Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptyJeu 27 Mar - 6:50

Ah, matinée tranquille~ ... Enfin, presque. J'étais largement étalé sur tout le matelas, tombant à moitié et bavais sur l'oreiller en rêvant que je me trouvais installé à une table recouverte de toutes sortes de pâtisseries! C'était merveilleux bien entendu, mais uniquement jusqu'au moment ou quelqu'un tirait vivement la couette pour me faire tomber sur le sol glacial de ma chambre. Je grommelais en me redressant et en frottant ma pauvre tête. J'attrapais mon coussin en espérant que ça ne soit pas celui que je crois, malheureusement, la voix qui parvint jusqu'à mes oreilles confirmait mes craintes;

"Allez, debout moussaillon! Immédiatement! Dépêchez vous tire au flanc!"

Je relevais la tête au moment ou le monstre abattais un autre oreiller sur ma tête. Je m'écroulais de nouveau et me prenais le meuble, ce qui était loin de me faire sourire. Adieu merveilleuse journée ensoleillé, bonjour les problèmes et la mauvaise humeur. Je soupirais en attrapant mollement mes affaires, encore vaporeux et sonné. Une fois prêt, l'autre imbécile revenait à la charge pour m'entraîner à l'extérieur. Je n'avais même pas eu droit à un petit déjeuner?! Qu'est ce qu'il pouvait être cruel, celui là. J'avais attendu toute la nuit pour un rien...

Arrivé au camp, et n'étant pas très motivé pour m'entraîné avec une bande de larve inutile, j'avais tout planifié en vitesse, mais une chose inattendue et pourtant espérée arrivait, comme par enchantement. Je joignais mes mains et relevais la tête pour admirer le ciel et remercier des forces inconnues qui étaient de mon côté pour la journée. Enfin, je l'espérais. Quand la blondinette venait parler au capitaine ce dernier était capable de bégayer pendant plus de trois quarts d'heure! C'était le moment de filer à l'anglaise, de prendre la poudre d'escampette, de dire adieux à ces moucherons~

Une fois loin d'ici, j'entendais le "chef" hurler mon nom. Un large sourire se dessinais sur mon visage, j'arrêtais de courir. Jamais il ne se donnerait la peine de me poursuivre maintenant qu'il a compris que j'étais loin. Lui échapper était tellement... Facile? Un jeu d'enfant! J'allais enfin pouvoir faire ce que j'avais l'intention de faire; retrouver et suivre une certaine personne qui avait attisé ma curiosité la veille. Je ne pensais pas qu'après seulement quelques minutes, quelqu'un m'aurait repéré. La discrétion est pourtant l'un de mes poings fort. Cependant, je ne me trompais pas et sentais une réelle présence derrière moi, je ne me retournais pas pour autant, préférant rester discret. De plus, l'inconnu ne semblait pas être une menace;

"Que me veux tu? Retourne faire mumuse ailleurs, je suis occupé."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptyJeu 27 Mar - 21:06


Alexander avait passé la nuit dehors. Se balader dans les ruelles tard le soir n'avait jamais été une bonne idée, tout le monde était au courant, sauf qu'une bonne dose d'adrénaline ne lui avait jamais fait de mal, après tout. Le gamin s'était battu, celui-ci en avait jusque quelques blessures au visage! Au final, ce n'était pas pour lui déplaire. Ça faisait viril, ça prouvait qu'il n'avait pas peur de foutre quelques droites, même avec le risque d'en recevoir en retour par la suite. Seulement, c'était sa mère qui aimait un peu moins cela : elle détestait cela, ça et tout le reste, cette mascarade débile. Eh oui, c'était la principale raison pour laquelle Lewis n'avait pas osé rentrer pour la nuit...

Très tôt le matin, il rôdait donc les rues de Wonderland les mains dans les poches, à la recherche d'un ou deux de ses potes qui flânaient peut-être là, eux aussi. Mais comme vous vous y attendiez, l'adolescent ne trouva aucun de ses amis à une heure si matinale.

Celui-ci arpenta quelques rues, jusqu'à arriver par hasard à la sortie Est de la ville. Hm, que pouvait-il y avoir hors des limites? Franchement, le garçon ne s'était jamais posé ce genre de question, mais cette fois-ci, ce genre d'interrogations germa dans son esprit, une curiosité s'éveilla quant aux mystères situés hors de la ville.

