le pire des cas je n'aurais qu'a le tuer a la fin de toutes cette mascarade . Mais ce qui etait sure c'est qu'apres cette phrase interminable , soit il acceptait de me laisser une autre chance , soit il rennonçait et dans ce cas je n'aurais plus qu'à le tuer . Il en savait deja trop sur moi je ne pourrais le laisser en vie si il ne m'apportait pas suffisemment d'infos .
Je le regardais doit dans les yeux d'un regard sincère . Je voulais vraiment qu'il ma laisse une seconde chance
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 4 Jan - 20:49


Elle me déballa tout un long discours. J'avais un peu décroché vers la fin, sauf lorsqu'elle avait mentionné "terminer la soirée ensemble", elle avait immédiatement capter mon attention de nouveau. Mais malheureusement elle avait poursuivit par des propos comme quoi elle voulait plus qu'une simple aventure d'une nuit avec moi. Gabrielle ne connaissait absolument rien de moi : tout ce dont elle savait à mon propos, ce n'était qu'une illusion. Une image que je m'étais bâti. Un personnage. Je n'avais pas envie qu'elle apprenne à me connaître, aussi sincère qu'elle puisse avoir l'air. Mon but lorsque je l'avais abordée, ce n'était que de finir la soirée au lit avec elle, rien de plus. Les histoires de coeur, ce n'était pas ma tasse de thé. Le sentimentalisme, encore moins.

Au moins, maintenant je savais pourquoi elle avait cessé d'être brusque avec moi. Tout cela parce que j'avais un sourire dessiné au visage, je lui tapais sur le système? Ahlala. C'était bien compliqué. Sans oublier qu'elle n'aimait pas se sentir le centre de l'univers, comme toutes les autres. Définitivement, je connaissais moins bien les femmes que ce que je croyais. Je les connaissais en tout point au lit, mais côté sentiments, c'était peut-être différent... Sans oublier que Gabrielle aimait les hommes froids et autoritaires. Elle me plaisait. Ça me donnait envie de la connaître.

Parce qu'à vrai dire, Erwan n'avait jamais affiché cet air devant une femme. Elle s'adressait presque au Akemi de d'habitude. Pour une fois que je ne me forçais pas à sourire. Son compliment était à propos de mon vrai visage et cela me plaisait beaucoup, bien qu'en même temps, cela me faisait sentir un peu intimidé. Je recevais rarement des compliments à propos de ce dont j'avais réellement l'air, sans mon masque de bonne humeur. Je lui fis un petit sourire un peu timide en même temps de passer ma main dans mes cheveux, un peu nerveux.

—Oh euh... Merci. Écoutez, vous pouvez me parler de ce que vous voudrez, cela m'intéressera, vous savez? Vous êtes une personne très intéressante, à mes yeux. J'ai envie de mieux vous connaître

J'avais perdu ma certitude. C'était surprenant, je n'aurais jamais cru qu'une femme aurait pu me désarmer ainsi. Elle avait réussi à toucher l'acteur plutôt que son personnage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyMer 8 Jan - 16:22

Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux et afficha un léger sourire  .Apparemment , je l'avais flatté avec mes compliments... Mais bizarrement , ce sont mes compliments sur sa dureté et son sérieux qui l'avait le plus marqué. J'en déduisant que non seulement il était vantard mais en plus, il préférait que je fasse allusion au côté dur de sa personnalité ... Le côté que je préfère le plus chez un homme . Heureusement pour moi que je me suis fermée à toute sorte de relation sociale . Car sinon , j'aurai bien pu tomber amoureuse de ce coureur de jupon .

—Oh euh... Merci. Écoutez, vous pouvez me parler de ce que vous voudrez, cela m'intéressera, vous savez? Vous êtes une personne très intéressante, à mes yeux. J'ai envie de mieux vous connaître

Envie de mieux me connaitre ?... Moi intéressante ?...  C'était bien la première fois que je recevais ce genre de compliment. J'en était flattée mais également ecoeurée. Il me faisait ce compliment dans le seul but de me voir dans ses draps cette nuit ! C'est bien pour ça que je haissais les humains de notre ère ! Ils mentaient , ils mentaient , ils mentaient ! Ils ne savaient faire que ça ! Et quand ils avaient assez mentis , et qu'ils avaient atteints leurs objectifs , ils abandonnaient la personne qui a été trop bête pour les croire . Je sais ce qu'on peut penser . Moi aussi je mens pour arriver à mes fins. Seulement , quand j'ai dit "tout les humains" , je les dénonçais bien tous , donc moi également.

Sans laisser aucun signe du sentiment de dégoût qui s'élevait en moi , je lui souriais , l'air un peu flattée . Le sourire était le meilleur des masques , et je le revêtissait à chaque fois de façon méconnaissable. Personne ne pouvait voir que je jouait la comédie.

-Vraiment ? Je vous remercie ...

