Un fantôme, ce Elliot? Pas vraiment... ▬ Elliot & Azzuen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Citoyen riche
Azzuen E. Kesai
Citoyen riche
Azzuen E. Kesai
Messages : 126
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 21
Localisation : Là. Là. Là. Là. Là et là.

Dossier civil
Âge: 16 ans
Connaissances:
Groupe: Police citoyenne

Un fantôme, ce Elliot? Pas vraiment... ▬ Elliot & Azzuen Empty
MessageSujet: Un fantôme, ce Elliot? Pas vraiment... ▬ Elliot & Azzuen Un fantôme, ce Elliot? Pas vraiment... ▬ Elliot & Azzuen EmptyMar 17 Juin - 22:39


Des histoires de fantômes, c'était typique dans les écoles. Pas une seule école n'en avait pas ! Le pire, c'était que à son école, Azzuen en entendait presque à tous les jours. Parfois c'était des mauvais esprits dans les vestiaires, d'autres fois c'était du ''sang'' qui coulait des tuyaux et même des bruits étranges. Cela décourageait le gamin, qui lui-même n'y croyait pas. Ces autres jeunes avaient l'imagination fertile ! Malgré tout, il ne pouvait s'empêcher d'en avoir un peu peur.  

Aujourd'hui, il y en eut une qui l'intéressa vraiment. On racontait que dans les profondeurs des tunnels sous-terrains se terrait quelques cadavres avec des revenants et des apparitions. Non, il n'y croyait pas, seulement... Il avait déjà croisé quelqu'un qui passait par là. C'était peut-être cette même personne, qui sait ? Le garçon aux cheveux rouges était donc presque convaincu que c'était un humain, sauf qu'il avait un doute. Pour satisfaire sa curiosité, le petit allait y aller après l'école, pendant la soirée.

* * *

L'école (et la retenue de soir dont avait bénéficié Azzuen parce qu'il avait dormi pendant la période en mathématique) venait de finir, il se trouvait à être 6 heures du soir. Le petit garçon décida donc de rentrer chez lui pour se préparer à sa petite expédition. L'excitation de découvrir ce mystère, mais aussi le stresse l’envahissait. Et si...c'était vrai ? Enfin bref ! Il retira toutes ces suppositions de sa tête pour aller enfiler d'autres vêtements que son uniforme. Une veste blanche et grise avec une cravate rouge et des pantalons courts. Comme d'habitude ! En sortant de chez lui, il prit des allumettes, sa cape rouge cramoisie et une lanterne à huile.

Ezariel sorti de chez lui, puis se dirigea vers les quartiers plus pauvres où il avait déjà rencontré cette personne, puis se rendit à la bouche d'égout. Le garçon déposa sa lampe sans feu au sol, puis saisit de toutes ses forces le morceau rond de métal pour le soulever et le déposer à côté. L'adolescent reprit sa lampe avant de descendre dans les profondeurs des ténèbres. Ses tremblements se firent de plus en plus fréquent et son cœur s'emballait. Il commençait à regretter sa curiosité, là...

Rapidement, il alluma une, puis deux allumettes pour pouvoir allumer sa seule source de lumière dans l'obscurité. Azzuen eut l'impression qu'une ombre avait bougé, mais ce n'était que son imagination. Figé sur place, il avala sa salive, puis se décida à faire un pas. Sans y réfléchir, il continua jusqu'à ce qu'il soit plus sûr de lui. Puis, il fut game de parler.

Il y a quelqu'un... ? Dit-il au hasard, avec une légère pointe d'interrogation.

Aucune réponse, bien évidemment. Juste de l'écho. Ezariel en fut assez déçu. Bon, c'est pas comme si on allait lui répondre. Il soupira, puis se retourna. C'est alors qu'il vit une sorte de fumée blanche avec un visage humain (Pour information, c'est juste l'imagination d'Azzuen qui lui joue des tours) . Le jeune garçon lâcha un cri avant de partir dans la direction opposée. Essoufflé et presque sur le point de faire un crise cardiaque, le rouge continuait de courir jusqu'à en percuter violemment quelqu'un. Il ne l'avait vraiment pas vu... Certainement trop concentré à avoir peur ! D'un geste rapide, il leva sa lampe à huile pour observer cette personne. Un grand homme aux cheveux noirs. Il ne le connaissait pas et ne l'avait jamais vu de sa vie... Pendant un instant, cet étranger lui avait fait oublier ce fantôme sorti tout droit de son imagination. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, il n'avait étrangement pas vraiment peur de lui, contrairement aux autres.

Vous êtes un fantôme ?

Tellement naïf ce petit garçon... Il devrait faire attention de ne pas parler aux étrangers comme celui-là. Qui dit qu'il n'a pas l'intention de lui faire du mal ? Pauvre idiot... En plus, en quoi ce dernier avait-il l'air d'un fantôme ? En rien, voyons ! Tout en continuant de sourire bêtement à l'inconnu, il baissa sa lampe qui devait agresser les yeux du plus vieux. Pourquoi ne pas dire son nom, en premier ? Bonne idée. Comme ça, selon lui, ils ne seraient plus des inconnus.

Mon nom à moi c'est Azzuen Ezariel Kesai, et toi ? Faut faire attention, il y a des fantômes ici... Ça fais si peur ! J'ai perdu mon chemin par leur faute. Je m'excuse de vous avoir foncé dedans, d'ailleurs.

Un frisson lui parcourra le dos en y repensant. Il était à présent en sécurité avec cet homme, non ? Les fantômes ne viendraient tout de même pas les déranger... Il espérait que ce monsieur soit généreux et l'aide à retrouver son chemin. D'ailleurs, en y repensant bien, à présent il croyait aux fantômes, mais aussi il se rendait compte que plus qu'une personne se promenait dans les couloirs empestant des égouts. Ezariel semblait parti pour une longue conversation avec ce dernier...

Ça pue, dans les égouts... Pourquoi il y a toujours ''plein'' de gens, ici ?

_________________
[img][/img]