Et donc, suivant sa curiosité, il franchit les portes et allai hors Wonderland. Alexander se retrouva aussitôt ni plus ni moins au milieu d'une partie de sa ville natale, une section qu'il n'avait jamais vue auparavant. Celui-ci ne se posa aucune question sur le pourquoi et le comment, l'adolescent ne fit que continuer de marcher parmi ces quelques bâtiments en ruines et ces maisons en état de décrépitude, à la recherche d'un petit quelque chose à faire, en attendant que l'heure se décide à avancer un peu plus vite.

Lewis continua sa petite escapade en solitaire, jusqu'à ce qu'il voit un jeune homme, dans la vingtaine, estimait-il, puis le suivit, pensant que ce dernier allait peut-être l'emmener vers quelque chose d'intéressant.

Continuant de traquer ce mystérieux inconnu qui semblait lui aussi suivre quelque chose ou quelqu'un, ils arrivèrent dans une église. Enfin, une église... plutôt ce qu'il en restait!

Mais à ce moment, un rat passa tout près de celui aux cheveux verts. Celui-ci sursauta en un bond, se retenant de ne pas crier pour ne pas faire ressortir ses habitudes de demoiselle. Sauf que cela trahit en moins de deux sa présence...

Il lui dit explicitement de faire de l'air, qu'il avait autre chose à faire. L'envie de faire chier cet adulte ne vint même pas à l'esprit de l'adolescent, celui-ci étant occupé à fixer le sol avec un air dégoûté, à la recherche d'autres bestioles dégoutantes qui, possiblement, pouvaient lui grimper dessus.

—… Franchement, mais cet endroit est répugnant! Que veux-tu bien faire ici, tu m’expliques?!

Le plus jeune tenta de reprendre son sang-froid, malgré ces gros rongeurs qu’il entendait très bien couiner par-ci par-là. Cela ne fonctionna qu’à moitié, mais c’était déjà ça…

—J’veux dire… Ouais, c’est idiot d’être ici, y’a rien à voir… Non?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptySam 29 Mar - 6:06

♪ ♫

"Franchement, mais cet endroit est répugnant! Que veux-tu bien faire ici, tu m’expliques?!"

L'inconnue semblait se préoccuper des petites bébêtes qui rôdaient autour de nous. Avec un air aussi dégoûté, j'étais prêt à parier qu'il ne m'avait pas suivis par envie mais par curiosité. Je soupirais et me retournais. Malgré le fait que cette curieuse personne reste calme, elle n'avait vraiment pas l'air d'apprécier ces choses qui la frôlaient de temps à autre pour retourner se cacher dans leur trou.

"J’veux dire… Ouais, c’est idiot d’être ici, y’a rien à voir… Non?"

Me rendre quelque part sans raison n'est pas dans mes habitude. Et puis, ce gamin me dérangeais! Je lui tournais le dos pour me rendre compte que l'autre personne que je suivais avait disparue. Je tapais du pied, agacé, me pinçais l'arrête du nez et fini par me calmer après quelques longues secondes. Je prenais ensuite une grande inspiration; un large sourire se dessinait alors sur mon visage;

"Vois tu, si je me suis embêter à faire plusieurs kilomètres pour venir dans cet endroit MITEUX je doute que ce soit pour danser la macarena. DONC je te demanderais bien gentiment de ficher le camp~"

De sorte à ce que je ne soit pas venu pour rien, et surtout parce que je doutais que l'autre est disparut aussi rapidement sans laisser de trace, je sortais de ma cachette pour faire une petite inspection. Je regardais d'abord tout autour de moi pour ne voir que de vieux murs délabrés, des tapisseries trouées... A l'extérieur se trouvais quelques pierres, des restes d'armes usées et brisées. C'était assez triste a voir, surtout quand on remarque le vieil arbre mort un peu plus loin. Quelle ambiance glauque... Il ne manquerais plus que le ciel s'assombrisse, quelques os éparpillés un peu partout, et on pourrait appeler ça un cimetière! En me rapprochant un peu de cet arbre qui semblait se tordre de douleur, un objet brillant m'éblouissait. Je m'en approchais pour le ramasser et le regardais de plus près avant me tourner vers l'autre.