Je venais de finir ma phrase quand j'entendis du bruit dehors . Je regardais par la fenêtre et vis une patrouille de soldat se passer .Ces maudits soldats ... Si je n'était pas occupée à essayer de sous tiré des informations à l'autre pervers qui était en face de moi , j'aurai bien aimé les suivre et , si la situation l'imposait, en tuer quelques un .Je fixais cette patrouille d'un air intéressée, jusqu'à ce qu'elle ne soit plus à portée de mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 11 Jan - 13:58


Elle souriait, comme heureuse de mon commentaire que j'avais fait à son égard. Dans ce sourire et dans ces yeux, j'avais l'impression de pouvoir déceler un petit quelque chose d'assez seul. Mais malgré tout, d'après ce que je pouvais voir, elle n'en était pas triste du tout. Certaines personnes aimaient être seules alors que d'autres ne pouvaient vivre dans la présence des autres. Je faisais partie de ce deuxième type de personne, malgré tout ce que l'on pouvait bien penser de moi. J'avais besoin du contact humain, sinon j'étais malheureux. La preuve, lorsque je m'étais reclu de la société parce que je ne trouvais ma place nulle part, j'avais été l'homme le moins heureux du monde, sans doute.

La jolie demoiselle face à moi me remercia. J'avais un peu d'intérêt jusqu'à ce que des soldats passent devant le petit restaurant où nous étions. Je n'étais plus du tout important à ce moment-là. Elle semblait plus intéressée par ces sous-fifres et ces fantassins auxquels je hurlais dessus à longueur de journée ou presque. Je me considérais beaucoup plus intéressant que ces bons à rien, mais c'était relatif, d'après ce qu'en disait le comportement de la jeune femme. C'était peine perdu. Je n'avais pas réussi à captiver son attention. Je lâchai donc un petit soupir en baissant les yeux. Je n'étais pas spécialement triste, mais bien déçu de ne pas avoir réussi à me faire intéressant. Habituellement, les femmes que j'aborde sont attentives et rigolent à toutes les blagues que je racontais. Étais-je en train d'essuyer un échec?

Elle retourna son beau regard de sang vers le mien, qui était plutôt d'acier et de glace. À quoi bon l'obliger à rester? Mon orgueil de fer allait en prendre un bon coup et ma dignité, se faire piétiner, si je lui disais qu'elle pouvait partir si elle en avait envie et qu'elle le faisait. Mais c'était toujours mieux que de la forcer à rester en ma compagnie.

—Si vous voulez partir, libre à vous de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 11 Jan - 15:47

—Si vous voulez partir, libre à vous de le faire.

Voilà une bien curieuse phrase de sa part .

-Hm ? Ho non non ! Je ne tiens absolument pas à partir ! Votre compagnie me plaît . Seulement , je regardais en direction des soldats , je suis simplement très curieuse sur ces hommes , ces soldats de l'unité spéciale . Enfin ... c'est surtout leur général qui m'intéresse ... je me demande bien qui est l'homme assez dur et charismatique pour les dresser aussi bien ? Son travail sur ces hommes me laisse admirative. Je ne sais pas vous ... Mais moi je ne l'ai jamais vu . Mais ce doit être un homme d'un sérieux et d'une fermeté légendaire. Je dois dire que c'est le genre d'homme que j'aimerai rencontrer en chair et en os ... Mais si je devais l'imaginer .. Je pense qu'il aurait un visage tout aussi ferme et séduisant que le vôtre monsieur . En tout cas je le pense .

Je le regardais de nouveau et lui souriait. Il y avait une grande partie de vérité dans ce que je venais de dire . J'ignorais vraiment tout de leur générale . Même son nom . Mais je rêvais de le connaitre pour plusieurs raisons . Non seulement parce qu'il représentait une source d'information encore plus précieuse pour moi que tout les diamants de notre pays , mais sa psychologie me troublait . Qu'est-ce qui avait pu le pousser a monter autant en grade ? Comment pouvait-il faire de simples hommes de vraies machines à tuer ? Pourquoi ne paraissait-t-il jamais en publique ou alors rarement ?

Je m'étais presque mise à rêver à voix haute . Heureusement aucun son n'était sorti de ma bouche . Mais cet Erwan Ackermann , peut-être savait-t-il quelque chose sur ce général fantôme ?

-Et vous monsieur Ackermann ? Savez-vous quoi que ce soit sur cet homme ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 11 Jan - 17:05


Finalement, elle voulait rester avec moi, me disait-elle. Probablement parce que je lui faisais pitié, qui sait. Après, je devais bien l'avouer. Ma situation était bien lamentable. Chercher à attirer les jolies femmes jusqu'à mes draps, rien que pour retrouver le peu de chaleur humaine dont j'avais besoin. Si je le voulais, j'aurais très bien pu me trouver la femme parfaite, une future épouse qui aurait été idéale pour moi. Mais de toute façon je ne recherchais qu'une partie de jambes en l'air de temps en temps, pas d'engagement à long terme. Avec ce qui s'était passé dans ma vie amoureuse, le véritable et pur amour m'avait dégouté.

Gabrielle mit ensuite sur la table mes gardes qui venaient de passer pour faire leur patrouille. Elle me dit que le général l'intéressait, qu'il avait probablement la même fermeté que moi, ainsi qu'un visage tout aussi magnifique que le mien. Je l'avoue, je suis bien beau. Qu'on me le rappelle me faisait d'ailleurs extrêmement plaisir, même si elle me comparait à un homme tout droit sorti de son imagination. Le plus idiot dans tout cela, c'était qu'elle se trouvait juste devant moi, cette personne qui semblait l'intriguer tant. Je ne pus m'empêcher de lâcher discrètement un petit rire moqueur, voire méchant. C'était une idiote, tout simplement.

