Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] Empty
MessageSujet: Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] EmptyDim 29 Juin - 17:56

Faim.... Fatigue... Misère.... Tous ces maux me collaient au corps depuis mon départ précipité ou plutôt ma fuite de Wonderland.
J'avais tout laissé là-bas. J'avais tout perdu...

Enfin, "tout"... c'est un bien grand mot au vu du peu de choses qui me rattachaient à cette ville maudite. Elle m'avait pris ma famille, mes amis... Il ne me restait que quelques biens matériels dont je me suis rapidement séparé pour fuir.
J'avais été bien bête de penser que je pourrais m'en sortir en vivant de plantes et d'eau de pluie dans la forêt....
      Depuis quelques temps, le froid se faisait davantage ressentir, avec l'arrivée précoce de l'automne et de ses jours pluvieux.
Les fruits qui me nourrissaient ne poussent plus maintenant, l'eau que je buvais se retrouve gelée la nuit  ! Je me suis alors dirigé à contre coeur vers les quartiers pauvres qui entourent la ville en espérant trouver quelques restes de nourriture dans la rue ou en voler quelque part.

J'en voulais au monde entier en cet instant : à la ville pour avoir perverti mes parents et poussés à me dénoncer, à mes parents pour avoir été pervertis par la ville et d'avoir accepté de me dénoncer. Mais cette haine ne pouvait me mener nulle part. Par contre mon nez pouvait m'indiquer d'où venait la délicieuse odeur flattant mes narines.
Mes jambes me guidaient pas à pas sur la chaussée emplie de pavés.

Tout en regardant la rue défiler sous mes yeux, je me rendais compte que la vie n'était pas aussi rose que je le pensais. Le quartier qui s'étendait à ma vue ne ressemblait en rien à ma luxueuse demeure du centre de la ville. Les rares lampadaires allumés ne faisaient que clignoter, personne ne semblait être présent, seuls quelques papiers volaient au vent, sans bruit. Je me perdis dans ma contemplation mais ma faim me rappela vite à l'ordre et je me remis à chercher la provenance de la délicate odeur de pain.

En suivant l'odeur, je découvris un immense bâtiment qui ressemblait davantage à une prison qu'à une habitation.
Mon estomac affamé me mena jusqu'à la cuisine ou plutôt jusqu’aux cuisines, tant la salle était immense !
Au moment où je saisis un morceau de pain, une voix m'interpella....
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen riche
Azzuen E. Kesai
Citoyen riche
Azzuen E. Kesai
Messages : 126
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 20
Localisation : Là. Là. Là. Là. Là et là.

Dossier civil
Âge: 16 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] Empty
MessageSujet: Re: Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] Seras-tu avec ou contre moi ? [PV Azzuen] EmptyDim 29 Juin - 19:00


La noirceur recouvrait peu à peu le ciel, mais les lampadaires étaient allumés depuis une bonne demi-heure. Les cours étaient finis il y a une bonne heure, mais cet après-midi, Azzuen n'était pas été s'instruire là-bas. Il portait donc encore son uniforme scolaire noir et rouge, puis sans se priver, il avait enfilé le matin même sa cape rouge foncé qui lui valait le titre du ''petit chaperon rouge''. Ce n'était pas un mauvais garçon, non, mais le petit voulait simplement aller voir ses amis à l'orphelinat et prendre de leurs nouvelles. Peut-être même qu'il allait dîner avec eux, s'ils le souhaitaient. C'était après tout sa famille qui dirigeait cet endroit, alors c'était normal qu'il y passe quelques heures, malgré le fait qu'il n'aimait pas l'endroit où il se trouvait : les bas quartiers.  Il ne détestait pas ces gens, c'est juste que Ezariel se sentait mal à l'aise vis-à-vis eux. Lui, il était plus que riche alors que eux... pauvres. Il n'aimait pas ça, être au-dessus des autres comme ça...

Après avoir marché environ une heure et demi, le rouge arriva enfin à destination : L'orphelinat. Il ouvrit les portes du portail, puis les referma derrière lui pour ensuite gambader avec un sourire collé aux lèvres jusqu'à l'entrée. Azzuen sorti une de ses nombreuses clés pour ouvrir la porte d'entrée. Comment se souvenait-il de chacune de leur utilisation alors qu'elles étaient presque toutes pareilles ? Bonne question. Il referma derrière lui, puis s'en alla vers le couloir des chambres des enfants.

Je suis làà ! ~

Les gamins connaissaient cette voix, mais ils étaient pas tous dans leur chambre, alors seulement trois en sortirent. Ils avaient l'air heureux de le voir, puisque ça faisait deux semaines que le noble ne leurs avait pas rendu visite. Les quatre enfants parlèrent donc ensemble sans voir le temps passer jusqu'à ce qu'une adulte ne vienne les avertir que le souper était prêt. D'un bon, ils sautèrent tous, pour se diriger vers la salle à manger. Même Azzuen avait faim, car il n'avait pas vraiment mangé durant la journée, juste déjeuner. Tous les enfants s'en allèrent chercher leur nourriture, puis s'asseoir à la table. Ils firent tous la prière, puis commencèrent à manger. Le garçon aux cheveux rouges n'était pas habitué à cette nourriture. Chez lui, c'était la première qualité. Toujours. Enfin, il n'allait pas se plaindre. Un peu de changement, ça lui faisait du bien !

L'heure du repas fût finie et tous les orphelins s'en allèrent faire la vais elle. Azzuen, lui, pour sa part, n'avait pas encore fini le repas, mais les adultes le laissèrent puisque c'était un des petits fils de celui qui avait construit l'orphelinat. Quand tous finalisèrent leur vaisselle, ils retournèrent à leur occupation. L'étudiant avait finalement fini, enfin !

Il s'en alla à la cuisine pour à son tour aller laver son assiette, mais rendu là-bas il rencontra une personne qu'il ne connaissait pas avec un morceau de pain à la main. Ça contraria beaucoup Azzuen, il n'aimait pas les voleurs ! Bon, il n'allait pas l'amener en cour de justice non plus... C'était seulement une personne qui voulait manger et ça, il n'y avait rien de mal là-dedans. Le noble déposa son assiette vide, puis saisit le bras de l'homme aux cheveux bleus. Il le fixa dans les yeux. De beaux yeux bleus, ahah...  Pas le temps de penser à ça, idiot.

Eh ! Tu es qui, toi ? Je ne t'ai jamais vu ici et on a engagé personne, pourtant... Ce n'est pas bien de voler la nourriture des autres et surtout quand il s’agit d'un orphelinat. On ne t'as pas apprit les bonnes manières ? Dit-il, d'un ton de voix un peu fâché.

Ezariel lâcha son bras pour croiser les bras. Il voulait avoir l'air vraiment fâché, pas gentil, tout doux, mignon ou je-ne-sais quoi.  Il pensait. Le rouge n'avait pas le choix d'y laisser vu qu'il avait touché au pain, mais devait-il lui donner un part des restants de souper ? Ce serait probablement une récompense pour lui et non une conséquence. Azzuen ne savait plus quoi faire, mais il ne voulait pas appeler les adultes... Que diraient-ils ?

Je te laisse le pain et je ne le dirai pas aux adultes, mais tu n'as pas le droit d'être ici... Tu es qui et tu t'appelles comment ? Je ne t'ai jamais vu, inconnu...

_________________
[img][/img]