"Encore là?!"

Si je l'ignorais, peut être qu'il me ficherais la paix? Autant essayer. Je lui tournais le dos, préférant admirer l'étrange bijoux que je venais de trouver. Je doute que ça appartienne à la personne que je suivais, mais je préférais le garder. Un tel objet, le laisser ici, ce serais du gâchis!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptyLun 31 Mar - 8:04

L'autre se retourna finalement. Alexandra le regarda bien dans les yeux. Il détestait carrément qu'on le traite de la sorte. Celui-ci s'était montré gentil et s'était pourtant fait rembarrer, c'était idiot. Son côté plus arrogant et fielleux allait refaire surface, si c'était comme ça! Ah ça, non, le gamin ne supportait pas de se faire parler ainsi.

L'homme devant lui, exaspéré, prit un certain temps pour se calmer. Pendant ce temps, Alexander ne cessait de le toiser, attendant qu'il se prononce finalement. Que ce pauvre idiot prononce ses excuses, bien évidemment. Puis finalement, un sourire s'accrocha sur ses lèvres, le genre de rictus qui lui donnait envie de lui foutre une baffe. Oui une baffe, et pas un coup de poing...

Mais la répartie qu'il lui offrit lui donna envie de lui donner un bon coup de pied entre les deux jambes, aussi hypocrite que ce coup aurait pu être. L'idée ne lui resta qu'à l'esprit, Alexander n'osa pas faire cela, ne cherchant pas à faire le fourbe.

Murmurant si bas pour lui-même, il fit en sorte que son interlocuteur n'entende pas ce qu'il avait chuchoté.

—Il a sûrement envie que je lui botte les fesses... C'est lui qui ficherait le camp, mais en pleurant!

Celui qui se prenait pour un espion s'éloigna ensuite, après avoir tourné le dos à l'adolescent. Ce dernier ne trouva rien de mieux à faire que le suivre, les mains engouffrées encore dans ses poches de sweatshirt, lui donnant un air un peu las. Malgré les acerbes remarques de ce James Bond raté, Lewis le suivait, presque à la façon d'un petit chien de poche. À cette heure, les occupations ne se faisaient pas très nombreuses, alors pourquoi pas embêter les adultes, se disait-il simplement.

Après avoir trouvé un objet, qui semblait de grande valeur, et l'avoir fourré dans ses poches, le plus vieux se retourna en remarquant que le jeune homme aux cheveux kaki était encore là, à le suivre. Le pourchassé lâcha donc un désagréable "Encore là?!", qui ne manqua pas d'irriter le gamin. Ce dernier lui lança d'ailleurs un autre regard qui démontrait qu'il n'était guère content d'être parlé de cette façon-là.

—À ce que je sache, tu ne pourrais pas m'empêcher de te suivre, de toute manière. À moins que tu décides de me frapper jusqu'à ce que je m'évanouisse, ou même meurt sous tes coups, qui sait. Mais ça, je ne le laisserais pas faire et tu es sans doute trop faible pour ça. Endure-moi, parce que j'ai bien l'intention de te coller aux baskets jusqu'à ce que je trouve ce que tu manigances. Problème? Tu caches quelque chose peut-être?

Alexander ne cessa pas de le fixer bien dans les yeux du même regard, qui s'assombrissait toujours un peu plus. C'était qu'il détestait se faire parler de la sorte, à un point! L'adolescent lui aurait foutu volontiers une droite en plein visage, question de lui montrer qu'on ne devait pas se montrer aussi désagréable...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptyLun 31 Mar - 9:15

♪ ♫

Bon sang...Mais il le faisait exprès, ma parole?! Je me pinçais de nouveau l'arrête du nez et me retenais de partir en courant pour l'éviter. Il n'avait rien d'autre à faire que de me suivre comme un vulgaire chien des rues affamé? Bon, s'il souhaitait passer son temps à me coller, pourquoi ne pas m'en servir? Après tout, il ne pourrait pas refuser, si? Dans le pire des cas je l'assomme. Je réfléchis donc un long moment avant de me décider;

"Tu as raisons. Je cache quelque chose."