Par la suite, j'eus droit ensuite à une question à propos de ce général. Je savais exactement quoi dire. Rien que pour brouiller un peu plus l'image qu'on me donnait, lorsque j'étais cet autre moi. Je ne voulais pas que personne ne fasse le lien entre ce personnage, citoyen de Wonderland et cet autre personnage, général de l'unité spéciale. Je lui fis un petit sourire un peu énigmatique.

—Qui vous dit que c'est bel et bien un homme ferme et autoritaire? Faisant partie de la haute noblesse, j'ai plusieurs contacts avec des dirigeants de l'armée ainsi que d'autres personnes très influentes. Ce n'est peut-être pas la personne que vous vous imaginez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyLun 3 Mar - 4:14

Plusieurs contacts avec des dirigeants de l'armée et d'autres personnes très influentes ? Décidément j'avais décroché le gros lot avec ce Dom Juan minable . C'était une vraie mine d'or . Mais inutile de m'emballer trop vite ... Retirer des informations à cet homme s'avérait très difficile , pour ne pas dire impossible . Je commençais moi-même a douter . Arriverai-je a lui sous-tirer ne serait-ce qu'une seule minuscule donnée ?  Rien n'était moins sûre ...

Je cogitais et retournais sans cesse la même question dans ma tête : "Comment le faire parler ?" . Tandis que je réfléchissais à ça , je discutais avec cet homme à propos de tout et rien . J'avais l'aire bien naïve . Chaque parole qu'il disait, je donnais l'air de l'écouter . Aussi farfelus soient-elles. A vrai dire, des fois je répondais sans même avoir écouter un seul mot de sa phrase précédente , mais par chance, chaque réponse que je donnais était cohérente avec ce dont il me parlait.

Je réfléchissais , et réfléchissais... Et au bout d'un moment , une question bien plus importante vint s'incruster dans mon esprit. Disait-t-il la vérité ? Voilà une question primordiale à laquelle je n'avais pas pensé jusqu'à présent. Moi qui suis habituée à mentir, je n'avais jamais vraiment penser au cas où je tomberai moi-même sur quelqu'un de plus menteur que moi ... Jusqu'à ce soir.

J'étais encore plus en difficulté pour le faire parler maintenant que cette question me torturait ! Car c'est bien pratique de vouloir faire parler quelqu'un . Mais encore faut-il que cette personne vous donne de vrais renseignements !

Bon sang ... Cet homme était une vrai mine d'or ,à n'en pas douter . Mais l'idée d'échouer commençait à se faire de plus en plus forte dans mon esprit , ce qui me frustrait énormément . Jusqu'à présent j'avais toujours réussi à obtenir ce que je voulais , surtout venant des hommes ,et l'éventualité de revenir bredouille , ou avec des fausses informations me tordais le ventre .

Mes tourments intérieurs se poursuivaient , mais en extérieur, j'étais très calme , un léger sourire aux lèvres et je discutais avec lui sur les sujets qu'il voulait. Le repas avait commencer et je mangeais de façon polie . Le serveur déposait une bouteille de vin sur la table et cela me donna une idée .

Ma victoire se trouvait peut être dans ce liquide rouge et alcoolisé ! Si j'arrivais à le faire boire jusque l'ivresse , peut être pourrais-je obtenir ce que je désire ? C'était mon seul plan de toute manière . Si celui-ci échouait , je ne saurais plus quoi faire  et je devrais me débrouiller autrement . Je priais ma bonne étoile pour que ça marche . Je ne crois pas spécialement en l'existence de dieux , ou de superstitions , mais au point où j'en était , autant leur demander leur soutient.

Je prenais la bouteille .
<< Je vous sert un verre ? demandais-je en souriant .>>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyLun 3 Mar - 8:51


Une conversation fort ennuyante et banale, qu'ils eurent. Le blabla avec elle ne l'intéressait pas vraiment, mais il savait fort bien qu'il devait passer par cette étape. La récompense allait tout de même être un peu de chaleur humaine, si tout allait se dérouler tel que désiré. C'est pour cette raison qu'il continua à lui parler, le plus humblement possible pour ne pas passer pour quelqu'un qui voulait se faire intéressant. Il ne tenta pas de montrer à quel point il était cultivé et n'essaya pas non plus de se vanter à propos de son -seul- talent qui aurait pu lui donner une image un peu plus reluisante, en dehors de son personnage "Erwan".

Akemi fut coupé dans ses paroles par la demoiselle, ensuite. Le blond n'avait pas l'habitude d'être coupé. Lui, quand il parlait, tout le monde s'écrasait presque au ras du sol et attendant les ordres. Ce lui était assez inhabituel, mais également très désagréable. Au point de serrer les dents, sans pour autant essayer de montrer son agacement.

Fort heureusement, ce ne fut pas pour lui dire de se taire. Cela aurait été la goutte qui ferait déborder le vase. Entre des réponses qui ne se limitaient qu'à de simples oui, non, peut-être, le jeune homme en avait marre. Le général eut simplement l'idée de ne plus dire quoi que ce soit pour faire la conversation, après l'intervention de Gabrielle. Le blond ne fit que lâcher un soupir, à la proposition de prendre un coup.

