[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty
MessageSujet: [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. EmptyLun 5 Mai - 17:21

Aujourd'hui, il y avait foule sur le marché. Les vendeurs se battaient à qui crierait le plus fort.
Tes tomates, tes tomates, on s'en fous de tes tomates ! J'te parie qu'elles sont même pas mûres...
Loan s'approcha du stand discrètement. Il fit mine de regarder l'étal de fruits et de légumes de la marchande. Mais ce qui l'intéressait, c'était ce petit sachet de pièces qui était posé juste à côté de la caisse et qui attirait le jeune homme comme un aimant. Il se pencha un peu plus au dessus des fraises et des framboises, presque à les toucher, puis, sentant comme une présence malsaine au dessus de lui, il leva les yeux vers la vendeuse qui était en train de le fixer d'une manière assez flippante. Il se redressa d'un coup et fit un de ses sourires d'ange à cette dame.
Il resta ainsi à sourire jusqu'à ce qu'elle parte s'occuper de ses clients qui patientaient calmement.
Le jeune homme ébouriffa ses cheveux châtains en soupirants, puis il plongea sa main dans sa poche et en sortis une pièce. Il fit la queue comme tous les clients, en doublant une mamie pas très réactive, une mère occupée par sa gamine qui pleurait parce qu'elle avait pas eu sa sucette, et d'autres personnes un peu longues à la détente et enfin, son tour arriva.
Il s'approcha de la caisse et demanda une simple pomme verte. Les pommes en question étaient à l'autre bout de l'étal et au plus loin de la caisse. Je suppose que vous avez compris ce que Loan voulait faire ? Eloigner la marchande du sachet de pièce et le prendre quand elle sera à l'autre bout de son stand. Cela aurait pu marcher. Mais c'était sans compter sur l'espèce d'homme super terrifiant qui devait faire au moins deux mètres de haut, super costaud et vêtu de noir qui était planqué dans l'ombre au fond de la tente. Il interrompit sont geste à quelque centimètre de l'objet convoité, fit un sourire forcé en le voyant et lâcha un petit :"Oups, désolé, vous ne me croirez jamais mais ma main a glissé ! C'est bête non ?". Puis il fila sans demander son reste en piquant la pomme qu'il voulait au passage.

Quelques mètres plus loin Loan croqua dans le fruit à pleine dent, laissant le jus frais couler sur son menton. Il finit sa pomme en deux en trois mâchées. Et aperçut une jolie brunette. A la voire comme ça, il lui aurait donné à peine 16 ans. Elle avait de longs cheveux bruns ondulés et de grands yeux verts. Elle était pas mal.
Il essuya le jus de pomme de sa manche et s'approcha de la fille en question en souriant une nouvelle fois :

-Salut toi !


'tain, si ça continue, je vais avoir des crampes à la mâchoire... Dur dur la vie de beau gosse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty
MessageSujet: Re: [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. EmptyDim 11 Mai - 5:58

"C'est looong !" se dit intérieurement Hélénie. Elle était là, à attendre depuis une demis-heure qu'une de ses prétendue "amie" daigne se pointer au rendez-vous qu'elle avait elle même planifier. Cette fille lui avait dit vouloir lui parler à propos d'argent que Hélénie lui aurait emprunter. Qu'elle menteuse. La jeune fille était presque certaine qu'elle revendiquait cet "argent fantôme" et clamait qu'elle était une voleuse sur tout les toits juste pour que son père soit au courant et, malgré son avarice apparente, qu'il donne de l'argent à une voleuse dans son genre. Et en plus cette pouf la faisait attendre. Désespérée par ce retard qu'elle qualifiait d'énorme, elle s'éloigna, se disant que la retardataire serait laissé à son triste sort. 'Faut pas abuser quand même ! Elle  partie en direction de chez elle comptant bien laisser poireauter cette peste. Sauf qu'un imbécile se mit en plein milieux de son chemin en lui souriant bêtement. Quoi, il se prenait pour un arbre ? "Salut toi !" avait-il annoncé l'air de rien. Elle posa ses yeux verts sur lui le regardant de haut en bas. Ces cheveux châtains clairs étaient en épis, et ça perturbait Hélénie qui avait envie de lui sauter dessus, brosse à la main, pour éliminer toutes ces mèches rebelles et les nœuds qu'ils devaient y avoir. Elle arrêta ensuite son regard sur ces yeux. De beaux yeux bleus, qui avaient vite fait de la faire rougir. Aussi tôt intimider, et accessoirement très énervée de passé pour une idiote à rougir dès qu'on lui adresse la parole, elle fronça les sourcils abordant un visage irritée. Elle ne savait absolument pas quoi dire à son interlocuteur, elle balança les premières chosent qui lui vinrent à l'esprit :

"-Pfeuh, pourquoi tu restes planté ici ? Tu t'es pris pour quoi ? Un panneau ? Tu me dérange dégage. Tu restes ici parce que t'as pas d'amis hein , Pauv' type. Allé, Aurevoir Ducon.