Je souris de nouveau, cette fois ci largement;

"Si tu souhaite savoir quoi, et vu ta curiosité pour avoir osé me suivre dans cet endroit des plus..."charmant" dis je avec ironie, je doute que tu refuseras... tu ferais mieux de m'aider un peu. Ca t'occupera, tient. Regarde autour de toi. Si tu vois un objet comme celui que je vient de trouver, fais moi signe~"

A ces mots, je retournais à mes occupations en espérant qu'il me fiche un peu la paix. Je n'en revenais pas... je venais même à regretter le camp d'entraînement, voire même le capitaine! A cet instant, en y repensant, mon estomac se mis à gronder. C'est vrai que je n'avais rien avalé de la matinée... C'est presque rageant. Savoir que j'aurais pus engloutir deux ou trois part de gâteau avant de sortir. Fouillant rapidement dans mes poches à la recherche d'un bonbon, ou un truc potable, je tapais du pied en comprenant que j'avais oublié d'en reprendre avec moi. Ce matin, j'étais tellement pressé -ou plutôt, l'imbécile qui m'a réveillé m'a forcé à bouger en vitesse- que j'en avais oublié ce léger... détail. C'est donc agacé que je m'asseyais près d'un mur. Ou ce qu'il en reste. Il fallait que j'embête quelqu'un pour me défouler un peu. Parfait, le gamin qui se trouve un peu plus loin allait finalement être utile à quelque chose. Je regardais sur le sol et attrapais une petite araignée qui passait par là. Approchant doucement le gamin, je la déposais sur son épaule et repartais en sifflant tranquillement, comme si de rien était. Si l'inconnu ne s'en rend pas compte dans les dix secondes qui viennent, c'est soit qu'il est stupide, soit qu'il n'est effrayé que par les rats, et dans ce cas, ça allait être plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] EmptyVen 4 Avr - 3:22

L'adulte un peu débile eut su piquer la curiosité d'Alexander. Rien que par ce "Tu as raison. Je cache quelque chose.", ce dernier était prêt à arrêter de faire l'effronté, rien que pour savoir ce que le jeune homme cachait.

À la suite d'un sourire, l'albinos lui donna la mission de trouver d'autres objets précieux, comme celui qu'il avait trouvé peu de temps plus tôt. Heureusement que l'adolescent était extrêmement naïf! L'autre allait pouvoir le manipuler selon ses envies, quitte à le ridiculiser un peu, si cela l'amusait.

Et donc, le jeune adolescent décida de partir à la recherche de ces bijoux chers, même si l'autre n'en faisait pas vraiment de même.

Lorsque celui qui lui avait donné cette mission vint à lui, il déposa une araignée sur son épaule en douce avant de repartir discrètement. Plongé entièrement dans sa tâche, il ne la remarqua pas immédiatement. Mais une fois que le petit insecte était grimpé dans son cou, ce fut autre chose...

Sentant les petites pattes de la bestiole lui chatouiller la peau, un million de fourmillements sous sa peau l'assaillèrent. Instinctivement, le jeune homme aux yeux couleur sang enleva d'un revers de la main ce qu'il sentait sur sa peau, mais en la voyant, ce fut le drame...

L'araignée n'était pas écrasée, elle était encore bien vivante, là, sur le dos de sa main. Ce fut son arachnophobie élevée qui guida ses réactions. Il lâcha un petit cri terrifié -digne d'une demoiselle effrayée, dévoilant les très hauts tons que pouvait prendre sa voix, précisions-le! Ce dernier envoya valser d'un deuxième revers de la main et l'écrasa au sol sans aucune vergogne une fois que cette petite bébête fut au sol.

Sa respiration en fut automatiquement régulée, prenant un rythme plus normal. Alexander essuya les sueurs froides de son front.

Et il continua de travailler comme si de rien n'était ensuite, ne se doutant pas que l'auteur de ce mauvais tour n'était nul autre que cet adulte désagréable qui, avait dû se régaler d'une scène aussi comique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Ce qui est certain, c'est que je ne m'appelle pas James Bond. [pv Xavier & Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Archives :: RPs abandonnés-