Parce que bien évidemment, il n'allait boire que si la femme en face de lui en faisait de même. L'ivresse était le meilleur argument, de son avis. Si une demoiselle avait un peu d'alcool dans le sang, il était bien plus facile de la piéger. Akemi supportait bien l'alcool, il lui en fallait beaucoup pour que ce dernier soit complètement saoul. C'était probablement une question d'habitude : lui qui avait souvent l'habitude de boire beaucoup, chaque soir.

Le haut-gradé de l'armée se contenta donc de faire un petit sourire à la proie qu'il traquait, pourtant si vainement.

—Je ne suis pas contre, si vous voulez bien m'accompagner et en prendre un, vous aussi.

Malgré ses efforts pour paraître le plus posé et confiant possible, probablement que cela n'allait pas fonctionner. C'était le classique, après tout : dans les films et dans les livres, les hommes qui invitaient les femmes à boire voulaient clairement un peu de sexe et allaient les amadouer grâce à l'ébriété. De toute manière, qui n'aurait pas deviné les intentions de ce pseudo-Erwan, même sans cela?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyDim 9 Mar - 16:52

—Je ne suis pas contre, si vous voulez bien m'accompagner et en prendre un, vous aussi.

Mince ... Je n'avais jamais bu une seule goutte d'alcool . C'était hors de prix pour moi . A vrai dire , le trois quarts des choses étaient hors de prix pour moi . Quoi de plus normal quand on ne travaille pas en même temps ... Le peu d'argent que j'amassais ,par-ci et par-là, je le mettais de côté pour plus tard. Et même à l'heure actuelle, avec tout l'argent que j'avais obtenu , je n'avais pas assez pour me payer un dîner dans un restaurant comme celui-là.     110

Quoi qu'il en soit, n'ayant jamais bu une seule goutte d'alcool , il m'aurait étonné que je tienne beaucoup . Mais si je ne faisais pas l'effort de boire au moins un verre , il ne boirait pas plus non plus. Et ce serait tout mon plan , ma dernière chance , qui  s'effondrerait . Hors de question !

-Avec joie , répondis-je en souriant a mon interlocuteur , mais juste un verre alors.

Je boirais ce verre , et je tiendrais le choque ! Et si il en fallait un deuxième , je boirait le deuxième! Et un troisième, un quatrième... Je boirais autant de verre que possible pour le rendre ivre! Et je ferais tout pour rester consciente moi aussi ! Ce n'était pas un liquide médiocre qui allait me faire reculer ! 249

J'étais plus déterminée que jamais . Peut être trop ? Je ne me rendais pas vraiment compte . Mon esprit était obsédé par les connaissances de cet homme . Je devais savoir qui il était et ce qu'il savait ! Par tout les moyens. Maintenant , tout se jouerai , ma plus grande "réussite" ou ma plus grande "défaite".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyLun 10 Mar - 21:24


La demoiselle se versa un verre. Akemi eut un petit sourire narquois en voyant l'air incertain de celle-ci. Il le lisait dans son visage. C'était certain. Cette jeune femme n'avait jamais goutté au vin, au whisky, à la vodka ou encore à d'autres alcools. Le général se contenta de lâcher un petit rire malicieux, qu'il tenta pourtant tant bien que mal d'étouffer. Ah, ça allait être si facile! La fille, n'était pas aussi grande et costaude que l'homme qui se trouvait en face d'elle. Résultat? Tout était proportionnel à la taille et au poids, quant au taux d'alcool dans le sang, sans parler de l'habitude. Tous les avantages étaient du côté de l'homme. La partie s'annonçait déjà bien injuste pour la plus jeune...

Ce fut ensuite au tour du haut-placé de se servir un verre. Ce vin à la robe rouge ne l'effrayait pas du tout. Il l'avait confronté des centaines, voire des milliers de fois! Les verres de rhum ou de whisky lui plaisait un peu plus, mais il aimait bien les vins aux goûts fruités aussi. Ce qui était le cas pour celui-là. Tout lui souriait, on pourrait croire

Il en prit donc une gorgée pour commencer. Le blond tardait de voir Gabrielle y goûter. Ayant lu dans son visage qu'elle n'avait jamais bu de sa vie, il avait hâte de voir si ses pensées étaient confirmées ou infirmées. Si elle n'avait réellement jamais bu, le goût un peu amer allait sûrement la faire grimacer au moins un peu, n'ayant jamais eu affaire avec ce genre d'arôme.

—Boire seulement un verre? Ce serait du gaspillage... Nous devrions au moins terminer la bouteille, ne croyez-vous pas?

Pas que l'argent était problématique pour lui, bien au contraire. C'était simplement une tactique afin de la convaincre. Certes, ce commentaire n'était certainement pas l'argument massue, mais il était certain de réussir à lui faire boire au moins deux verres en tout, minimum. Petit à petit, il allait en venir à bout et réussir à arriver jusqu'à son but, sûrement!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyJeu 13 Mar - 12:10

Je dévisageai le verre de vin que je tenais . Je me demandais bien quel gout ça pouvait avoir , mais je supposais que ça devait être bon , surtout quand on pense au centaines de personnes qui en buvait deux ou trois bouteilles quotidiennement . Si ça avait mauvais goût,personne n'en boirait autant , pensai-je. Et puis même si ce n'était pas bon , je boirai quand même. Je ne pensais pas qu'un liquide comme ça puisse me rendre ivre au bout d'un ou deux verre . Si je m'arrêtais à temps , et que je le laissais continuer seul, ça serait gagné pour moi. D'autant plus que j'avais dit que je ne prendrais que un verre .