Souvent, elle se retenait d'être arrogante, d'autre moment, les mots sortaient avant qu'elle puisse les retenir. C'était donc le cas. Et si elle avait vexé ce type ? Ca aurait été dommage, elle aurait peut être pu lui parler et chasser son ennuie persistant qui subvenait toujours l'après-midi. La jeune fille se mordit nerveusement la lèvre. Si elle pouvait éviter d'avoir des attitudes hautaines envers ceux qu'elle ne connaissait pas, elle en serait contente. Pourquoi ne pouvait-elle pas être une aimable lady, comme dans les livres ? Au lieu de partir, ce qui aurait été une réaction normal après sa tirade, elle resta plantée là, comme une idiote sans bouger, attendant certainement une réponse. Celle aux cheveux ondulés devient rouge pivoine lorsqu'elle émit intérieurement l'idée que ce garçon allait la trouver dix mils fois stupides à attendre comme ça, au lieu de partir. La stupidité, ça la connaissait apparemment.


[Pas trop inspirée, désolée !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty
MessageSujet: Re: [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. EmptyJeu 22 Mai - 15:28

Spoiler:
 

La jeune femme toisa Loan de haut en bas. Elle s'arrêta sur ses cheveux en bataille avec la furieuse envie de vouloir remettre les mèches rebelles à leur "place". Avec lui, n'importe quel physicien revoyait toute la téorie de la pesanteur alors ça aurai été totalement inutile de sa part. Puis elle passa à ses yeux. Le jeune homme pencha la tête sur le côté en croisant les bras l'air de dire "Et ouai les anges existent ! Ca t'en bouche un coin pas vrai ?" Et l'effet qu'il avait eu sur elle était habituel puisqu'elle rougit.

Et encore une dans mes filets, songea-t-il

-Pfeuh, pourquoi tu restes planté ici ? Tu t'es pris pour quoi ? Un panneau ? Tu me dérange dégage. Tu restes ici parce que t'as pas d'amis hein , Pauv' type. Allé, Aurevoir Ducon.

...panneau ? WTF ? Y'a plus classe comme insulte !
Et cela eu l'effet de faire exploser Loan de rire.
Des filles arrogantes comme elles, il y en avait pas beaucoup. C'était une perle rare la princesse ! D'habitude les demoiselles se contentaient de l'admirer et de se confesser. Pt'être qu'il avait du être psy dans une vie antérieure. Sa patience légendaire devait venir de là... M'enfin. Il se serai attendu à ce qu'elle le baffe et se barre d'un pas super énervé ce qui aurai eu pour effet de faire peur aux gens qui se seraient donc écartés sur son passage.
Mais elle resta elle aussi plantée au milieu de la rue et rougissait une nouvelle fois. Elle pouvait parler la demoiselle.

-Il semblerait que les panneaux commencent à coloniser Wonderland !

Il émit un petit rire. Elle allait peut être le baffer si elle ne prenait rien à la légère. Il décida de feinter :

-Loan, enchanté.

La jeune femme allait surement mettre un vent au blondinet. Ca devait être dans sa nature après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty
MessageSujet: Re: [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. EmptySam 7 Juin - 15:08

[Désolée pour l'énooooorme retard, vraiment !]

-Il semblerait que les panneaux commencent à coloniser Wonderland !

Haha, et ce mec se croyait drôle ? Hélénie se sentait décidément de plus en plus ridicule. Il fallait qu'elle trouve une excuse pour se rattraper, histoire de pas trop paraître stupide. Son interlocuteur rit d'une façon vraiment débile. Sérieusement, plus débile et tu te pends à un arbre. Avec son sourire charmeur, et sa belle allure, il ressemblait au typique, "pseudo-dragueur-lourd". Le genre de personne qui méritait bien de se prendre une baffe ou deux pour son caractère détestable. L'impatience commençait à se faire sentir chez la jeune fille.
-Loan, enchanté. déclara-t-il serein.

Le sang de la jeune fille ne fit qu'un tour. Elle avait été vexée par la remarque du blondin, et surtout par le fait qu'il avait eu raison, en quelque sorte. Et c'est pour cette raison, que son poing avait directement atterri sur la joue du jeune homme lui laissant une énorme trace rouge sur le visage. Gagné, il avait réussis à lui faire perdre patience en à peine deux minutes, il battait des records celui-là. La brunette repensa à un autre blond, tout aussi énervant, ce stupide roi, qu'elle aurait bien aimé claquée. Mais bon, elle se serait certainement fait exécuté sur le champ si elle avait fait une chose pareil, donc, il avait mieux valut s'abstenir.

-Et moi je te présente mon poing droit, il te plaît ?

Il est bien sûr inutile de préciser que sa réponse était purement sarcastique. A défaut d'avoir des forces dans les jambes, ou des abdos, elle en avaient dans les bras. Allez traîner une épée toute la journée et vous comprendrez pourquoi. L'ados espérait bien que ce pauvre imbécile avait perdu... disons deux dents ! Et puis pourquoi il était apparu comme ça, ne pouvait-il pas se mêler de son cul ?

-Euh... figures toi que moi, je ne "fais pas le panneau", j'attends quelqu'un. Avec un léger rire, elle ajouta, Eh oui, j'ai des amis à qui parler moi.
Elle pria pour de cette manière lui avoir cloué le bec.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty
MessageSujet: Re: [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. [PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme. Empty

Revenir en haut Aller en bas

[PV Hélénie + libre] Où quand l'expression ne jamais se fier aux apparences prend tout son charme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs abandonnés-