Le petit lapin blanc ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Le petit lapin blanc ~ Empty
MessageSujet: Le petit lapin blanc ~ Le petit lapin blanc ~ EmptySam 14 Déc - 19:08



Ruby WhiteFlack

Le petit lapin blanc ~ FCBlKpn
 

Information personnage

Nom(s) :: Whiteflake
Prénom(s) :: Ruby
Surnom(s) :: Petit lapin, lapin blanc
Âge ::16 ans
Sexe :: Homme
Orientation sexuelle :: Bisexuel aux tendances homosexuels
Groupe désiré :: Famille Royal
Avis sur la situation de Wonderland ::  Je suis totalement du côté du roi et prêt à tout pour défendre mon maître. Je souhaite la fin de cette guerre et la fin de l'alliance des rebelles, qui ne font que nous nuire, à mon roi et moi. S'il me demande de prendre les armes pour lui, je le ferai. Les rebelles ne comprennent pas les idéaux de mon maître et ne comprendront jamais. Ils doivent payer. Ils doivent mourir. Pour la gloire du roi.

Autre

Comment as-tu découvert le forum :: /
Personnage de l'avatar + le manga d'où il vient :: Sakaki Narumi de Kaminaru Kimi To
Code du règlement ::/

Physique
Physique - 250 mots minimum
Je suis simple et spécial en même temps. Vous allez vite comprendre pourquoi. J'ai des allures de gamin et je ne suis pas très grand. Comme quoi, je n'ai pas été choyé par la génétique. Je ne suis pas très musclé non plus, assez fragile en somme. Du moins, j'en ai l'air. Après tout, je n'ai pas été formé comme garde du corps, mais bien comme serviteur. Je manie la cuillère de bois, et non une épée.

Mes cheveux sont blancs, pas très longs, et mes yeux sont gris. Ces couleurs m'int valu le surnom de lapin blanc par mon maître. Je porte généralement l'uniforme des serviteurs du château : un tuxedo et des gants blancs. Avec tout ceci, j'ai l'air d'un gamin déguisé. Je ne suis pas fait pour ce genre de vêtements. Hors du travail, j'ai tendance à porter des vêtements usés, tout ce que j'ai en fait. Ce n'est pas beau, ni très propre, mais je me contente de ce que j'ai. Après tout, on ne m'a pas appris à raccommoder des vêtements pour rien.

J'ai un teint pâle, pour ajouter à mon allure de fantôme. Même si je passe des heures au soleil, je reste pâle. J'ai la peau relativement froide, aussi. La seule variation de couleur que ma peau a sont les ecchymoses causées par les bousculades de mon maître. Il m'arrive de foncer dans les murs à cause de lui, et avec ma fragilité, cela ne m'aide pas. Heureusement, les vêtements camouflent tout ça.
Caractère
Caractère - 250 mots minimum
La première chose qu'on remarque chez moi, c'est ma timidité. Je ne parle presque jamais. Quand je parle, je ne dis presque rien. Depuis que je suis tout jeune, je me contente d'obéir et de rester calme. Je ne connais ni la colère, ni le bonheur. Comme une poupée de chiffon. Je suis un jouet et je n'ai aucun autre but que d'être utilisé.

Je n'ai reçu que peu d'instruction quand je suis arrivé dans la famille royale. J'ai appris les rudiments de la lecture et de l'écriture, ainsi qu'un peu de mathématique. J'ai cependant suivi beaucoup de cours de cuisine et de nettoyage.

Je suis très loyal. Je veille au bien de mon roi autant que je peux. Je surveille son horaire et sa santé, nettoie ses vêtements et fait son lit. Je n'ai pas de caractère, n'ayant aucun libre arbitre. J'obéis et c'est tout,  je suis très calme et discret. Le seul but que j'ai dans la vie, c'est de servir mon maître et sa noble cause qu'est d'arrêter les rebelles. Je suis prêt à donner ma vie pour l'aider, sans ne rien apprendre en retour.

Je suis énormément attaché à lui. S'il devait mourir, je me suiciderais probablement. J'ai besoin de lui pour me guider, même s'il est un peu méchant parfois. Mais je ne peux pas lui en vouloir, il est comme il est. Je l'envie d'avoir une personnalité, ce que je n'aurai certainement jamais. Je ne poursuit aucun autre but dans la vie que de le servir et le rendre heureux.  Je suis très attentionné avec lui, sans qu'il le soit forcément en retour avec moi.

Histoire
Histoire - 300 mots minimum
Je viens d'une famille très pauvre du Wonderland. Mes parents n'avaient que peu d'argent et une famille nombreuse à nourrir. Je ne me rappelle pas d'eux. Ce que je raconte, c'est ce qu'on m'a raconté. Pour nourrir mes frères et soeurs, ils n'ont eu d'autre choix que de me vendre au roi, pour qu'il fasse de moi un serviteur. Je ne leur en veux pas. Je comprends.. Je crois.

J'ai connu le père de l'actuel roi, je sais que je lui dois ma vie actuelle. Mais je ne me sens redevable qu'envers son fils, qui a aujourd'hui pris la relève. Je n'ai jamais compris pourquoi. Le fait qu'il me traite comme un simple serviteur m'affectait de plus en plus.

Je me surprenais, quand je rentrais dans ma chambre, à  pleurer. Je souffrais. C'est le seul sentiment que je connais, mis à part de mon calme naturel.

Avec le temps, pour ne pas aider, Le roi a commencé à me bousculer légèrement. Il avait l'air d'aimer m'embêter. Je ne comprenais pas. Je pensais que c'était une marque d'amitié. Mais non, ce n'était pas le cas. Il n'arrivait pas à retenir mon nom. Il m'appelait simplement petit lapin, ou lapin blanc, à cause de mes cheveux blancs. Comme tout l'était dans ce château.

J'avais de plus en plus peur de ce que je faisais, de si je faisais quelque chose incorrectement, qui me valait ce traitement. J'ai du mal à comprendre mon maître.  

J'ai réalisé que j'étais amoureux de monsieur, et aussi que ce ne serait pas possible entre nous deux. Nous étions deux hommes, qui plus est.

Je me sentais mal, d'être tombé amoureux de lui. D'être une honte pour monsieur. Mais en même temps, je ne pouvais m'empêcher de l'aimer. J'étais pris dans un cercle vicieux. P us je le voyais, plus je l'aimais. Plus je l'aimais, plus je me sentais mal.

Et il ne semblait pas comprendre. Je ne pouvais rien faire d'autre que de lui cacher mes sentiments, sans quoi je me retrouvais dehors et sans lui. J'en étais sûr. C'était ce que je méritais. Je ne m'étais jamais senti si sans ressources avant. C'est ce qu'on appelle le malheur ? C'est ce que j'ai cru comprendre. Alors je serrais les dents, ravalais mes larmes et continuais de faire mon travail, souriant pour lui faire croire que tout allait bien.

Mais plus le temps passe, plus j'ai du mal à garder tout en dedans. J'ai envie que tout s'arrête. Cela commence à se voir dans ma façon d'agir. Je deviens plus maladroit dans ma façon de lui parler, dans la qualité de mon travail.


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas

Le petit lapin blanc ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Wonderland ::  :: Votre personnage :: Présentations :: Fiches abandonnées-