Je le regardais boire une gorgée de vin . Il avait l'air habitué . Peut-être trop même . J'espérai qu'il ne soit tout de même pas trop amateur de ce genre de chose. Sinon, le rendre ivre risquait d'être plus dure que prévue . Je portais mon verre à mes lèvre et bu a mon tour un peu de ce liquide rouge .

Aussitôt que les premières gouttes effleurèrent mes papilles , le goût amer de cette boisson me saisit et je ne pus m'empêcher une légère grimace. Berk ! Mais quelle horreur !  Je n'aurais jamais imaginé un tel arôme pour un liquide aussi prisé des gens de la haute société ! Comment pouvait-il boire une chose aussi infecte ? Ou alors peut-être trouvai-je ce vin écoeurant parce que je n'en avais jamais bu ? Pau importe . Heureusement pour moi, c'était mon premier et dernier verre . Du moins c'est ce que j'aurais aimé croire avant que l'homme qui se trouvait en face de moi ne prenne la parole ...

—Boire seulement un verre? Ce serait du gaspillage... Nous devrions au moins terminer la bouteille, ne croyez-vous pas?

Boire la bouteille ? Nom de ... Je n'avais vraiment pas de chance aujourd'hui ! Boire un verre s'avérait déjà être un obstacle de taille , mais une bouteille ? Ho la la ... Il valait mieux qu'il m'apporter des informations importantes si il ne veut pas que je l'embroche ce pervers alcoolique ...

-Oui c'est vrai... Et bien buvons la bouteille alors , lui répondis-je en souriant .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyVen 14 Mar - 8:27


La situation présentée ressemblait surtout à un loup qui tentait de capturer un chevreau, aussi malsaine que pouvait bien paraître cette comparaison. Le loup -pervers- étant Akemi, l'innocent chevreau, Gabrielle. Certes, cette demoiselle avait aussi machiné un plan allant contre ce dragueur, mais soyons francs. C'était une gamine de seize ans. Une gamine qu'Akemi, homme de vingt-six années, essayait de ramener au lit en la saoulant. On pouvait donc bel et bien le mettre dans le rôle de méchant loup sans aucun problème... C'était le plus abject des deux, après tout.

Pour en revenir à cette jolie petite histoire de loup et de chevreau, la plus jeune bu dans son verre de vin. La discrète grimace qui voilait son visage amusa grandement le blond, mais sans pour autant lui arracher un rire moqueur. S'il voulait arriver à son but, bien qu'immoral, il se devait de garder son sérieux jusqu'au bout. De toute manière, le général allait réussir sans aucun doute, si? Sa confiance en lui-même si énorme lui disait que cela allait être obligatoirement une victoire.

Après que la demoiselle ait répondu à sa question, l'homme prit une petite gorgée de vin, comme pour ne pas vouloir paraître trop satisfait. Une trop grande satisfaction apparente l'aurait directement mené à sembler encore plus suspect, aux yeux de Gabrielle.

Et comme il avait eu réponse positive à son interrogation, ils n'avaient plus rien à dire. Il fallait trouver un sujet de conversation. Question de la noyer dans un flot de paroles inutiles, afin qu'elle oublie un peu quel était le véritable but du supposé noble.

Pourquoi ne pas parler de l'actualité? Le seul problème, c'était que l'actualité se limitait qu'à une seule chose. La rébellion. Le roi et ses actes commis dans le passé. Mais bon... pensa-t-il. C'est toujours mieux que rien.

—Et si nous trouvions un sujet de conversation? Comme par exemple : que pensez-vous de la situation dans laquelle Wonderland est plongée, depuis quelques années déjà?

Akemi n'était pas certain que ce sujet soit le bon à aborder. Il venait de poser le pied en territoire hostile, avec cette question. Ce sujet, très mitigé, avait la moitié des chances que son interlocutrice réagisse mal. Il regretta aussitôt d'avoir osé retenir une telle idée pour tenter d'échanger avec elle.

Entre-temps, le serveur avait prit leurs commandes.

[Si tu trouves que je réponds trop rapidement, t'as qu'à me le dire par MP]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptySam 15 Mar - 13:10

Après ma réponse , un silence s'installa . Ce n'était pas plus mal d'ailleurs . Enfin un peu de silence , plus de conversations futiles . Les conversations qu'on avait eut jusqu'à présent me rappelaient plus les discussions des vieux couples de papys et mamies en maison de retraite qu'autre chose ... Bon d'accord cette comparaisons était , peut-être ,un peu exagérée et mal appropriée , mais quand même... On avait parlé de la pluie , du beau temps ... Quelle serait la prochaine étape ? L'actualité ?  

Tout le monde la connait déjà, puisque c'est la seule chose qui se passe à Wonderland . On en entend parler tout les jours , qu'on soir rebelles ou fidèles , et mêmes si certaines personnes arriveraient à ne pas en entendre parler, il leur serait impossible de l'ignorer avec toutes les milices de l'unité spéciale qui patrouillent dans la ville de fond en comble , à la recherche de la moindre menace pour le roi . Cette rébellion faisait comme partie de notre mode vie maintenant . De mon point de vue en tout cas ... Mais apparemment , mon interlocuteur ne trouvait pas d'autres sujets de conversations . Quelle aubaine ! Si le repas pouvait continuer ainsi , ce serait bien agréable .

—Et si nous trouvions un sujet de conversation? dit-il soudainement en brisant ce silence qui semblait le gêner .  Comme par exemple : que pensez-vous de la situation dans laquelle Wonderland est plongée, depuis quelques années déjà?

Encore une fois j'avais parlé trop vite ... Décidément , je n'avais définitivement pas de chance avec cet Erwan Ackermann ... En plus de rompre un moment de calme et de silence qui me plaisait , il acheva mon plaisir en me proposant de parler de l'actualité ... Parmi tout les sujet inintéressants et futiles de ce monde , pourquoi fallait-il qu'il choisisse celui-là ?

Mais je ne montrait en rien l'ennui que me procurait à l'avance cette conversation . Je n'oubliais pas que je devais avant tout réussir à le saouler . En parlant de ça, je m'aperçus que je n'avais toujours pas finit mon verre . Tant que je ne l'aurais pas finit , il n'en boirait sans doute pas d'autre lui non plus .  

- Et bien ...

Que répondre ? Si je disais ce que j'en pense vraiment , je m'énerverais et au pire,je risquerais de me faire prendre. Et pas question de prendre le parti du roi. Autant jouer la carte neutre .

-Je pense que les choses sont comme elles sont et que ça finira bien par se calmer tôt ou tard . Et vous ?

Je pris mon verre de vin et en bu une gorgée assez importante pour le faire diminuer plus vite . Cette fois aucune grimace n'apparut sur mon visage , même si le gout amer de cette boisson était toujours aussi fort pour mes papilles ... Vivement la fin de ce repas ! Maintenant que le serveur avait pris les commandes , il n'y avait plus qu'à espérer que les plats s'enchaîneraient rapidement pour en finir au plus vite avec cette mascarade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyJeu 20 Mar - 18:18

Après avoir bu à peine une gorgée, le jeune homme s'arrêta. Le goût de l'alcool ne lui semblant pas aussi délicieux qu'en fin de soirée, après une dure journée de travail, il s'était simplement dit que cela allait être suffisant. Akemi allait suivre le rythme de consommation de la demoiselle en face de lui, de toute manière. Et puis franchement, la soirée commençait à perdurer un peu trop à son goût. Il voulait quelque chose de rapide. Sans avoir besoin d'essayer de se faire apprécier, de séduire. Pour faire plus rapide, le général aurait dû se payer une prostituée pour la soirée et la nuit, mais cela aurait été avouer un échec. Ce que ce dernier ne ferait jamais.

Gabrielle répondit ensuite à la question de monsieur. Celui-ci en fut soulagé de ne pas avoir touché une corde sensible! Surtout de voir qu'il n'était pas tombé sur une rebelle qui était contre les principes qui avaient été mis en place auparavant par le roi. Lui n'était pas contre non plus, comme il n'était pas pour. Par la faute du génocide, le soldat avait vu une personne de son entourage disparue (du moins, si c'était réellement cela), mais il s'en était sorti. Non sans cicatrices, mais pourtant...

Elle lui renvoya ensuite la question. Il lui fallut un certain temps de réflexion. De quel côté était Erwan? Pour sa véritable personnalité, il le savait parfaitement, mais pour cet autre personnage, c'était un peu plus compliqué...

—Le roi a pensé bien faire, j'imagine. Mais il s'est mis les pieds dans les plats et la population est fâchée, désormais.

Ackermann ne s'en rendait pas compte, mais il y avait quelque chose d'effrayant dans cette réponse. Ce détachement complet, comme si tant que cela ne l'affectait pas personnellement, ce n'était pas important... Ces crimes envers l'humanité, ces génocides, tout. Comment une personne pouvait rester impassible alors que cela se passait dans sa propre ville? Le devoir de l'être humain était de ne pas rester indifférent à la souffrance de ses congénères, après tout... C'était cela qui nous différenciait complètement de nos amis les animaux! Akemi devrait penser sérieusement à approfondir les pensées et la personnalité de son personnage, les failles dans ce dernier transparaissaient... L'absence de compatie et de compassion qui s'exprimait dans cette réponse n'allaient pas se faire remarquer de la demoiselle, à moins qu'elle ait bien pris le temps d'analyser la phrase, heureusement.

Au moins, le soldat pouvait bien se dire que par chance, son idéologie ne suivait pas ce qu'il avait répondu!

—M'enfin bref, reprit-il. Avez-vous quelque chose de prévu, après ce repas?

Peu importe ce que l'on pouvait en dire, il s'enfonçait chaque fois que le dragueur ouvrait sa grande gueule. Si seulement le blond avait eu un peu d'inspiration, celui-ci aurait démontré ses talents de beau parleur et lui aurait susurré des mots qui auraient peut-être su la convaincre. Malheureusement, la seule qualité qu'il trouvait à Gabrielle, c'était "jolie". Or, les femmes détestaient qu'on ne s'appuie que sur leur beauté pour tenter de les séduire. Elles aimaient bien que les hommes se cassent un peu la tête pour aller chercher un peu plus loin que ce qu'ils avaient devant les yeux, heh! Ah, les femmes... elles sont si compliquées.

Dans ce cas, s'il n'aimait pas la complexité des demoiselles, lui diriez-vous, qu'il se tourne vers la gente masculine si ça ne lui plaisait pas, ce sombre idiot. Malheureusement, il appréciait bien trop la douceur des femmes pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyVen 21 Mar - 12:05

—Le roi a pensé bien faire, j'imagine. Mais il s'est mis les pieds dans les plats et la population est fâchée, désormais.

Argh ... "Penser bien faire" dit-il ? Massacrer le peuple pour sa petite personne c'est bien faire ? ça pardonne les meurtre et les tortures ? Si je n'était pas si forte pour feindre l'insouciante , et surtout si je n'avais pas besoin de ses informations , je l'égorgerai comme un poulet ce noble ! "La population est fâchée"? C'est tout ce qu'il trouve à dire? Décidément c'est à se demander si il sait vraiment comment ça  se passe la vie dans la petite société ! Aucun signe d'agacement ne se lisait sur mon visage . J'étais calme et j'avais écouté sa réponse d'un air tout aussi serein .

Je pensais qu'il avait finit de parler et vidait mon verre . C'était mon premier , mais je m'en resservi aussitôt un . Il fallait qu'il boive .

—M'enfin bref, reprit-il. Avez-vous quelque chose de prévu, après ce repas?

Je commençais déjà à boire le second verre. Je commençais déjà à sentir les effet de l'alcool sur ma façon de bouger . J'avais l'impression d'être encore moins adroite que d'habitude .

-Après le repas vous dîtes...? Laissez moi réfléchir ...

"Vous castrez" ? "Vous faire bouffer votre engin" ? Oula ... Décidément l'alcool avait vraiment de très mauvais effet sur mes pensées et je le supportais très mal . Je me choquais moi-même a l'idée de répondre ça . Même si cet homme me saoule au plus haut point , disons les choses telles que je les vois , ce n'était pas une raison pour répondre de telles choses si obscène ... et de très mauvais goût... Surtout en plein repas ... Berk ! Si j'étais croyante , j'irai me confesser sur le champs pour avoir penser de telles absurdités .  Enfin bon comme je ne l'étais pas ça m'arrangeait  . Et puis lui non plus ne pensais pas vraiment à des choses très saines . A moins qu'on trouve ça normal de draguer une inconnue pour un soir afin de lui rentrer dedans , au sens propre du terme biensure . Mais tout de même, il valait mieux se taire.

-Je ne fais rien , répondis-je simplement avec un large sourire .

Je finissais mon deuxième verre . Point positif : le goût me semblait moins amer . Point négatif : ça n'arrangeait en rien mon état . Peut être que la carte de l'alcool n'était pas une solution très ... prudente finalement .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyDim 23 Mar - 10:42


Heureusement pour le pervers, la demoiselle ne sembla pas choquée par ce qu'il avait dit. Elle ne le semblait pas, mais sans doute qu'en elle, une furie s'était levée contre son interlocuteur. De toute manière, l'air au visage de Gabrielle -qu'Akemi qualifierait sans doute de "adorablement innocent"- ne semblait refléter aucune acrimonie.

La jeune femme décida de se resservir un autre verre, alors qu'Akemi n'avait même pas terminé son premier. Comme encouragé par la consommation de la fille en face de lui, il termina le sien et s'en servit un deuxième.

Ensuite, l'adolescente répondit à la question d'Akemi, qui était bien indiscrète. Malgré tout, elle prit un temps pour réfléchir Sans aucun doute que celle-ci savait à quoi il pensait, quelles étaient ses mauvaises intentions. Le général était parfaitement au courant qu'elle savait ce qu'il avait en tête, mais il ne lâchait pas encore prise. Cependant, ce dernier avait qu'il allait abandonner d'une seconde à l'autre. Le blond en avait franchement marre et puis, à bien la regarder, elle avait certes un très beau minois, mais son corps ne suivait pas exactement le modèle auquel le dragueur avait l'habitude. Surtout au niveau de la poitrine, pour tout dire.

Les gestes de mademoiselle semblaient un peu moins précis et sa façon de parler aussi était un peu affectée. La pauvre, elle était déjà ivre. Malheureusement, l'alcool n'avait sans doute pas l'effet qu'Asaki aurait voulu, sur la demoiselle. Si seulement il avait pu lire dans ses pensées... Probablement qu'il aurait compris que c'était peine perdue, qu'il pouvait tout de suite changer de femme à séduire!

Eh bien non, comme le blond n'avait pas ce pouvoir, il restait aux prises de son innocence, continuant d'essayer de tenter d'arriver à ses fins.

Et ce fut pire lorsque la Daroku répondit qu'elle était bien libre pour la soirée. Akemi lui offrit un sourire, bien que ce dernier frôlait la perversité.

—Dans ce cas, je vous propose que nous passions un peu de temps, tous les deux, une fois ce repas terminé. Qu'en dites-vous?

Ne comprenait-il pas qu'il ne fallait pas tenter d'attraper le lapin s'il n'était pas intéressé par la carotte qu'on lui tendait? Le pauvre, il aurait dû user d'autres techniques, parce que mademoiselle n'était point intéressée quant au fait de passer sa soirée au lit avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyMer 26 Mar - 13:27

Un léger silence s'était installé après ma réponse. Cet imbécile d'Ackermann avait presque l'air déçu . Entre temps j'avais but encore un verre . Celui de trop. Je n'arrivait plus à réfléchir , je voulais que ça se finisse . Je ne savais pas ce qui me retenait de lui ouvrir la boîte crânienne et de lui prendre son cerveau , si il existait , pour enfin avoir ces renseignements !

—Dans ce cas, je vous propose que nous passions un peu de temps, tous les deux, une fois ce repas terminé. Qu'en dites-vous? me disait-il avec un sourire pervers au visage .

Ho... une petite minute... Mais rien ne me retenait de l'égorger ! Mais quel idiote je peux être moi des fois à vouloir me compliquer les choses ... Nouveau plan : je lui ouvre la tête je ramène son cerveau à la base et j'aurais les renseignements. Après tout si les gens au camp savent lire des livres ils arriveront bien à lire une cervelle. Puis au pire ça ferait de la viande pour le repas du soir et puis ça lui manquerait pas car ses pensées se situaient principalement dans ses cou***** , donc il en avait pas vraiment besoin .

-Ta gueule , répondais-je avec un grande sourire , on va finir ce repas tout de suite , je sortais mon poignards . Aller amènes ta salle tête de gland j'ai d'autre choses à faire ! Je dois aussi te castrer d'ailleurs ... Mais je te ferais pas mal je te jure !

Je ne sais pas vraiment quel tête je devais avoir à ce moment là , j'étais trop bourrée pour m'en soucier ... Mais je parierai que j'avais l'air d'une dangereuse psychopate ...

Mon cerveau étant hors d'usage je ne me contrôlais vraiment plus et , comme possédée par je ne sais quel démon , je me jetait sur lui , le poignard en main pour lui transpercer la tête ... C'était bien trop tard pour faire marche arrière maintenant . Pas le temps de planifier le moindre plan de secoure , la moindre fuite ... D'autant plus que j'avais complètement oublié qu'on était au beau milieu d'un restaurant de la haute société . Tout ce qui allait se passer maintenant serait de la totale improvisation . Mais je ne réalisais pas encore . J'étais enfermée dans une sorte de bulle , je n'avais qu'un seul objectif : fendre sa tête et , au passage , le castrer ... En toute innocence évidemment ... Je crois .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle EmptyMer 26 Mar - 18:50

Akemi fut remballé par un merveilleux et magnifique "Ta gueule" accompagné d'un adorable petit sourire innocent venant de la jeune demoiselle. Par la faute de cette superbe réponse très bien sortie, la gorgée de vin qu'il avait avalée passa un peu mal et s'étouffa un peu en toussant. Rien de trop grave, heureusement, puisqu'après trois toussotements, tout fut à nouveau normal.

L'adolescente qui se montrait beaucoup moins douce désormais lui dit qu'ils pouvaient terminer le repas tout de suite, même. Celle-ci sortit même un poignard, ce qui n'impressionna nullement le général. Il fut encore heureux de ne pas avoir emmené d'arme, d'ailleurs! Certes il n'aimait pas frapper les femmes, mais lorsque c'était question de se protéger, il n'hésitait pas non plus.

Et puis Gabrielle se montra encore plus agressive. Jusqu'à même l'insulter, tout en le menaçant de le castrer. Oh! C'était le moment de partir, s'était dit le haut-gradé. Le blond aurait pu mettre au tapis cette pauvre gamine en moins de deux, puisque de un, c'était un homme adulte et elle une enfant, de deux, il passait presque sa vie à s'entraîner -à crier sur ses soldats, à boire et à draguer aussi, entre autres- et de trois, il n'allait certainement pas se laisser ridiculiser. Mais lorsqu'on parlait de lui trancher ses bijoux de famille? Ah! Même si ses cheveux étaient longs et merveilleusement bien coiffés, qu'il avait peur des araignées et des souris -je vous révèle des détails un peu trop croustillants...- et qu'il passait deux heures devant le miroir le matin pour se coiffer, monsieur était bel et bien un homme, et il insistait sur le fait de le rester! Donc... rien qu'au cas où... Valait mieux ne pas se jeter dans le feu.

Ce ne fut pas une arme qu'Asaki brandit, mais bien son portefeuille. Il en sortit un ou deux billets de cent, un sourire mi-inquiet, mi-soumis aux lèvres, et les déposa sur la table. Cette attitude ne le ressemblait en aucun point, mais que voulez-vous... Ses couilles étaient en jeu, après tout. Monsieur en avait besoin, pour satisfaire ces dames!

Espérant que ces misérables dollars allaient suffire à la soudoyer, il lui lâcha un petit :

—Du calme, du calme, très chère... Nous pouvons nous arranger...

Le menacé fit mine de regarder sa montre. C'était l'heure! Ahlala, quelle excuse pouvait-il inventer? Qu'il avait oublié de nourrir le chien avant de partir? Qu'il avait laissé une dinde au four, peut-être? Ou bien qu'il avait oublié de barrer la porte de son manoir! Ses excuses se faisaient toutes aussi minables les unes que les autres, mais le soldat voulait partir. Mademoiselle avait déjà l'arme à la main, après tout...

—Oh, mais comme il est tard! Je dois partir, j'ai oublié de nourrir mon chien. Servez-vous de l'argent pour payer le repas et gardez le reste. Sincèrement désolé! Haha...

Le jeune homme la laissa là et partit très rapidement, lui laissant l'argent. Voilà, sa virilité avait été sauvée... À son plus grand bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty
MessageSujet: Re: Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle Empty

Revenir en haut Aller en bas

Un dragueur pervers... ▬ Akemi & Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs terminés-